Vous avez rêvé d'une huitième saison de Buffy ? Et bien la voici !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Le Parc] Un repos bien mérité.

Aller en bas 
AuteurMessage
Anthony
Invité



MessageSujet: [Le Parc] Un repos bien mérité.   Mer 30 Aoû - 19:36

Après avoir réussit son évasion, Anthony partit en courant du repaire de son kidnappeur. Il erra un long moment dans un réseau labyrinthique de couloirs humides et infestés de rats. Malgré ses blessures et l’épuisement qui l’envahissait il ne s’arrêtait pas, mais la fatigue était telle qu’il avait du mal à tenir sur ses jambes. Aussi il courrait en zigzag, s’appuyant aux murs ou a tout ce qu’il trouvait sur son chemin.

Au bout de ce qui lui parut une éternité il se retrouva devant une porte métallique partiellement rongée par la rouille. D’un geste las il essaya d’abaisser la poignée mais rien à faire, la porte était verrouillée. Inquiet de voir ressurgir l’espèce de dément qui s’en était pris à lui, Tony regarda autour de lui, cherchant quelque chose pour forcer cette porte. Tout ce qu’il y avait c’était un vieux morceaux de tuyau en plomb. Crimson s’en empara et essaya de frapper au niveau de la serrure, espérant la défoncer. Mais cette partie de la porte était en trop bon état. Alors qu’il allait baisser les bras, à bout de souffle et de force, il eut une idée qu’il lui redonna un peu de vigueur. Il leva à nouveau le lourd tuyau mais cette fois il l’abattit sur la partie de la porte qui était dévorée par la rouille. Le métal pourrit renvoya un son creux sous l’impact. Deux coups de plus et une plaque de rouille s’effondra. Le passage était étroit mais suffisant.

Se contorsionnant comme il le pouvait, Anthony réussit à passer et vit alors qu’il avait aboutit dans les égouts. Se relevant après avoir reprit un peu son souffle, il se remit en route au hasard, à la recherche d’une sortie. Il passait devant une porte semblable à celle par laquelle il était passé plus tôt lorsqu’il vit par terre, juste devant, un portefeuille en cuir sombre. Le ramassant il se rendit immédiatement compte qu’il s’agissait du sien.

*Il a dû me traîner par là lorsqu’il m’a capturé… Oui ça me revient vaguement, je n’étais pas tout à fait inconscient malgré le chloroforme…*

D’un geste soudain décidé il ouvrit la porte et s’engouffra dans l’obscurité du couloir. Celui-ci était court et menait à un étroit escalier en métal. Anthony le gravit lentement, à l’affût du moindre bruit, du moindre mouvement, il lui semblait, sans vraiment savoir pourquoi, qu’un danger était lié à ce qui l’attendait au-dessus. L’escalier se finissait par une trappe, elle aussi en métal. Tony la souleva avec difficulté et se retrouva…

… Dans un vaste entrepôt abandonné. Aussitôt tout lui revint depuis la nuit où il avait quitté le motel. Il avait fait un rêve, dans ce rêve il y avait une usine désaffectée infestée de vampires, il y voyait aussi le vampire blond et Angel et la vampire brune qu’il avait croisé au cimetière. Alors il était parti à la recherche de cette usine, guidé par d’étranges sensations et impressions. Il avait fini par se retrouver devant cet entrepôt avec la certitude qu’avant la destruction de Sunnydale, l’usine se trouvait là. Il y était entré et c’est seulement là qu’il avait sentit que quelqu’un le suivait, mais trop tard.

Maintenant qu’il y était de retour, il retrouvait aussi les sensations qui l’y avaient amené. Des impressions de souffrances, de malheur. Il y avait eu des combats dans l’usine, il en était convaincu. Plus étrange, il avait l’impression confuse d’avoir lui-même mené ces combats contre les vampires qui y vivaient. Mal à l’aise face à cette impression liée à un souvenir qu’il n’avait pas… ou plus, et surtout tenaillé par la faim et dans un état d’épuisement absolu, Anthony quitta l’entrepôt en quête d’un lieu où se reposer.

Il faisait nuit dehors. Complètement désorienté Crimson partit dans les rues de Sunnydale au hasard et finit par aboutir dans un parc. Il y trouva un banc et, se protégeant de la brise qui s’était levée comme il le pouvait avec les lambeaux de sa veste de cuir, il s’y endormit.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Le Parc] Un repos bien mérité.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un repos bien mérité [NEUTRE]
» Un repos bien mérité
» Du repos bien mérité (13.03 - 13h37)
» [Libre] - Un repos bien mérité
» Repos bien mérité dans une taverne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BtVS : La Huitième Saison :: ::Les Episodes:: :: Episode 6-
Sauter vers: