Vous avez rêvé d'une huitième saison de Buffy ? Et bien la voici !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 28
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon   Sam 1 Déc - 2:19

Halloween, fête où tous es enfants vont taper à la porte des gens pour demander des bonbons. Et fête aussi où si tout va bien aucunes manifestations maléfiques ne planent sur Sunnydale. Mais Kennedy avait envie, lors de cette soirée spéciale, de patrouiller en ville au cas où, vu qu'elle n'avait rien à faire d'autre. Elle n'avait plus personne qui la retenait à la maison, en tout cas pas autant qu'il y a quelques mois. Kennedy se plongeait donc à fond dans son boulot, tellement à fond qu'il lui ait arrivé de frôler la mort à plusieurs reprises. Mais cela ne l'arrêtât pas pour autant. C'était son boulot de risquer sa vie après tout...
La tueuse était donc en train de parcourir les rues de Sunnydale. Tout paraissait normal à première vue : les gamins étaient déguisés en monstres et fantômes, les parents ou accompagnateurs les suivaient autant qu'ils le pouvaient. Mais en tournant à droite, après un magasin de vêtements fermé à cause de l'heure tardive, Kennedy aperçut une scène étrange : Une dizaine de citrouilles étaient disposées par terre. Mais en regardant de plus près ces citrouilles s'animaient, et pire que ça elles avaient des yeux et une bouche horribles


*Oula c'est quoi ce truc ?*

Les citrouilles se dirigeaient vers Kennedy, qui ne savaient pas comment réagir. Elle fit quelques pas en arrière puis se lança enfin à l'attaque

*J'ai combattu des Turrok Han, Des citrouilles ne vont pas me faire peur

Elle courait vers elles, frappant avec le pied l'une des citrouilles mais une autre la propulsa contre un mur

*Ouch, petits mas costauds...*

Kennedy serrait les dents mais repartait à l'attaque. Elle frappa les citrouilles de coups de pieds et de coups de poings mais il y avait toujours des citrouilles qui envoyaient au tapis Kennedy

*C'est malheureux que je n puisse pas tuer au moins une citrouille. Ce n’est pas des citrouilles pourries, dommage*

La brunette devait courir, fuir le lieu du combat, pas le choix. Elle n'aimait pas ça mais elle ne voyait pas trop quoi faire. Elle partit en sens inverse, fuyant les citrouilles

* Pourquoi je n’ai pas apporté une hache avec moi ?*

Elle passait devant plusieurs ruelles, à toute vitesse. Elle regardait derrière elle et vit les citrouilles se déplacer aussi vite qu'elle. Elle profita de la ligne droite pour tenter de contacter Buffy grâce au raccourci clavier sur son téléphone. Mais elle laissa tomber au bout de deux sonneries. Elle tourna à gauche après une librairie et regardai encore derrière elle. Les citrouilles se trouvaient à 100 mètres. elle appuya sur la touche pour appeler Willow. Lorsqu'elle entendit la voix de Willow répondre, elle lâcha quelques mots, essoufflée :

"besoin d'aide dans les rues.. Viens vite..."

Et elle raccrocha. Il était temps d'arêtier de courir et de se battre de nouveau. Kennedy se retourna vers ses petits adversaires et se mit en position de combat

Je vous attends cucurbitacées...

Une citrouille sauta sur Kennedy mais celle ci l'attrapa au vol avec ses mains, se faisant mordre au passage. La citrouille fut lâchée à terre après un cri de douleur
Elle shoota dans la citrouille comme dans un ballon, ce qui fit valser la créature contre le mur. Mais celle ci était encore indemne. Les autres citrouilles partaient vers la tueuse avec un air féroce. Kennedy prit du recula. Elle sortit alors un petit poignard de sa ceinture et l'envoya direction la citrouille près du mur. Celle ci s'immobilisa sous le choc mais Kennedy ne pouvait pas garantir que la citrouille était morte

*Allez Willow dépêches toi d'arriver, ça presse... du jeu de citrouilles...blague pourrie*

De nouvelles citrouilles attaquaient kennedy en fonçant vers elle. Mais celle ci se défendit autant que ses puvoirs de tueuse le lui permettaient. Elle en repoussait quelques unes grâce à des coups de poings et coups de pieds mais cela n'empéchait pas d'autres citoruilles de bondir sur elle, l'iune lui aggrippant les cheveux et une autre sa jambe droite.

Mais c'est pas bientot finit ?!!

Elle lia ses deux mains ensemble et tentait d'assommer la citrouille sur sa jambe droite, tout en reculant le plus loin possible de l'autre troupe de cucurbitacées. La citrouille sur sa jambe finit par lâcher prise, endommagée par les coups de la tueuse. Puis Kennedy saisit la citrouille qui était dans ses cheveux et s'en servit comme d'un ballon de football en visant les autres citrouilles. Elle recula alors de nouveau et s'empara d'un morceau de tuyauterie près du mur de la ruelle et s'en servit d'arme vu qu'elle n'avait pas prit le nécessaire pour les gros combats... Elle repartit à l'attaque et transperça cette fois-ci deux citrouilles rapidement en quelques coups, tout en évitant la trajectoire d'une des citrouilles lancée dans les airs. Les créatures maléfiques étaient de plus en plus féroces, grognantes et plus violentes dans leurs morsures dirons nous. Kennedy n'allait pas tenir bon pendant longtemps, c'était certain et la seule issue était bloquée par les citrouilles.

[ hj bon voila j'ai essayé de mettre Kennedy en mauvaise posture comme je le pouvais. J'espère que ça te convient Willow/cordy ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow

avatar

Nombre de messages : 21
Race : Puissante Sorcière
Camp : Bien
Date d'inscription : 28/11/2007

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 24 ans
¤Pouvoirs¤: Magie Blanche et Noire
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon   Mer 12 Déc - 17:47

<== La Tueuse et Cie

[Ca y est Willow arrive enfin à la rescousse! Premier combat pour moi dans la peau de la Sorcière. Very Happy]

Une chevelure rousse, c'était tout ce que pouvaient apercevoir les quelques passants encore dehors à cette heure tardive dans ce coin de la ville. En effet, Willow courait si vite qu'elle ne leur laissait pas le temps de la distinguer plus clairement. Mais Kennedy était en danger, et la Sorcière avait beau utiliser toutes les ressources de son corps pour dévaler les ruelles le plus vite possible sans faiblir, rien ne pouvait lui garantir que c'était suffisant.

Pour la première fois depuis longtemps, elle avait pensé à se téléporter, comme elle l'avait fait à plusieurs reprises deux ans auparavant lorsqu'elle s'était laissée consumer par la magie noire afin d'accomplir sa vengeance envers Warren. Cependant, même si la tentation était forte et que le gain de temps que cela représentait était considérable, Will avait écouté la voix de la raison. Malgré tout le Bien qu'elle avait accompli par la suite avec ses pouvoirs, en utilisant l'essence de la Faux pour faire de toutes les Potentielles des Tueuses à part entière, elle avait encore aujourd'hui la même appréhension qui l'habitait au sujet de ses pouvoirs et de sa façon de les utiliser. Elle n'osait plus s'en servir à des fins personnelles, elle avait vu jusqu'où cela pouvait la mener. L'ombre de Dark Willow planait encore au-dessus d'elle, et elle tressaillait rien qu'en y pensant.

Elle courait donc, encore et encore, toujours sans se retourner. Elle était loin de l'appartement d'Angel à présent, mais depuis son départ précipité elle entendait plusieurs bruits de pas qui la suivaient de près et en avaient déduit qu'Angel et son invitée mystérieuse avaient foncé tête baissée avec elle. Afin de perdre le moins de temps possible, Willow avait tout de même fait appel à la magie pour localiser précisément l'emplacement de Kennedy grâce à un sort qu'elle connaissait déjà depuis bien longtemps et qui ne lui demandait aucun effort. La lumière directrice se faisait plus étincelante à mesure qu'elle se rapprochait de sa destination, et elle brilla bientôt plus intensément que jamais avant de se volatiliser.

Willow s'engouffra alors dans une des artères de la rue principale et repéra immédiatement son ex-petite amie. Une lignée de citrouilles la séparait d'elle, tandis qu'une autre empêchait Kennedy de battre en retraite. La Sorcière écarquilla les yeux une poignée de secondes face à ce spectacle pour le moins surprenant puis reprit ses esprits aussitôt. Les citrouilles n'avaient pas l'air particulièrement coriaces, mais il était évident que leur union faisait leur force, et elles étaient très nombreuses. Kennedy était prise au piège de part et d'autre et n'avait aucune issue; il fallait défaire l'emprise des citrouilles tueuses.

La Sorcière n'avait pas d'arme, mais elle ne portait pas cette appellation pour rien. Consciente que la magie blanche ne serait pas d'une grande utilité dans cette situation, elle se prépara à employer un sort maléfique contre ses ennemis. Autant elle n'était pas rassurée quant à l'utilisation de magie noire pour elle-même, elle n'éprouvait aucune crainte lorsqu'il s'agissait de s'en servir face à des créatures démoniaques, et plus encore lorsqu'une des personnes à qui elle tenait le plus était menacée.

Les bruits de pas qui l'avaient accompagnée durant toute la durée de sa course effrénée se turent, Angel et sa nouvelle acolyte étaient dorénavant à sa hauteur. Will ne leur laissa pas le temps de réfléchir, elle tendit ses bras droit devant, fendant l'air, perpendiculaires au haut de son corps, ses mains ouvertes, et avec une détermination et une concentration sans faille, ramena ses doigts en arrière pour clore fermement ses mains, et reproduit ce geste à l'identique, son visage restant impassible, autant de fois qu'il y avait de citrouilles composant la rangée qui empêchait Kennedy de la rejoindre. L'une après l'autre, chacune des citrouilles explosa dans un bruit sourd, leur jus venant se répandre à l'arrière sur la tueuse et à l'avant sur la Sorcière, qui ne broncha pas. Ce fut seulement après que toutes ses cibles furent détruites que ses paupières se remirent à cligner. Elle sentit les yeux d'Angel et de la jeune inconnue se tourner vers elle mais toute son attention allait vers Kennedy qui vint les rejoindre sans perdre de temps. Willow la prit dans ses bras, soulagée de la sentir contre elle, saine et sauve. Des souvenirs heureux partagés lorsqu'elles étaient ensemble refirent surface, troublant Willow l'espace de quelques secondes puis elle s'interdit d'y penser pour le moment. Elle relâcha son étreinte et frotta ses vêtements imprégnés de jus de citrouille avant de remarquer que la rangée de citrouilles à quelques mètres derrière Kennedy s'apprêtait à s'élancer vers eux. Elle réitéra son geste magique sans un mot, parvenant depuis plusieurs mois à exécuter des sorts sans avoir besoin de les nommer à voix haute, et des bruits sourds se firent à nouveau entendre. Le spectacle des citrouilles en train d'exploser instantément et à distance était fort rejouissant, mais d'autres arrivaient sans cesse en renfort, comme si pour une de tuée, dix autres prenaient la relève.

Bien vite, Willow dut se rendre à l'évidence, elle n'allait pas pouvoir toutes les éliminer. Et le reste du groupe non plus. Le grouillement de leurs petites ailes voletant et de leurs espèces de griffes acérées qui pourfendaient l'air se faisait de plus en plus pressant et assourdissant. Ce vacarme était difficilement supportable, plutôt abominable pour les oreilles et surtout terriblement stressant et angoissant, comme si c'était le tout dernier son qu'ils pourraient entendre avant de mourir. Mais Will n'était pas prête à mourir ce soir, encore moins déchiquetée par des citrouilles tueuses. Elle commença donc à reculer, lentement, lentement, sans quitter des yeux les citrouilles, puis tourna dans l'embranchement emprunté précédemment et s'écria :


"
Courez!!!!!!!!!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 28
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon   Jeu 13 Déc - 0:26

Kennedy se débattait toujours avec les citrouilles lorsqu'elle entendit des pas dans la ruelle. Elle regarda en direction du bruit et reconnut Willow. Elle était enfin là. Elle allait sans doute pouvoir lui donner un coup de main. Alors que la tueuse transperçait de nouveau une citrouille avec son arme improvisée, elle vit les autres légumes maléfiques exploser toutes seules, répandant leur jus sur la tueuse. La brunettes s'aperçut que c'était Willow qui avait fait ça, Willow qui se prit aussi les restes des ennemis sur elle. Angel et la fille qu'elle avait rencontré un soir dans le parc avec Oz arrivèrent lorsque Willow fit exploser les citrouilles une par une.

*Chouette de la rescousse...*

Le chemin était dégagé entre Kennedy et les autres personnes. Enfin "autres personnes"..."Willow" serait plus exacte car la sorcière avait son regard planté dans celui de Kennedy, ce qui fit chaud au cœur de cette dernière. La brunette s'approcha de Willow et allait sortir quelque chose lorsque l sorcière la prit brusquement dans ses bras. La tueuse resta surprise quelques secondes puis finit par serrer son amie dans ses bras à son tour.

"Merci d'être arrivée aussi vite"

Elle fermait les yeux quelques secondes et se retrouvait quelques temps avant, lorsque tout allait pour le mieux pour les deux jeunes femmes. Elle se sentait tellement bien... mais tout cela avait une fin et Willow se détacha de la jeune tueuse. Puis elle fit exploser d'autres citrouilles, celles qui se trouvaient derrière Kennedy, et dont Kennedy avait oublié leur présence avec la sorcière rousse dans les parages. Kennedy se frotta un peu le visage, où se trouvaient des restes de citrouilles mais déjà d'autres citrouilles arrivaient par la voie des airs. Willow avait beau les anéantir, d'autres venaient pour combler le vide. Kennedy s'était mise dos à la sortie comme les autres personnes présentes. Elle vit la sorcière reculer et en fit autant. La voix de Willow résonnait dan sa tête et lui disait de courir. En effet la sorcière préférait fuir les lieux et elle avait raison. Cela ne servait à rien de rester dans la ruelle, sauf à se faire tuer bêtement par des créatures dénuées de conscience en tant normal. Kennedy échangea un léger regard envers Angel et la jeune fille l'accompagnant puis décida de suivre la rousse et donc de battre en retraite. Elle espérait qu'ils avaient suivit. Elle courut donc derrière Willow afin d'éviter un nouveau combat contre les citrouilles. Elle ne savait pas cependant ce qui allait se passer pour a suite des évènements. Elle cria à Willow pendant la course :

"Je veux bien courir mais on va aller où ?... On doit trouver une solution pour tuer pour de bon ces créatures horribles..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon   Jeu 13 Déc - 17:15

hp : j'interviens dans votre poste les filles parce que Kennedy a reçu un message sur son portable.Je fais donc passer la communication. Bonne continuation^^

http://btvs.forum2jeux.com/maison-summers-f17/le-soir-d-halloween-t394.htm#7758
Revenir en haut Aller en bas
Angel
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 904
Race : Vampire
Date d'inscription : 07/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 279 ans
¤Pouvoirs¤: Extrêmement séducteur :P
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon   Ven 14 Déc - 1:50

[Aranel, tu peux poster si tu le souhaites, je mets Angel en pause, je rattraperai mon retard plus tard, j'ai pas la tête à écrire en ce moment...]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 28
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon   Ven 14 Déc - 23:56

hj : je reposte un message au sujet du téléphone de Kennedy. Si mon mess pose problème avertissez moi par mp, et je supprimerai mon post:)

Kennedy reçut un message sur son portable. Elle s'arréta quelques secondes pour voir ce que c'était : un message de Dawn sur le répondeur parlant des citrouilles maléfques que Buffy a pour sa part enfermer dans les souterrains

*j'ai ma réponse*

La tueuse repris sa course derrière les autres personnes en les avertissant de la nouvelle

Direction les souterrains ! Buffy a enfermé les créatures là bas

Elle entedit cepndant les citrouilels voler derrière elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow

avatar

Nombre de messages : 21
Race : Puissante Sorcière
Camp : Bien
Date d'inscription : 28/11/2007

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 24 ans
¤Pouvoirs¤: Magie Blanche et Noire
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon   Sam 15 Déc - 5:39

Willow courait à vive allure, encore, sauf que cette fois-ci il n'y avait plus aucun passant pour apercevoir sa chevelure rousse. Elle empruntait volontairement des petites ruelles afin d'éviter de croiser des innocents qui pourraient être victimes des citrouilles tueuses. Elle ne voulait surtout pas conduire les citrouilles en plein centre ville ou dans les quartiers habités et en conséquence elle ne savait pas du tout où trouver refuge.

Affaiblie par sa précédente course pour retrouver Kennedy et par ses sorts explosifs pour la sauver, la Sorcière sentait ses forces l'abandonner bien trop rapidement pour continuer à ce rythme encore longtemps. Pour se donner du courage, elle saisit la main de Kennedy qui courait à sa hauteur et se laissa emporter par la vitesse et l'énergie de la Tueuse. Malgré cela, elle commençait à avoir des difficultés à respirer.


Citation :
"Je veux bien courir mais on va aller où ?... On doit trouver une solution pour tuer pour de bon ces créatures horribles..."

A la question de l'ex-Potentielle, Willow n'avait aucune réponse et par conséquent, elle resta muette, consciente que la tueuse avait raison. Le groupe ne pourrait pas fuir éternellement, contrairement aux citrouilles qui ne se fatiguaient pas. Il fallait les éliminer mais personne ne connaissait le moyen d'y parvenir. La situation était délicate.

La Sorcière, contrainte à s'arrêter sous peine de mourir d'une crise cardiaque, fit volte face et se retourna ainsi pour la première fois afin de voir à quelle distance se trouvaient les citrouilles. Elles n'étaient vraiment pas loin, et leur nombre semblait avoir encore augmenté, tout comme le volume sonore de leur insupportable bourdonnement. Résolue, Willow retrouva instantanément un niveau de concentration intense et tendit ses deux bras en avant, ses mains ouvertes horizontalement. Elle maintint cette position pendant plusieurs secondes, secondes pendant lesquelles la horde de citrouilles les rattrapa. Alors qu'elles fonçaient sur Willow, située au premier plan, elles se retrouvèrent violemment interrompues dans leur élan par un puissant champ de force invisible qui les repoussa en arrière. Willow avait créé un mur magique infranchissable, mais pas éternel. Juste un moyen de gagner un peu de temps et de se protéger des ennemis, comme elle l'avait déjà fait quelques années plus tôt contre les chevaliers de l'ordre de Byzantium voulant s'emparer de Dawn. A la différence près que maintenant, Will n'avait plus besoin que de quelques secondes pour créer cette barrière mystique et il ne lui était pas nécessaire d'utiliser tout un tas de formules pour y parvenir.

Willow se retourna vers les autres derrière elle. Ils ne semblaient pas avoir davantage d'idées brillantes pour se sortir d'affaire. Kennedy prit alors la parole pour les informer d'un message qu'elle venait de recevoir au sujet de Buffy. La Tueuse avait en effet elle aussi été confrontée aux citrouilles et les avait enfermées dans les souterrains. Cependant, au vu du nombre incalculable de citrouilles qui tentaient de franchir le mur invisible dressé devant le groupe - spectacle par ailleurs fort amusant qui démontrait bien l'absence de jugeotte de ces créatures - il semblait difficile voire impossible de réussir à toutes les enfermer au même endroit sachant que l'endroit en question était déjà occupé par d'autres citrouilles. Plus elles étaient nombreuses, plus elles étaient fortes. Leur donner l'occasion d'être regroupées dans le même lieu n'inspirait rien de bon à Willow. De même, elle ne voyait pas l'intérêt de se rendre dans les souterrains, au contraire cela pouvait être dangereux puisqu'ils grouillaient de citrouilles...


"
Je ne suis pas sûre qu'aller dans les souterrains soit une bonne idée. S'il y a déjà des dizaines de citrouilles bloquées là-bas, je ne vois pas ce que nous pouvons faire de plus à part nous mettre en danger étant donné que nous ne pouvons pas toutes les détruire. De plus nous ne ferions qu'y attirer les citrouilles à nos trousses ce qui ne ferait qu'augmenter leur nombre et par-la même le danger."

Willow se tourna vers Angel qui marqua son accord d'un hochement de tête. La jeune fille à ses côtés paraissait légèrement déboussolée, visiblement encore peu habituée à tous les évènements étranges qui rythmaient la vie nocture de Sunnydale. *La vie nocturne...* La voilà la réponse qu'ils cherchaient! Les citrouilles n'étaient vraisemblablement apparues qu'à la nuit tombée, car dans le cas contraire le Scooby-Gang en aurait probablement eu vent plus tôt, alors peut-être leur suffisaient-ils simplement d'attendre jusqu'au lever du jour pour en être débarrassés. Même si c'était une possibilité sur laquelle Will n'était pas prête à parier sa vie, elle devait reconnaître qu'elle n'avait pas d'autre alternative.

Elle fit part de sa réflexion aux autres puis proposa de trouver refuge dans un lieu plus isolé comme un bâtiment inoccupé par exemple pour attendre tranquillement jusqu'au lendemain. Il lui serait ainsi plus facile de dresser un champ de protection solide, car dans la rue il y avait beaucoup trop d'intersections par lesquelles les citrouilles pouvaient arriver, même si pour le moment elles ne semblaient pas avoir eu l'idée de faire le tour. La Sorcière réfléchit le plus vite qu'elle put et ne pensa qu'à un seul lieu pouvant convenir sans qu'aucun habitant ne soit potentiellement mêlé au combat : le Manoir de Crawford Street, dans lequel Angel avait habité durant un temps, à une autre époque.

Une nouvelle fois, elle exprima son idée à Kennedy, Angel et la jeune inconnue, n'attendant que leur approbation pour se remettre à courir en direction du Manoir. Et tant qu'ils n'avaient pas répondu, elle profitait de chaque seconde pour reprendre son souffle, se préparant à repartir de plus belle. La nuit était loin d'être finie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 28
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon   Dim 16 Déc - 15:13

Kennedy se sentit un peu stupide en etendant Willow être contre l'idée d'aler aux souterrains. la sorcière avait raison, c'était partir au suicide d'aller jusqu'aux soutterains alors qu'une horde de citrouilels étaient à leur trousse. Tout le monde semblait d'acord avec cela et Willow proposa enfin de rejoindre le manoir crawford street pour attendre le lever du jour. Selon la rousse, les citrouilles disparaîraient peut être. Esérons le ! Kennedy accepta l'idée de Willow. De toute façon c'était la seule idée qui semblait raisonnblesonnable

Espérons que tu ne te trompes pas Will...

Kennedy regarda ensuite derrière elle, en direction des citoruilles. Le bouclier magique était encore actif mais pas pour très longtemps selon la tueuse. Elle observa ensuite les personnes présentes

On ferait mieux d'aller au manoir si c'est ce que tout le monde désire. Le bouclier va pas tenir éternellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 904
Race : Vampire
Date d'inscription : 07/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 279 ans
¤Pouvoirs¤: Extrêmement séducteur :P
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon   Lun 17 Déc - 21:32

Bien ! Il en avait vu des choses durant sa trèèèèès longue vie. Mais des citrouilles volantes, ça jamais ! Qu'est-ce que c'était que cette mauvaise blague ?! C'était d'un goût en plus... Franchement douteux aux yeux du Vampire. Il se disait que si c'était bel et bien un tour de ce fameux sorcier, il avait un peu trop regardé les films d'horreur de série Z dans son enfance !

Il courait, lui aussi, frappait un peu ça et là dans les citrouilles, à son tour submergé par leur nombre. Il n'avait guère prévu un jour de voir sa fin dans la rue principale de Sunnydale, repas d'Halloween de citrouilles tueuses m'enfin...

Il regarda Aranel. Elle n'était peut-être pas bien à l'aise la pauvre. Il fallait dire aussi ! Il n'avait jamais eu l'idée de l'emmener sur le terrain aussi rapidement !
Il lui lança :


- Tu te rappelles ce que je te disais sur la concentration ? Et bah... Ici, ça ne sert pas à grand chose, mais tu peux essayer quand même !

Il espérait qu'une situation de crise et de véritables ennemis à combattre lui fassent réaliser la chance qu'elle possédait et qu'elle canaliserait suffisament son énergie pour user de son don sans pour autant nous jouer la fille de glace de la place publique. Noël n'était pas encore arrivé !

Angel continua sa course folle mais s'aperçut que Willow et Kennedy s'étaient arrêtées en arrière. Il se retourna, à son tour et put admirer la maîtrise de la sorcière. C'était de la très grande technique. Une fois encore, il y alla de son petit commentaire :


- Ok, parfois la concentration ça aide aussi !

Il fit un clin d'oeil à Aranel, histoire de lui faire comprendre que tout ceci était d'une banalité exemplaire (ou presque) et il reprit sa course, acquiesçant aux propositions de Willow. Crawford Street était à l'écart du centre ville, endroit idéal pour drainer ces saloperies de cucurbitacées !

- Parfait, on se dépêche la petite troupe ! Allez !

[On continue sur le même post afin d'éviter d'en créer un autre, tant pis. Il faudra d'ailleurs, une fois au "Manoir", pour que ce soit cohérent, signaler que l'enchantement des citrouilles se rompt soudainement. On pourra ainsi cloturer ce post.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Willow

avatar

Nombre de messages : 21
Race : Puissante Sorcière
Camp : Bien
Date d'inscription : 28/11/2007

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 24 ans
¤Pouvoirs¤: Magie Blanche et Noire
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon   Mer 19 Déc - 14:49

Angel avait accepté la proposition de Willow et déjà il fallait repartir, recommencer à courir, user de ses dernières forces, puiser dans ses ultimes retranchements. Dommage qu'aucun sort n'existait pour recharger ses batteries et pouvoir courir à toute vitesse indéfiniment! Quoique, peut-être que ce genre de sort existait après tout, mais l'utiliser ne devait qu'apporter de facheuses conséquences. Bref, Willow n'aimait pas lorsqu'elle pensait autant à la magie pour résoudre ses problèmes, elle savait parfaitement où cela pouvait la mener. Sans plus attendre, elle prit une grande bouffée d'oxygène et ordonna à ses jambes de se remettre en mode course.

Les autres avaient de l'avance mais Kennedy avait ralenti son allure pour permettre à la Sorcière de la rattraper. Celle-ci apprécia sa délicate attention et lui sourit chaleureusement. De toute façon, il n'était pas utile de courir au maximum puisque le champ de force était toujours effectif pour le moment et autorisait le groupe à ne pas se fatiguer beaucoup plus qu'il ne l'était déjà. L'insupportable bourdonnement des citrouilles maléfiques se faisait de plus en plus lointain, au grand bonheur des oreilles de Will qui pouvaient enfin entendre autre chose que ce son évoquant la mort. Cependant, elle se souvenait encore aujourd'hui douloureusement qu'il existait un son bien pire porteur de mort : l'absence totale de son, le néant. Elle espérait ne jamais avoir à se trouver une seconde fois sur le chemin de ces affreux Gentlemen, elle ne le souhaitait à personne.

Elle sortit de ses troubles pensées en réalisant qu'ils étaient arrivés à destination, la destination finale des citrouilles, du moins si sa théorie était bonne. Kennedy et elle rejoignirent Angel et la jeune fille, à l'intérieur depuis une minute ou deux. Ils avaient visiblement couru plus vite qu'eux, mais à quoi bon? Willow écarta le drap qui faisait office de porte d'entrée et pénétra dans l'imposante bâtisse, synonyme d'abris pour ce soir. Elle plia le dos et fléchit les genoux, posant ses deux mains sur ses genoux pour reprendre son souffle et laisser son corps se rétablir après ces longues minutes de course éreintante. Le point positif, c'est qu'elle avait fait du sport pour au moins un mois.

Une fois son rythme respiratoire et cardiaque revenus à une cadence décente, elle se redressa et reprit exactement la même position qu'un peu plus tôt dans la rue, le corps parfaitement droit et les bras tendus en avant avec ses mains à l'horizontale, sauf que cette fois elle bougea ses mains pour leur faire dessiner des cercles dans l'air, avant de reprendre sa position initiale. Elle s'adressa aux autres :


"
Le Manoir est protégé, le champ de force devrait tenir quelques heures, jusqu'à l'aube avec un peu de chance. J'ai réfléchi à ce qu'a dit Kennedy à propos d'un sorcier, étant moi-même une sorcière, je sais qu'aussi fort soit-il, il ne peut pas faire durer ses sorts éternellement, il y a toujours un moment où le corps fatigue et prend le dessus sur l'esprit, malgré toute la puissance magique et psychique qu'il puisse détenir. Donc si c'est bien un sorcier qui est à l'origine de la transformation des citrouilles, je ne pense pas qu'il maintiendra son sortilège actif encore très longtemps. Bien sûr il ne tient qu'à lui de se reposer et de recommencer demain, mais espérons qu'il ne le fera pas, sinon nous n'aurons plus d'autre alternative que de trouver ce sorcier et de l'éliminer, ce qui me semble impossible pour le moment étant donné que nous ne savons strictement rien de lui."

Will espérait ne pas se tromper au sujet de la fatigue du corps prenant le dessus sur la concentration de l'esprit et obligeant un sorcier à briser son sortilège. Cette règle s'appliquait pour elle, cependant ce sorcier semblait vraiment puissant et était peut-être au-dessus de cela. Il ne restait plus à Willow qu'à transformer des dizaines de citrouilles en machines à tuer et de voir combien de temps elle tenait pour savoir combien ce sorcier était fort. Mais pour commencer, elle n'était même pas certaine de réussir ce sort de magie noire, encore moins à le faire agir sur autant de citrouilles à la fois. Bien sûr, elle n'allait pas le tenter pour en avoir le coeur net, il valait mieux éviter.

Willow jeta un rapide coup d'oeil à la bâtisse pour en observer les changements depuis qu'elle y était venue pour la dernière fois. Elle se souvenait de cette dernière fois comme si c'était hier. Angel avait été blessé par une flèche empoisonnée tirée par Faith et s'éteignait à petit feu. Il avait même pris la Sorcière pour Buffy! Will repéra un canapé qui semblait confortable et ne s'attarda pas à l'observation intérieure du Manoir, elle alla plutôt s'affaler sur le canapé pour se reposer. A présent, il suffisait simplement d'attendre que le sort se rompe, en priant pour que ça ne soit pas dans trop longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 28
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon   Jeu 20 Déc - 0:30

Arrivées devant le manoir après une course plutôt rapide mais pas trop, Kennedy et Willow arrivèrent devant le manoir Crawford Street. Kennedy n'était jamais venu et fut impressionnée par la façade extérieure du bâtiment. Le bâtiment était plutôt imposant. Angel et Aranel étaient déjà rentrés dans le manoir, ainsi la sorcière et la tueuse entrèrent dans la bâtisse. Alors que Kennedy était entrée dans le manoir et observait l'intérieur, en reprenant doucement Willow fit un sort de protection à l'entrée. Comment Kennedy le sait ? Parce que Willow l'expliqua après l'avoir fait et puis parce que la tueuse, à force de côtoyer la sorcière, a finit par se souvenir à quoi correspond tels sorts. Willow exposa son idée à son entourage au sujet du sorcier : le fait qu'il va sans doute être en panne d'énergie tout comme Willow l'est lors de gros sorts et qu'avec un peu de chance, il stoppera son "lâchage de citrouilles maléfiques" à l'aube. Sinon obligation d'anéantir le sorcier en question. Cette idée ne déplaisait pas à Kennedy ais il est vrai que si c'est le cas, les recherches sur l'ennemi sera de rigueur.

"Profitons déjà du peu de repos que nous avons droit.. Je pense que nous l'avons bien mérité..."

Kennedy vit Willow s'assoir sur un canapé d'apparence plutôt confortable. On ne pouvait pas trop râler sur la qualité des canapés ou des fauteuils de la salle où étaient réuni tout le monde.
La tueuse observa quelques secondes Willow sur le canapé. Tara n'avait pas été trop présente ces derniers temps. Pourtant les deux sorcières ne s'étaient pas disputer aux dernières nouvelles. Peut être que la sorcière blonde avait dû partir quelque part par obligation, à cause de son rôle "d'ange gardien pour sorcières débutantes" ? Kennedy n'a pas posé la question à la rousse par peur de la blesser par sa question. Dans tous les cas, la brunette décida de rejoindre après un certain moment son amie. Elle s'assit donc à coté de Willow. Ça faisait un certain temps que les deux amies ne s'étaient pas retrouvées côte à côte sur un canapé. D'habitude, Tara n'était jamais très loin, et si ce n'était pas Tara, c'était Dawn qui se plaçait bien entre Willow et Kennedy, involontairement sans doute... ou peut être pas... Dans tus les cas, Kennedy se trouvait à côté de Willow et la situation ne la déplaisait pas


Nuit mouvementée hein ?

Elle s'était adressée à Willow sans la regarder puis avait ensuite tourner sa tête vers elle avec un léger sourire. Kennedy tout comme Willow était vraiment crevée et l'arrivée au manoir fut un vrai soulagement pour elle. Elle se tourna d'un quartsur la gauche sur le canapé de façon à se retrouver vraiment en face de Willow et de poser de côté contre le dossier du canapé

"Je te l'ai déjà dit dans la rue principale mais merci pour être arrivée à temps avec Angel et Aranel"

Elle avait regardé Willow en disait cela puis elle baissa son regard vers les mains de la sorcière. Elle les regarda sans trop s'en apercevoir, à cause de la fatigue. Malgré cela, elle se demandait quelque part dans sa tête si elle pouvait les prendre- en toute amitié bien sur- ou bien ne rien faire. Kennedy se souvenait de l'époque où la question ne se posait même pas et où Tara n'état pas encore revenue des cieux, où l'ex potentielle avait réussi a faire chavirer le cœur de la sorcière à force d'insistance, d'entêtement et de provocation... Inconsciemment Kennedy approcha légèrement sa main de celle de Willow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow

avatar

Nombre de messages : 21
Race : Puissante Sorcière
Camp : Bien
Date d'inscription : 28/11/2007

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 24 ans
¤Pouvoirs¤: Magie Blanche et Noire
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon   Dim 23 Déc - 18:12

Assise sur le canapé, reprenant lentement son souffle et récupérant ses forces petit à petit, Willow ne remarqua pas immédiatement la présence de Kennedy à côté d'elle. Elle revisualisait les derniers évènements de la soirée, qui avait pris une tournure pour le moins inattendue. D'abord le départ précipité de Buffy à peine rentrée à la maison et aussitôt repartie, Dawn qui s'était absentée à son tour peu après, puis l'appel renversant d'une Cordelia avec laquelle elle n'avait pas eu de contact depuis plus d'un an et qu'elle n'avait jamais connue aussi excitée. C'est cet appel déroutant qui avait bouleversé le cours de sa soirée. S'en était suivi une visite inopinée à l'appartement d'Angel et enfin le clou de la soirée : Kennedy prise d'assaut par des citrouilles tueuses. Celle-là, la Sorcière ne l'aurait jamais imaginée, même dans ses rêves les plus farfelus, ou plutôt dans ses cauchemars.

Les choses s'étaient enchaînées sans temps mort, Will avait volé au secours de son ex-petite amie, épaulée par son vampire préféré et son invitée mystère qui n'avait pas eu le temps de se présenter, Kennedy ayant appelé à l'aide à ce moment-là. La suite s'était plutôt bien déroulée, personne n'avait été sérieusement blessé exceptées quelques égratignures et la Sorcière avait sauvé la mise grâce à sa magie, dont elle s'était servie avec conviction, assurance et concentration, pour un résultat parfaitement efficace et surtout très rapide. Le petit groupe avait finalement trouvé refuge au manoir de Crawford Street, élu abri de fortune pour la nuit, en attendant que la situation revienne à la normale, ce qui d'après la Sorcière devait être une question d'heures, du moins elle l'espérait, tout en essayant de ne rien laisser transparaître de son doute.

Ce fut seulement lorsque Kennedy lui adressa la parole qu'elle prit conscience de sa présence et qu'elle émergea de sa rêverie rétrospective. Elle se tourna alors vers elle et la regarda quelques instants sans toucher mot, des dizaines de pensées se bousculant dans son esprit.


Kennedy a écrit:
Nuit mouvementée hein ?

"C'est le moins que l'on puisse dire", répondit-elle en acquiesçant.

Elle lui raconta le déroulement de sa soirée, effectivement très mouvementée. Bien sûr, elle ommit volontairement de lui narrer le contenu du coup de fil de Cordy, pas par manque de confiance envers la tueuse mais tout simplement par connaissance de l'ouïe surdéveloppée des vampires, sachant qu'Angel se trouvait dans la même pièce. Par contre, elle lui expliqua assez longuement qui étaient Cordelia et Angel, car l'ex-Potentielle ne les connaissaient que de noms. Elles avaient toute la nuit pour discuter donc Willow n'avait pas besoin de faire court.

Une fois le récit de la Sorcière - auquel la tueuse y était allée de ses petits commentaires, armée de son franc-parler naturel - terminé, Kennedy la remercia une fois encore d'être venue sans hésiter à son secours avec Angel et Aranel. Tiens, c'était donc comme cela que s'appelait la mystérieuse inconnue aux mains glaciales. Willow lui adressa un sourire chaleureux en guise de "de rien". Discuter avec Kennedy, se trouver à ses côtés, faisait plus de bien à la Sorcière qu'elle ne l'aurait cru. Les choses avaient changé entre elles, mais ce soir, c'était presque comme avant, comme lorsqu'elles formaient encore un couple.

Willow remarqua la main de Kennedy s'approcher dangeureusement de la sienne. Pour une fois, elle arrêta de penser, et fit glisser à son tour sa propre main vers celle de la tueuse. Leurs doigts se frôlèrent, leur peau s'effleura, leurs mains se croisèrent pour ne faire plus qu'une, leurs visages se rapprochèrent, leur rythme cardiaque s'accéléra, leurs lèvres allaient entrer en contact, se rencontrer, se toucher, trois, deux, un...

"
Ecoutez!!"

La magie qui s'évanouit, deux visages qui s'éloignent l'un de l'autre avant d'avoir pu se trouver, l'étreinte de deux mains qui se rompt, deux jeunes femmes troublées qui se lèvent et se tournent vers celui qui vient de crier et de briser leur moment de tendresse.
Cétait Angel le responsable. Le vampire, totalement inconscient de ce à quoi il venait de couper court, répéta plus calmement, en se rapprochant du drap séparant la pièce de l'extérieur.


"
Le bourdonnement s'est arrêté."

Et il avait raison. Le bruit insupportable que produisait les citrouilles tueuses s'était tu. A la place, on pouvait entendre les cloches de l'église de Sunnydale sonner les douze coups de minuit. Le vampire écarta le drap pour regarder à l'extérieur et se prononça :

"
La voie est libre."

Willow leva alors le champ de force et tout le monde put quitter le Manoir plus tôt que prévu, ce qui n'était pas malvenu. Dehors, il n'y avait plus aucune trace des citrouilles, elles avaient sans doute rejoint leur emplacement intial, à moins que le Sorcier souhaitât les conserver en souvenir, ce qui lui demanderait énormément de place. Sur le chemin du retour, Will et les autres purent croiser quelques citrouilles qu'ils regardèrent d'un oeil méfiant, mais elles ne bougèrent pas. Angel et Aranel raccompanièrent la Sorcière et la tueuse à la Maison Summers, sur le perron de laquelle gisait une citrouille, maquillée de deux yeux, d'un nez et d'une bouche. Willow se fit un plaisir de la mettre à la poubelle sur le champ.

Elle prit le vampire dans ses bras pour lui dire au revoir et le remercier de l'avoir accompagnée sans réfléchir pour aider une inconnue, et lui assura qu'elle ne manquerait pas de le tenir au courant si elle avait d'autres nouvelles de Cordelia. Elle adressa un signe de la main à Aranel qui n'avait pas osé s'approcher de la porte d'entrée. Kennedy remercia à son tour le vampire, sans le prendre dans les bras cependant puisqu'elle venait à peine de faire sa connaissance. Le vampire s'éclipsa avec Aranel, les deux jeunes femmes leur firent un dernier signe puis fermèrent la porte. A en juger par les manteaux posés dans l'entrée, Buffy et Dawn étaient rentrées elles aussi. Elles étaient vraisemblablement couchées, et Willow et Kennedy en firent de même, exténuées par la soirée qu'elles venaient de passer. Le temps de la discussion viendrait bien assez tôt. Elles regagnèrent chacune leur chambre, en s'adressant un "Bonne nuit" timide, gênée par ce qui aurait pu se passer quelques minutes plus tôt, si seulement les citrouilles n'avaient pas choisi ce moment bien précis pour se volatiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon   

Revenir en haut Aller en bas
 
[La Rue Principale] Citrouilles à l'horizon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Une silhouette dans l'horizon
» L'HORIZON - n'a pas son pareil ...
» Citrouilles et Pâtisserie [Poufsouffle]
» Peinture et décoration à l'horizon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BtVS : La Huitième Saison :: ::Les Episodes:: :: Episode 9-
Sauter vers: