Vous avez rêvé d'une huitième saison de Buffy ? Et bien la voici !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Maison Summers] Noël chez les Summers

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Willow

avatar

Nombre de messages : 21
Race : Puissante Sorcière
Camp : Bien
Date d'inscription : 28/11/2007

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 24 ans
¤Pouvoirs¤: Magie Blanche et Noire
¤Relations¤:

MessageSujet: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Ven 28 Déc - 16:28

Willow jeta un regard paniqué à sa montre. Ouf, il était un peu plus de 19h, il leur restait encore un peu de temps pour elles avant l'arrivée des invités. Elle examina le décor tout autour d'elle et se frotta les mains d'un air de satisfaction; elles avaient atteint leur objectif avec brio. Kennedy et elle avaient passé les dernières semaines à travailler sans relâche à la décoration de la maison de façon à l'adapter à la période de Noël. En effet, depuis quelques années, cette fête avait tendance à être dénigrée chez les Summers, personne n'y accordait plus d'importance que cela, sans doute à cause des êtres démoniaques qui n'étaient malheureusement pas partisans de la trêve de Noël. Mais cette année, le Scooby avait décidé de bouleverser ses habitudes et de célébrer l'évènement en organisant une soirée à sa hauteur. Il ne fallait pas oublier non plus que ce Noël avait quelque chose de spécial : c'était le premier depuis que toutes les Potentielles avaient été activées. Pour l'occasion, tout le monde était tombé d'accord : ce Noël 2003 serait inoubliable.

Kennedy et Willow s'était désignées organisatrices de cette soirée du réveillon et l'avaient prise particulièrement à coeur. Elles avaient fait les choses en grand : sapin authentique de deux mètres installé dans le salon et garni de guirlandes et de boules de toutes les couleurs le faisant scintiller de mille feux, quantité de décorations intérieures dans chaque pièce de la maison avec surtout des guirlandes lumineuses accrochées à tous les murs de la maison y compris à l'extérieur et autour des arbres du jardin, des faux Pères Noël plus vrais que nature accrochés aux fenêtres des chambres à l'étage, des bonhommes de neige dans le jardin... l'esprit de Noël était plus vivace que jamais chez les Summers. Tout le monde y avait retrouvé son âme d'enfant. Objectif : rentrer chez soi, s'émerveiller et oublier l'espace de quelques instants toutes les monstruosités du monde extérieur.

La tueuse et la Sorcière venaient de terminer la préparation de la table avec une belle nappe de Noël, un service de table, des bougies et des pétales de rose, tout ceci acheté spécialement pour l'occasion. Le repas avait été cuisiné chez un traiteur qui l'avait livré quelques minutes plus tôt. Les filles avaient dépensé une fortune, mais elles ne regrettaient rien. Cette soirée s'annonçait en tous points fabuleuse. Le service de table étant composé de douze assiettes et couverts, elles les avaient toutes disposées (utilisant la rallonge), car elles ne savaient pas exactement qui serait de la partie. Surprise!

Au cours de ces semaines passées à oeuvrer main dans la main pour offrir aux Summers et à leurs invités un réveillon magique, Kennedy et Will avaient poursuivi leur rapprochement amorcé le soir d'Halloween et, même si elles ne voulaient pas se l'avouer, demeuraient bien plus que des bonnes amies. Par contre, elles n'avaient jamais reparlé du baiser qu'elles avaient failli échanger lors de cette même soirée, et aucun geste de ce genre ne s'était reproduit depuis. Pour l'instant du moins... Car à force de passer du temps ensemble à faire les boutiques, les courses, des promenades, même les achats de Noël, les deux jeunes femmes avaient quasiment fini par reformer un couple, il ne restait plus qu'à "officialiser" tout cela.

Kennedy, debout à côté de Willow, semblait tout aussi satisfaite que la Sorcière. La maison était métamorphosée. Les deux ex-amantes se tournèrent l'une vers l'autre, des lumières tout autres que celles des décorations flamboyant dans leurs yeux. Elles restèrent silencieuses pendant quelques secondes, puis Willow prit la parole :


"
Bon, allons nous faire belles avant que les premiers invités n'arrivent!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 29
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Ven 28 Déc - 20:28

Kennedy et Willow avaient terminé les préparatifs de Noël dans la maison Summers : Un sapin était installé dans le coin du salon, des guirlandes lumineuse ont été accrochées dans toute la propriété à l'intérieur et à l'extérieur, la table avait été dressée avec de magnifiques couverts achetés pour l'occasion. De plus les filles étaient allées chez le traiteur de la ville pour ramener à la maison un bon repas qui n'attendait qu'à être réchauffé. Kennedy repensait aux Noëls fétés chez elle en Angleterre. Ses parents dépensaient pas mal d'argent dans les préparatifs, juste pour rappeler aux voisins qu'ils avaient à chaque mois une grosse somme d'argent qui tombait sur leur compte en banque... Rien à voir avec ses amis de Sunnydale..

Kennedy regardait le résultat des préparatifs avec un air ravi. Les deux organisatrices avaient réussi avec brio leur "mission» et les semaines précédentes à préparer tout ça avaient porté leur fruit. Les maîtresses de maison allaient être contentes du résultat, ainsi que les invités de la soirée. Il était 7h et des poussières selon l'horloge de la maison

« Je crois qu’on s'en est sortie comme des chefs... »

Kennedy et Willow se tournèrent alors l'une en face de l'autre et la tueuse à ce moment là ne put plus détacher son regard de la rouquine. Elle était comme hypnotiser. Il pouvait se passer n'importe quoi dans la maison, la brunette ne pouvait quitter les magnifiques yeux de Willow. Sauf peut être un phrase prononcée par Willow au bout de quelques secondes:

Citation :
"Bon, allons nous faire belles avant que les premiers invités n’arrivent


"Oui tu as raison... On devrait se dépêcher pour aller se préparer.. Personnellement je te trouves suffisamment belle mais ce n'est que mon avis..."

Kennedy sourit légèrement à son amie rousse puis se dirigea vers les escaliers puis monta les marches sans rien dire de plus. Elle garda son sourire jusqu'a l'étage de la maison et s'arrêta devant la salle de bain. Tout en se retournant elle demanda en direction de Willow

"Tu veux passer la première à la salle de bain ou j'y vais ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow

avatar

Nombre de messages : 21
Race : Puissante Sorcière
Camp : Bien
Date d'inscription : 28/11/2007

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 24 ans
¤Pouvoirs¤: Magie Blanche et Noire
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Sam 29 Déc - 20:17

Willow offrit un grand sourire à Kennedy en réponse à son compliment des plus flatteurs, et ne parvint pas à masquer sa gène. Les regards plein de tendresse, d'affection et d'amour, les mots de la tueuse qui la touchaient directement au coeur, il lui devenait de plus en plus difficile de lutter contre les sentiments qui étaient réapparus en elle depuis cette fameuse nuit d'Halloween, et qui ne l'avaient sans doute jamais quitté. Alors pourquoi aller contre ce que lui dictait son coeur? Simplement parce que sur le papier, sa petite amie était Tara, pas Kennedy, bien que tout laissait penser le contraire depuis quelques semaines. Tara n'avait pas donné signe de vie depuis plusieurs mois déjà, et même si Willow prenait cela comme une rupture inavouée, elle ne pouvait pas passer à autre chose de cette façon, pas comme une traîtresse. Non, il lui fallait mettre les choses au clair avec Tara, elle lui devait ce respect et cette honnêteté, sans quoi elle ne pourrait pas franchir l'étape supérieure avec Kennedy. Toutefois, les choses étaient limpides dans son esprit, elle savait parfaitement ce qu'elle désirait et avec qui elle voulait envisager l'avenir. Elle souhaitait seulement agir correctement avec l'une comme avec l'autre. Mais elle ignorait combien de temps elle pourrait résister à retomber dans les bras de la tueuse si Tara tardait encore longtemps à se manifester. D'autant plus que détâcher ses yeux de ceux de Kennedy devenaient une tâche de plus en plus ardue.

Will suivit la jeune femme dans les escaliers et lorsque celle-ci lui demanda laquelle passait en première dans la salle de bain, elle lui déclara naturellement :


"
Il y a bien assez de place pour deux!"

Quelle idiote!! Après sa longue réflexion sur "ne rien faire avec Kennedy tant que Tara n'était pas officiellement écartée", la voilà qui lui disait de venir avec elle dans la salle de bain. Bien sûr, ceci ne signifiait pas grand chose en apparence, mais pour elles deux cela voulait dire beaucoup, car il fallait remonter au temps où elles étaient en couple pour trouver un jour où elles avaient partagé cette pièce.

La Sorcière ne tenta pas de se rattraper, de peur de s'emberlificoter davantage. Elle regarda ailleurs pour ne pas croiser le regard de Kennedy et s'éclipsa finalement dans sa chambre comme si de rien n'était. Elle se dévêtit et enfila alors une magnifique robe noire qu'elle avait achetée pour l'occasion, et dont le prix était trop exorbitant pour être révélé. Cependant, elle avait enlevé l'étiquette, ne comptant pas suivre l'ancien modèle de Cordy qui empruntait ses robes dans un magasin pendant une journée et les rapportait le lendemain. Après tout, cela faisait du bien parfois de se faire plaisir en dépensant son argent, et quoi de plus naturel pour une jeune femme que de le dépenser pour des vêtements. Pour parfaire le tout, elle s'était aussi offert un collier du plus bel effet dont il valait également mieux taire le prix. Elle l'essaya sans l'attâcher en se regardant dans la glace : il lui allait à ravir, particulièrement mis en valeur par le décolleté plongeant de sa robe, à moins que ce ne soit le contraire. Willow sourit en pensant qu'elle n'aurait jamais osé porter une telle robe quelques années auparavant. D'ailleurs, elle n'en portait pas souvent, et c'était précisément pour cela qu'elle avait décidé d'en revêtir une ce soir, pour marquer le coup.

Seul problème, elle n'arrivait pas à accrocher son collier toute seule. Elle quitta sa chambre pour trouver de l'aide et se retrouva nez-à-nez avec Kennedy qui sortait de la salle de bain. Elle essaya de ne pas la fixer mais n'y arriva pas, la tueuse était sublime. Willow ne put s'empêcher de l'admirer, et comme aucun mot convenant à ce genre de situation ne lui venait à l'idée, elle lui demanda maladroitement :


"
Tu veux bien...m'aider avec mon collier?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 29
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Dim 30 Déc - 3:02

Kennedy eut comme réaction de la part de la part de Willow suite à sa flatterie un très grand sourire. Cela lui avait donc plût. Arrivée près de la salle de bain et s'étant retournée, Kennedy fut légèrement surprise par la réponse de Willow :

"Il y a bien assez de place pour deux!"

Ça voulait à la fois tout dire et ne rien dire, Kennedy en été consciente. Elle aussi repesait à la bonne époque durant laquelle les deux femmes étaient ensembles, où personne ne dérangeait leur idylle. Mais maintenant quelqu'un avait tout détruit, quelqu'un qui, normalement, aurait dû ne pas revenir à la vie. Mais le fait est qu'elle était bel est bien revenue et qu'elle avait reconquis le cœur de la sorcière, rendant Kennedy difficile à supporter. En effet, celle ci avait déjà un sacré caractère en temps normal, mais lorsque rien ne se passait comme elle le souhaitait, elle pouvait devenir abominable et dire ainsi des méchancetés plus grosses que des maisons. Non elle n’était pas tarée dans le passé durant cette mauvaise période, juste folle d'une fille qui en pinçait pour une autre...
Enfin bref, toute façon cette période a été balayée par de meilleurs moments. Kennedy avait pris du recul sur le passé, et Willow avait reparlé à la tueuse comme si de rien n'était. Puis plus de trace de Tara. Et enfin cette soirée d'Halloween... Qui sait ce qui se serait passé durant cette soirée si Angel n'était pas intervenu pour dire que les citrouilles avaient disparues pour de bon Peut être qu’il ne serait rien passé et que Willow aurait stoppé le mouvement au dernier moment. Peut être aussi que non...En tout cas cet évènement avait déclenché quelque chose chez les deux jeunes femmes. Elles passèrent de plus en plus de temps ensemble pendant leur temps libre. Elles avaient décidé toute deux de faire les préparatifs de Noël ensembles et avaient réussi à temps.
Il leur manquait plus qu'à se préparer.
Kennedy resta donc quelques secondes sans répondre, surprise donc par la phrase de Willow, qu'elle avait dite franco, apparemment sans gène


"Très bien..."

Elle vit la rousse détourner le regard et partir dans sa chambre. Kennedy en fit rapidement de même pour attraper sa tenue qu'elle avait achetée pour la soirée : Un haut noir sans manche qui s'attachait autour du cou par deux ficelles par celle qui portait le haut. Elle avait aussi acheté une jupe noire assez longue mais pas trop, ni trop ample. Kennedy ne portait pas souvent des jupes, mais pour Noël elle pouvait faire n effort. Elle partit donc ensuite dans la salle de bain pour se changer vite fait, bien fait. Elle se mit rapidement une petite touche de maquillage, ou plutôt s'e rajoutait un peu. Elle se redonna un léger coup dans les cheveux et semblait prête.
Elle sortit alors de la salle bain mais faillit percuter Willow de pleins fouets. Elle aussi s'était changée. Une grosse bouffée de chaleur s'était emparée de la tueuse brune. Sa tenue lui allait à merveille. Elle s'aperçut que la sorcière la détaillait sans rien dire. Pourquoi fallait-il se contrôler sans cesse ? La sorcière blonde s'était-elle contrôler lorsqu'elle lançait des regards plus que significatifs à l'autre sorcière ?
Ces questions flottaient dans la tête de Kennedy. Pourtant il fallait tenir bon, respecter le choix de Willow. Car Kennedy n'attendait que le feu vert de Willow depuis un certain moment, surtout après halloween. Elle aurait très bien pu profiter de la situation et jouer le grand jeu comme lorsqu'elle avait débarqué à Sunnydale. Mais elle aimait trop Willow et la respectait trop pour ça.


Citation :
"Tu veux bien...m'aider avec mon collier?"

Kennedy regardait le collier, puis Willow, puis de nouveau le bijou

"Oui je vais t'aider"

Elle prit doucement le collier avec ces doigts, évitant de toucher la sorcière et se dirigea vers la chambre de Willow, où se trouvait un grand miroir. C'était plus pratique pour voir le résultat que la glace de la salle de bain. Lorsque Willow fut placé devant le miroir de la chambre, Kennedy plaça le bijou au niveau de sa poitrine de façon à pouvoir accrocher le collier derrière Willow, au niveau de sa nuque. Elle dût d'ailleurs s'y prendre à plusieurs fois pour réussir à fermer le bijou, obligée de rapprocher sa tête de la nuque de Willow pour mieux voir le fermoir. Lorsque fut correctement attaché, Kennedy regarda le résultat dans le miroir par dessus l'épaule gauche de la sorcière. Il y eut quelques secondes de silence, où Kennedy essayait de calmer les battements de son cœur

"Tu es magnifique dans cette tenue Will..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow

avatar

Nombre de messages : 21
Race : Puissante Sorcière
Camp : Bien
Date d'inscription : 28/11/2007

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 24 ans
¤Pouvoirs¤: Magie Blanche et Noire
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Dim 30 Déc - 17:22

Une chaleur bien particulière flottait dans l'air du couloir de la Maison Summers. Et elle n'avait rien à voir avec le chauffage qui marchait à pleine puissance pour pallier à la fraîcheur de cette soirée hivernale. Cette ardeur exaltante faisait tourner la tête de Willow, comme si elle était victime d'un vertige qui la privait du contrôle de son corps. Une seule pensée l'obsédait, la dévastait même : se jeter sur Kennedy. Elle n'avait plus ressenti cette fougue, ce bouillonnement intérieur, depuis bien longtemps, précisément depuis la nuit qui avait précédé l'ultime affrontement contre la Force. Cette nuit-là plus que jamais auparavant, un vent de passion s'était engoufré dans la maison et avait fait voler en éclat toutes les inhibitions de ses occupants. Pour tout le monde, la nuit avait été magique. Et pour Willow et Kennedy, inoubliable. Toutes ces pensées qui remontaient à la surface et qui submergeaient la Sorcière la rendaient encore plus vulnérable à l'appel de la chair et il lui était à présent presque impossible de résister à la tentation. Elle essayait de penser à autre chose, de s'inventer un courant d'air glacial balayant ses pulsions, en vain.

Elle fit demi-tour pour retourner dans sa chambre où Kennedy s'était dirigée afin d'utiliser le grand miroir. Willow avançait sans réelle conscience de ses actes, gouvernée par quelque chose de plus fort que sa raison. Elle se plaça devant la glace et sentit le souffle bouillant de Kennedy sur sa peau, malgré tous les efforts qu'effectuait la tueuse pour limiter le contact. Celle-ci déposa finement le collier autour du cou de la Sorcière et le fit glisser jusqu'à sa poitrine. Willow pouvait sentir ses doigts délicats l'effleurer, et provoquer en elle un torrent de sueurs enflammées, parcourant le creux de ses reins, l'échine de son dos, se propageant dans tout son corps...La tueuse s'y reprit à plusieurs fois avant de parvenir à fermer le collier, mais la jeune femme rousse ne pensa qu'à la caresse de ses doigts fins sur sa nuque qui durait un peu plus longtemps.

A travers le miroir, Will avait ses yeux rivés sur le visage de Kennedy qui s'y reflétait. La tueuse se trouvait là, juste derrière elle, leurs corps séparés de quelques centimètres l'un de l'autre. L'espace d'un instant, l'image dans la glace se distordit et la rousse vit la brune passer ses bras autour de sa taille et l'enserrer tendrement, la rousse posant ses deux mains sur celles jointes de la brune, au niveau de son nombril. La position était diablement agréable et sensuelle, mais bien vite l'image redevint normale. Kennedy avait réussi à attacher le collier et s'était légèrement reculée du corps de Willow, pour mieux observer son reflet. Un silence dérangeant régnait dans la pièce, car chacune essayait de masquer le retentissement des battements de son coeur. Bien vite, leurs yeux se retrouvèrent à travers le miroir et se dévorèrent, ne se quittant plus. Même de dos, les deux jeunes femmes ne parvenaient pas à se défaire de leur attraction.

Kennedy prit la parole mais ne brisa quasiment pas le silence; les mots qu'elle formula se firent entendre comme dans un souffle lointain, dépassés par l'intensité de leurs yeux immobilisés dans ceux de l'autre et du déluge de pensées toutes plus déraisonnables les unes que les autres qui tourbillonnaient dans leurs esprits, et auxquelles Willow était prête à céder.

Elle se tourna lentement vers la tueuse, pour lui faire face, la véhémence de leur désir redoublant de force. Sans la quitter des yeux, elle fit quelques pas afin d'être au plus près d'elle, et leva sa main pour caresser sa joue, puis la passa avec douceur dans sa chevelure brune. Autour d'elles, la Terre s'était arrêtée de tourner, le temps avait stoppé son cours, plus rien n'existait. Dans un même élan, leurs visages se rapprochèrent lentement, comme au ralenti pour que jamais ce moment ne s'arrête. Leurs lèvres allaient se retrouver, s'unir à nouveau, comme avant...

C'était sans compter l'irruption du monde extérieur qui vint les atteindre de plein fouet, anéantissant pour la seconde fois en quelques semaines l'instant de leurs retrouvailles. La sonnette avait retenti, le premier invité avait dû arriver. Et bien entendu, il avait choisi le plus mauvais moment. Décidément, le destin semblait tout faire pour empêcher Kennedy et Willow de se retrouver enfin! La Sorcière, plus embarrassée que jamais, s'écarta gauchement, perdant presque l'équilibre, et balbutia :


"
Je...vais finir de me préparer...dans la salle de bain. Tu peux aller voir...qui est là?"

Sans attendre de réponse, elle quitta la chambre comme une furie et courut se réfugier dans la salle de bain, fermant la porte à clé derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 29
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Lun 31 Déc - 0:15

Rester tout près de Willow et se concentrer juste sur l'accrochage du collier avait été difficile pour elle. Une part d’elle-même voulait être raisonnable et ne rien faire qui pourrait tenter Willow mais une autre partie voulait écouter son cœur et arrêter de réfléchir. Après tout avant la tueuse n’écoutait que son cœur et fonçait sans réfléchir trop aux conséquences.
La tueuse regardait l’apparence de Willow, sa tenue, l’ensemble. Puis au bout de quelques secondes, ce ne fut que son visage qu’elle observa. Willow aussi paraissait regarder Kennedy. Cette dernière aurait très bien pu ne pas prononcer sa phrase sur la tenue de Willow cat l’atmosphère seraitt toujours aussi lourde et le silence tout aussi pesant. La brunette ne savait pas quoi faire mais Willow au bout d’un moment stoppa tout ça en se retournant face à Kennedy et se diriger vers elle sans la lâcher du regard. Arrivée près de son amie, elle approcha une de ses mains de son visage et le lui toucha délicatement. La tueuse fondit complètement à ce contact et posa ses deux mains sur les hanches de la sorcière tout en plongeant ses yeux dans celle de la sorcière. Si cela n’était pas le feu vert attendu si longtemps depuis des mois, alors Kennedy ne savait pas ce que c’était. La situation ressemblait étrangement au premier baiser échangé entre Willow et la tueuse, qui avait finit par transformer la sorcière en Warren à cause d’un sort lancée par une sorcière brune complètement aliénée qui a eu un passé de rat. En t réfléchissant bien, cette période animale a dû lui détruire quelques cases.
La main de Willow glissa ensuife dans les cheveux de la tueuse et le visage de nos deux acolytes finirent par se rapprocher doucement l’un de l’autre. Les cœurs s’accéléraient. Kennedy espérait et priait intérieurement, malgré le fait qu’elle ne soit pas croyante, que rien n’allait briser ce qui allait se produire, pas une seconde fois. Alors que leurs lèvres allaient se rencontrer, la sonnerie de la porte d’entrée retentit, brisant ainsi pour une seconde fois le moment de plénitude des deux jeunes femmes


*Dites moi que ce n’est pas vrai*

Mais vu la réaction de Willow qui recula rapidement d’elle, déboussolée, la jeune femme comprit que cette fois encore, un évènement extérieur fit tout capoter. Alors que Willow, complètement paniquée, demandait à Kennedy d’aller voir qui était là pendant qu’elle terminait de se préparer, cette dernière regarda filer Willow dans la salle de bain. Elle entendit la porte claquer et se fermer à clé

J’y vais …

La tueuse était vraiment énervée par la situation et avait une grosse envie de tout casser. Elle était à deux doigts de faire ce qu’elle voulait depuis un sacré moment. Pourquoi a-t-il fallu que quelqu’un sonne à la porte à ce moment précis ? Elle en avait assez bavé dans le passé et elle voulait à tout prix que cela change dans le présent.
Elle inspira un bon coup et décida de descendre voir qui était là à la porte. Gare à qui était là parce que Kennedy était furax. En passant dans le couloir, elle regarda quelques secondes la porte de la salle de bain fermée. Décidément c’était à croire que quelqu’un en haut était contre le fait que les deux femmes soient ensembles comme avant. Elle traversa le reste de couloir, descendit l’escalier à pas rapides puis s’approcha de la porte, qu’elle finit par ouvrir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara

avatar

Nombre de messages : 4
Camp : Bien (Ressuscitée par les Puissances pour veiller sur des sorcières débutantes à tendance maléfique)
Date d'inscription : 31/12/2007

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 23 ans
¤Pouvoirs¤: Imprécis
¤Relations¤:

MessageSujet: Invitée surprise   Lun 31 Déc - 2:57

La jeune femme blonde tournait le dos à la porte d'entrée, observant les alentours, les décorations de Noël des habitations voisines. A ce propos, elle s'était demandée si elle était bien à la Maison Summers tant le lieu était métamorphosé par les guirlandes lumineuses disposées tout autour de la demeure, ainsi que les bonhommes de neige dans le jardin, les pères Noël suspendus aux fenêtres des chambres... Son temps d'absence avait peut-être eut un effet néfaste sur ses souvenirs, ou alors elle développait un alzheimer précoce, mais heureusement elle avait vérifié sur la boîte aux lettres et elle se trouvait bien à la résidence des Summers. Les personnes qui s'étaient occupées de la déco n'avaient pas fait les choses à moitié. C'était la première fois qu'elle voyait la maison aussi belle et aussi ancrée dans l'esprit de Noël. D'habitude, cette fête était quasiment un jour comme les autres. Visiblement, le Scooby avait décidé de faire évoluer les choses, et bien leur en avait pris. Ainsi, Tara éprouvait encore plus de joie d'être de retour au bercail, qui plus est le soir du réveillon.

Elle espérait que sa sorcière bien-aimée lui pardonnerait sa disparition mystérieuse et le silence radio qu'elle avait maintenu de longues semaines durant. Elle était surtout effrayée à l'idée d'avoir laissé Willow toute seule avec Kennedy dans les parages, qui sait ce qui avait pu se passer entre elles. Mais elle n'avait pas pu faire autrement qu'obéir à son Supérieur, pour le bien de sa mission.

La porte s'ouvrit violemment derrière elle, faisant sursauter la sorcière blonde qui se retourna brusquement pour voir qui venait de lui ouvrir. Elle espérait qu'il s'agisse de Willow pour pouvoir lui sauter dans les bras mais au lieu de ça, ce fut Kennedy qui apparut dans l'entrée. Tara ne put réprimer une moue dégoûtée, pensant que la tueuse avait certainement profité de son éloignement pour se rapprocher de Willow, la manipuler afin de lui faire oublier qui elle aimait réellement. Mais rien n'était perdu pour autant, Tara était à présent de retour et comptait bien remettre de l'ordre dans les idées de la Sorcière. Froidement, elle s'adressa à Kennedy :


"
Il faut que je parle à Willow, elle est là?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 29
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Lun 31 Déc - 3:41

Tel ne fut pas la surprise de Kennedy d'apercevoir Tara sur le seuil de la porte d'entrée. Cette dernière n'a as donné de signe de vie depuis un certain temps et elle ose venir pour Noël comme si de rie n'était ?! Elle abusait carrément ! En plus même pas un bonjour à Kennedy ! Bon ok elles ne sont pas les meilleures amies du monde mais un petit "bonjour" ou plutôt bonsoir aurait été poli. Au lieu de ça la sorcière blonde demandait directement si Willow était là

"Oh se calme un peu Tara ! Déjà un "bonsoir" n'aurait pas été de refus. On ne t’a pas appris les bonnes manières ?

Non mais c'est vrai quoi ! Pour qui elle se prenait ?

"Et pour répondre à ta question, oui Willow est là. Elle se prépare pour la soirée qu'on a organisé pour Noël..."

Kennedy recula pour laisser passer Tara

"je présume que tu veux rentrer..Après toi..."

La tueuse essayait de se calmer comme elle pouvait. Dire que tout avait capoté encore de cette sorcière de malheur ! Lorsque Tara entrait dans la maison, Kennedy referma la porte un peu trop fort. Par chance rien ne se cassa sur la porte

Bon je vais prévenir Willow qu'elle a de la visite

Vu que la salle de bain n'était pas trop loin de la salle de bain, Kennedy s'approcha de l'escalier et cria :

Willow tu as de la visite !

Puis la tueuse repartit auprès de Tara. Elle ne savait pas comment tout cela allait se dérouler entre Willow et Tara. Va t-il y avoir un clash entre les deux jeunes femmes ? Ou bien est ce que tout allait redevenir come avant ? Kennedy préférait la première solution mais après tout rien n'était sur, malgré ce qui s'était passé à deux reprises avec Willow

Alors comment ça se fait que tu t'es absentée aussi longtemps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara

avatar

Nombre de messages : 4
Camp : Bien (Ressuscitée par les Puissances pour veiller sur des sorcières débutantes à tendance maléfique)
Date d'inscription : 31/12/2007

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 23 ans
¤Pouvoirs¤: Imprécis
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Lun 31 Déc - 16:14

La sorcière blonde avait bien remarqué que le face à face surprise avec Kennedy était aussi peu apprécié par l'une que par l'autre. Cependant, elle avait décidé d'y aller en force avec la tueuse, après tout rien ne l'obligeait à jouer la gentille fille sage avec elle, elle n'avait pas besoin d'être hypocrite. Kennedy n'était ni plus ni moins que sa rivale, et on n'est pas aimable avec ses rivales, à quoi cela servirait-il? Bien sûr, il faudrait sauver les apparences devant Willow, car la Sorcière ne devait pas se douter de la méchanceté enfouie en elle. Mais seule à seule avec la brune, elle pouvait s'en donner à coeur joie sans restriction, d'autant plus que Kennedy n'avait pas d'autre alternative que de garder son calme, sous peine de voir Willow se retourner contre elle. En effet, Tara ne perdrait pas la moindre occasion de se faire passer pour la victime, et la Sorcière n'aurait pas d'autre choix que de la croire, car elle la connaissait mieux que personne, et elle savait que Tara était incapable de faire du mal à qui que ce soit.

La revenante sourit malicieusement à la remarque exaspérée de Kennedy, le jeu venait de commencer. Elle prit le parti d'ignorer ses propos, cela était plus jubilatoire.
Ah, Willow était bien à la maison, elle allait pouvoir lui parler et la reconquérir, puisqu'à en juger par l'attitude de la tueuse, il s'était passé quelque chose entre elles, et Tara semblait être arrivée pile au bon moment pour renverser la situation et rétablir l'ordre.

Tara pénétra dans la demeure suite à l'invitation de Kennedy, et bien que l'idée lui traversa l'esprit, elle ne la bouscula pas au passage, il ne fallait pas trop en faire non plus. Elle fit semblant de réprimer un rire en voyant la jeune femme claquer énergiquement la porte, de façon à ce qu'elle puisse l'entendre. Elle maintint le silence tout en la dévisageant sournoisement.
Enfin, Willow était prévenue de son arrivée, sans savoir qu'il s'agissait d'elle toutefois, ce qui lui permettrait de conserver l'effet de surprise et de l'utiliser à son avantage naturellement. Elle continua à observer Kennedy qui revenait vers elle, elle semblait se poser mille questions, son inquiétude provoquée par le retour de Tara était flagrante. C'est alors qu'elle lui demanda la raison de son absence. Tara jeta un regard en-haut des escaliers pour vérifier que Willow n'arrivait pas encore et rétorqua :


"
Je n'ai aucun compte à te rendre. C'est à Willow que j'expliquerai les raisons de mon éloignement, à toi je n'ai rien à dire."

Quelle jouissance que de pouvoir être aussi odieuse avec Kennedy! Un vrai défouloir. Soudain, une porte qu'on ouvre se fit entendre à l'étage, Willow allait descendre.

"
Maintenant si tu veux bien Kennedy, j'aimerais avoir une conversation privée avec ma petite amie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 29
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Mar 1 Jan - 3:59

Le léger rire de Tara lorsque la tueuse ferma la porte un trop brusquement fit serrer légèrement les dents de Kennedy. D’abord elle se permettait d'ignorait ses remarques sur son comportement puis ensuite la sorcière était limite en train de se marrer de la situation. En plus elle se permettait de la traiter comme de la crotte et Kennedy ne pouvait pas le supporter. Pourtant il fallait se calmer pour ne pas se laisser aller à de mauvaises intentions. Lorsque Tara refusa de dire à Kennedy ce qu'elle a fait durant sa longue absence

Libre à toi ! Mais j'espère pour Willow que ton absence est due à ta "mission" et non au fait que t'es allée voir ailleurs. En tout cas tu peux être sûre que si tu fais souffrir Willow à n'importe quel moment, tu auras affaire à moi. Vu qu'elle avait le moral en bas une semaine après ton absence, je devrais te mettre mon poing dans la figure. Mais comme c'est Noël je te laisse une seconde chance....Si tes priorités post mortem passent avant Willow et que tu dois t'absenter très longtemps comme cette fois ci, ru ferais mieux d'arrêter de la voir, par respect pour elle.

Pour qui elle se prenait ? Ce n'est pas parce elle a une mission à accomplir qu'elle ne devait pas réoccuper que de sa pomme. Une porte claqua au premier étage, signe que Willow sortait de la salle de bain. Tara faisait bien comprendre à Kennedy qu'elle devait lasser les deux sorcières parler :

Citation :
"Maintenant si tu veux bien Kennedy, j'aimerais avoir une conversation privée avec ma petite amie."

"C'est à dire que je ne veux pas trop Tara. Cependant on va attendre que Willow descende voir qui est ce quelqu'un pour elle et voir ainsi ce quelle veut, elle..."

Kennedy lançait un regard de défi à la sorcière blonde, les bras croisés. Si Tara voulait la guerre, elle l'aura .Elle avait été beaucoup trop sympathique et indulgente envers elle lors de sa première rencontre après sa résurrection. Elle ne fera pas une seconde fois la même erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Dim 13 Jan - 23:13

De retour de chez Spike et aprés avoir fait les magasins. Buffy avait des paquets plein les bras. Dans un mouvement aussi habile que possible, elle tenta d'attrapper ses clés pour ouvrir la porte d'entrée. Aprés maintes accrobaties digne de Charly Chapplin lui même, elle parvint à mettre la main dessus. Soulagée à l'idée de poser enfin sa charge encombrante, elle mit sa clé dans la serrure et...la porte s'ouvrit toute seule...Buffy commençait à pester intétieurement contre les clés, les portes et leur inventeur lorqu'elle apperçut tout d'abbord Tara. Si la montagne de cadeau n'vait pas été là, la blonde aurait pu percevoir une certaine tension entre elle et Kennedy. Mais comme bien souvent, Buffy arrivait comme un cheveux sur la soupe et tout ce qu'elle voyait c'est que Tara était de retour. Et Tara,elle l'aimait bien...Elle l'avait bien aidé lors de sa "résurection". Aussi, sans autres formes de procés, elle posa ses cadeaux par terre et étreignit amicalement Tara avec un grand sourire.

- Tara, tu es de retour parmi nous!! Enfin! Je te préviens, nous te gardons pour le réveillon...à moins que tu n'aies d'autres projets ?

Radieuse, elle se tourna vers Kennedy. La déco et le délicieux parfum émanant de la cuisine s'imposérent à elle.

- Wahouu Kennedy, mais vous avez fait les choses en grand Willow et toi!! C'est superbe! (petit temps de réflexion) Tu crois qu'il est trop tard pour que j'inscrive la maison au concours d'illumination du quartier ?

La blonde, vit la tête que faisait les deux filles...hum, bon, ce n'était peut être pas ce qu'il fallait dire.Elle le savait bien que les deux demoiselles convoitaient toutes les deux Willow. Et un jour il faudrait que sa meilleure amie fasse son choix. Mais elle pouvait bien comprendre que ce n'était pas si évident.

- OK bon d'accord, pas de concours cette année...

Buffy redevint sérieuse.Si Tara avait sa place dans la bande, Kennedy aussi et pas des moindres. Buffy avait énormément d'estime pour sa collégue tueuse. D'ailleurs à propos de tueuse et d'affaires de tueuses

- Ken, quand tu auras cinq minutes il faudra que nous parlions (voyant l'aire perplexe de la jeuen fille)...c'est à propos des citrouilles volantes notamment...
Revenir en haut Aller en bas
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 29
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Dim 13 Jan - 23:50

Alors que Kennedy et Tara se défiaient du regard, la porte d'entrée s'ouvrit, cassant légèrement la tension qui s'était faite dans la maison. Buffy étaient arrivée, chargée de pleins de sacs. Kennedy ne bougeait as trop pour aider Buffy à se débarrasser de ses sacs. Elle l'aurait fait en temps normal mais là la présence de Tara l'énervait et elle jetait quelque fois quelques regards à Tara, méfiante. Si Buffy avait vu l'attitude de Tara à son arrivée, enfin l'attitude de Tara envers Kennedy, la tueuse blonde ne l'aurait peut être as accueilli à bras ouverts comme cela.
Buffy proposait à Tara de rester diner avec le groupe. La tueuse brune espérait sincèrement que Tara refuse... Mais qu'est ce qui pourrait faire plus plaisir à la sorcière que de pourrir l'existence de l'ex de Willow ?
Buffy en tout cas félicitait Kennedy et Willow pour la décoration. Kennedy fit un léger sourire à la tueuse


Merci Buffy... On a mis du temps pour tout décorer parfaitement mais au final c'est vrai que c'est génial...


Puis la collègue de Kennedy proposait d'inscrire à la dernière minute la maison pour le concours d'illuminations. La brunette, sans trop lâcher du regard Tara, prononça nu léger :

"Faut voir..."

Buffy sentait bien que les deux "adversaires" qu'étaient Kennedy et Tara ne cesseront pas de s'observer comme deux bêtes en cage, prêts à se donner les premiers coups. Elle demandait donc à Kennedy qu’il fallait que les deux tueuses aient une conversation. La brune regardait perplexe la blonde, ce à quoi celle ci ajouta que cela concernait les citrouilles volantes. Cependant Buffy ajoutait un "notamment", ce qui ne rassurait pas Kennedy. Mais quand il devait y avoir une conversation, autant que ça se fasse toute de suite

"Ça tombe bien j'ai cinq minutes..."

Kennedy regarda une dernière fois Tara puis se dirigea à grands regrets dans la cuisine pour avoir une conversation tranquille avec la tueuse

" Alors comme ça tu veux parler des citrouilles ? Il y a du nouveau sur le sorcier responsable de ces sales bestioles ?"

Kennedy s'adossa à un meuble de la cuisine et croisa ses bras sous sa poitrine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara

avatar

Nombre de messages : 4
Camp : Bien (Ressuscitée par les Puissances pour veiller sur des sorcières débutantes à tendance maléfique)
Date d'inscription : 31/12/2007

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 23 ans
¤Pouvoirs¤: Imprécis
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Lun 14 Jan - 14:29

Tara avait laissé le silence s'imposer pendant un long moment, fixant Kennedy d'un air mauvais, un sourire en coin sur son visage. Elle se sentait parfaitement calme et savait qu'elle dominait l'échange. La Tueuse était loin d'imaginer à qui elle avait à faire. Et si le besoin s'en faisait sentir, Tara était prête à le lui montrer, elle n'avait plus l'intention de se laisser marcher sur les pieds sans réagir, fini le temps où elle subissait, à présent, elle agissait.

Tara se retenait de s'esclaffer dédaigneusement face à l'ignorance de Kennedy. En effet, cette dernière se permettait de lui reprocher son absence alors qu'elle ignorait tout de ce qu'avait accompli la sorcière pendant cette période, des actions qu'elle avait pu entreprendre, et qu'elle concrétisait aujourd'hui. Cependant, ce n'était pas à cette jeune impertinente que Tara souhaitait donner des explications, elle attendait patiemment que Willow descende, et ce faisant, elle savourait le mutisme installé entre Kennedy et elle qui rendait l'atmosphère de plus en plus lourde et pesante. Tara avait le contrôle de la situation.

Brusquement, le silence se brisa par l'intermédiaire de Buffy qui fit irruption dans la maison, les bras chargés de paquets. Tara s'avança vers la Tueuse et lui sourit bonnement, ravie de l'attention qu'elle lui portait. Malgré cela, elle soutenut avec force le regard de Kennedy, sans ciller, tout en répondant à Buffy sur un ton amical :


"
Je ne sais pas si je vais pouvoir rester, je sais que ma présence n'était pas prévue, je ne voudrais pas m'imposer..."

Buffy lui sourit d'un air qui lui indiquait que ça lui faisait plaisir et que Tara ne serait jamais de trop chez les Summers, elle faisait partie de la famille. Puis, la Tueuse s'éclipsa dans la cuisine avec Kennedy, laissant - volontairement ou pas - Tara seule dans le salon.

C'est alors que des bruits de pas se manifestèrent dans les escaliers. Willow allait apparaître devant la sorcière blonde, d'un instant à l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow

avatar

Nombre de messages : 21
Race : Puissante Sorcière
Camp : Bien
Date d'inscription : 28/11/2007

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 24 ans
¤Pouvoirs¤: Magie Blanche et Noire
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Mer 16 Jan - 2:24

Une à une, Willow descendait les marches des escaliers, lentement, sans entrain, presque sans envie. Bien sûr, elle était heureuse de savoir Tara en bonne santé, et l'idée de la revoir après tant de temps lui faisait plaisir, mais cela ne suffisait pas à contrebalancer le poids de la révélation que la Sorcière s'apprêtait à faire. Elle y avait pensé, longuement, depuis plusieurs semaines, et elle était restée enfermée dans la salle de bain afin de pouvoir y réfléchir une dernière fois, pour se convaincre que sa décision était la bonne. Dès le retour à la vie de son grand amour, Willow l'avait su : elle aurait à faire un choix entre Kennedy et Tara, tôt ou tard. Et voilà qu'aujourd'hui, l'heure du choix avait sonné. Il fallait l'affronter.

Arrivée enfin au rez-de-chaussée, Willow jeta un coup d'oeil rapide vers la cuisine - où elle avait entendu Buffy et Kennedy se rendre - et croisa le regard de l'ex-potentielle, puis elle détourna les yeux au profit du salon et y rencontra ceux de Tara. La joie des retrouvailles était ternie par la terrible appréhension de la Sorcière, qui redoutait les aveux qu'elle avait à lui faire. Surtout ce soir, pour le réveillon de Noël; car s'il y avait bien une chose que Willow ne souhaitait pas, c'était faire souffrir Tara et lui ruiner ses fêtes de fin d'année. Toutefois, elle ne pouvait pas non plus gâcher les siennes en permettant au mensonge de dominer. Elle devait la vérité à Tara, et malgré le chagrin que cela pouvait leur causer, à elle-même de la dire, et à la sorcière blonde de l'entendre, elle ne pouvait pas repousser l'échéance plus longtemps. Lumière devait être faite sur ses sentiments. Elle savait à présent ce qu'elle ressentait exactement, il ne lui restait donc plus qu'à le révéler aux deux principales intéressées.

Mal à l'aise mais tentant de faire bonne figure, Willow s'approcha de Tara et la prit dans ses bras quelque peu hésitants. Au contact de son corps, elle faillit presque oublier la décision qu'elle avait prise, repensant aux nombreux merveilleux moments qu'elles avaient partagés ensemble par le passé, un passé qui semblait fort lointain. Willow défit son étreinte et regarda Tara dans les yeux, y cherchant l'élément qui pourrait lui prouver qu'elle se trompait, mais cet élément ne s'y trouvait pas.

La première, Tara prit la parole :


" Tu es encore plus belle que dans mon souvenir.
- Merci, toi aussi tu as l'air en pleine forme. Je suis ravi de voir que tu vas bien, je me suis inquiétée.
- Je sais, j'aurais dû te tenir au courant de la mission qui m'empêchait d'être auprès de toi, mais je n'ai pas pu, j'ai été totalement submergée. Je peux tout t'expliquer maintenant...
- C'est trop tard Tara. Elle prit ses mains dans les siennes, sa voix se faisant plus douce, plus apaisante. J'ai bien réfléchi pendant ton absence, et j'ai réalisé que... Elle respira un grand coup. Tu n'es pas celle avec qui j'ai envie d'être. Quand je te regarde dans les yeux, tout ce que je vois, c'est le passé, tous ces souvenirs qui m'attirent vers l'arrière. Et je ne veux plus vivre dans le passé, je ne veux plus reculer, je veux aller de l'avant, passer à autre chose. Je t'aime, et ça ne changera jamais, mais je ne t'aime plus comme avant, je ne t'aime pas comme j'aime Kennedy. Si je te dis tout ça, ce n'est pas pour te blesser, au contraire c'est parce que je te respecte énormément, et après tout ce qu'on a vécu, je me dois d'être honnête avec toi et avec moi-même. C'est pour ça que je ne te dirai pas que je suis désolée, car je ne fais que suivre ce que me dicte mon coeur, et je ne peux pas me reprocher d'agir en toute conscience en t'avouant seulement la vérité, aussi difficile à avaler soit-elle. J'espère que tu ne m'en voudras pas trop, je n'oublierai jamais tout ce qu'on a vécu toutes les deux, et je ne souhaite pas te perdre, j'aimerais qu'on continue à se voir, en tant qu'amies, si tu veux bien."

Après ce long et émotionnellement pénible monologue, Willow retira une de ses mains serrées dans celles de Tara et la porta à la joue gauche de la sorcière blonde, sur laquelle une larme roulait avec dignité. Simplement, celle-ci plongea ses yeux dans ceux de la jeune femme rousse, et lui dit en souriant tout en hochant la tête :

"Je comprends."

Elle prit la main de Willow qui caressait son visage et y aposa un dernier baiser rempli de tendresse. Evitant de croiser le regard de la Sorcière à nouveau, elle s'avança vers le couloir, et s'arrêta un instant pour dire une dernière chose :

"Joyeux Noël."

Puis, Tara quitta la maison, sans se retourner. Willow l'observa partir et resta plantée là, incapable de bouger, consciente qu'une part d'elle-même était en train de lui échapper à jamais. Elle entendit alors la porte d'entrée se refermer, clôturant avec elle l'une des pages les plus importantes de sa vie. Dorénavant, elle était libre de commencer à en écrire une nouvelle, dès ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Mer 16 Jan - 12:01

Contrairement aux apparences, Buffy saisissait parfaitement l'ampleur de ce qui se passait et la position difficile dans laquelle se trouvait sa meilleure amie. Tara, Kenedy-Kenedy, Tara...Buffy n'était elle pas un peu dans le même cas ? Lorsqu'à travers la porte de la cuisine elle entendit la conversation elle réalisa une fois de plus à quel point Willow était plus matûre qu'elle. Son choix était fait, claire, net, précis...La petite sorciére savait où elle allait. Pourquoi Buffy ne pouvait elle pas être aussi lucide que sa meileure amie ? Pourquoi n'arrivait elle pas à savoir exactement ce qu'elle voulait ?
Buffy s'en voulait d'être aussi instable. Une folle envie la prit d'aller demander conseil à Willow, de lui ouvrir son coeur. Là, tout de suite maintenant...Ce n'était pas le moment.Kennedy était là et elle attendait. Les histoires d'hommes, ou plutôt de vampires, n'était ce pas secondaire ? Buffy pour l'instant voulait le croire plus que tout. Elle regarda Kenedy et s'adossa sur le bord de l'évier


-Non il n'y a pas encore de nouveau mais je doute que nous puissions passer des fêtes tranquilles. Il ne va pas pouvoir s'empêcher de pointer le bout de son nez. C'est pour ça qu'il vaut mieux rester vigilent...

Elle récapitula

- En gros on sait que ce type sait manipuler n'importe quel esprit et qu'il a une apparence humaine. Il doit avoir un côté assez envoutant...hypnotique. Ses victimes ne se méfient pas de lui au premier abbord. Il promet monts et merveilles à toutes les créatures répugnantes qu'il croise et elles le croient et le suivent jusqu'à la mort. Il veut se rendre maître du monde,et tuera quiconque s'y opposera. Il ne peut pas avoir d'amis...il agit trop comme le gourou d'une secte. Il est entouré, adulé mais...seul. Il ne peut avoir confiance en personne...car son entourage est avec lui par intérêt et obligation. Mais il doit être d'une intelligence supérieure à la moyenne. Et comme tout être trop intelligent, il a du mal à se fondre dans la société

Buffy se trompait peut être...mais son métier de Tueuse, l'avait sensibilisé à une certaine empathie. Elle regarda Kennedy.

- Kennedy, tu n'es pas qu'une Tueuse. Tu as de l'instinct et j'aimerais connaître ton plan ou si tu n'en as pas encore tes mpressions sur tout ça. On a pas vraiment eu le temps d'en parler encore.

L'avis de Kennedy n'était pas n'avait jamais était négligeable. Et elle avait besoin de quelqu'un d'autre aussi. Elle ouvrit la porte de la cuisine

- Will, est ce que tu peux venir s'il te plaît ? Enfin si tu as le temps

Buffy aurait parfaitement compris qu'elle refuse. Pauvre Willow, ce qu'elle venait de faire devait l'avoir remuée un peu!
Revenir en haut Aller en bas
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 29
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Jeu 17 Jan - 1:00

Buffy disait qu’il n'y avait rien de neuf au sujet de ce Sorcier

Il est vrai que ce soir il faut rester vigilant. Mais peut être que nous pouvons malgré tout essayer de faire une soirée normale de Noel.

Puis la tueuse blonde récapitulait les informations sur le Sorcier :

Citation :
En gros on sait que ce type sait manipuler n'importe quel esprit et qu'il a une apparence humaine. Il doit avoir un côté assez envoutant...hypnotique. Ses victimes ne se méfient pas de lui au premier abord. Il promet monts et merveilles à toutes les créatures répugnantes qu'il croise et elles le croient et le suivent jusqu'à la mort. Il veut se rendre maître du monde, et tuera quiconque s'y opposera. Il ne peut pas avoir d'amis...il agit trop comme le gourou d'une secte. Il est entouré, adulé mais...seul. Il ne peut avoir confiance en personne...car son entourage est avec lui par intérêt et obligation. Mais il doit être d'une intelligence supérieure à la moyenne. Et comme tout être trop intelligent, il a du mal à se fondre dans la société

La liste était longue. Buffy demandait l'avis de Kennedy sur la situation

Ce que je pense de tout ça ? Ce Sorcier me fait penser au prêtre qui a aidé la Force pour l'Apocalypse... Il me semble tout aussi dangereux et ça ne me rassure pas trop... Je pense que le mieux serait qu'on patrouille en ville et qu'on regarde attentivement ce qui se passe en ville. Si cet homme est aussi mauvais, il va sans doute faire des dégâts... Peut être aussi que Willow pourrait faire des recherches supplémentaires pour voir dans les journaux si il e s'est rien passé d'étrange en ville...

La "tueuse première" décida d'appeler Willow pour qu'elle vienne dans la cuisine. Il est vrai que la rousse serait utile maintenant. Kennedy espérait qu'elle allait bien .Elle avait entendu la porte d'entrée claquer et puis plus rien.... L'ex potentielle ne voulait pas voir Willow dans un mauvais état, ou bien le visage couverts de larmes... Elle attendait donc que Willow réponde à l'invitation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cordy
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 971
Age : 28
Race : Mi-humaine/Mi-démone
Date d'inscription : 19/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 24 ans
¤Pouvoirs¤: Combat, Visions et Pouvoir de l'Amour
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Ven 18 Jan - 16:26

Dehors, des bruits de talons hauts résonnant sur le sol venaient troubler le silence de la nuit. Une jeune femme marchait d'un pas pressé, en direction de la Maison Summers. Elle avait l'air d'excellente humeur, et les réverbères paraissaient briller plus fort sur son passage, comme une sorte de luminescence capable de faire tomber sous son charme quiconque l'apercevrait. Et particulièrement la gente masculine, sans doute pas insensible à sa tenue, sexy en diable. Elle portait une robe noire relativement courte, dont la matière très fine et presque transparente à certains endroits ne manquait pas de mettre en valeur ses atouts féminins et sa taille mannequin. Du haut de ses 1m71, la jeune femme à la longue chevelure brune et bouclée, dont les reflets châtains clairs ressortaient particulièrement bien grâce à l'éclairage nocturne, aurait pu sembler vulgaire parée de cette tenue quelque peu affriolante, mais sur elle au contraire, elle ne lui donnait que plus de distinction, de prestance et d'élégance, et la rendait également, à n'en pas douter, extrêmement désirable. Elle n'avait croisé sur son chemin aucun homme afin d'observer l'effet qu'elle produisait, mais peu importait, car il n'y avait qu'un seul homme qui aurait le droit d'en profiter, et de la regarder comme elle voulait qu'il la regarde.

Cordy était rentrée depuis peu à Sunnydale, juste le temps de récupérer de son périple loin de la ville afin d'être revigorée pour les fêtes de fin d'année. Elle avait prévenu Willow de son retour, et elles avaient toutes les deux convenu d'un rendez-vous chez les Summers le soir du réveillon, histoire de lier "travail" et plaisir. De plus, Cordelia n'avait encore jamais remis les pieds chez Buffy depuis son retour en ville, ni même vu la Tueuse ou les autres membres du Scooby-Gang. Elle ne s'était mise en contact qu'avec Willow, et uniquement pour lui demander son aide. Il fallait à présent combler le temps perdu et renouer avec ses anciens amis. Toutefois, elle ne regrettait pas de ne pas l'avoir fait plus tôt, elle avait eu bien assez de choses en tête, et pour une fois elle avait pris le temps de réfléchir posément à tout ce qu'il lui arrivait, ce qui lui avait fait le plus grand bien. Son éloignement depuis plusieurs semaines avait parachevé cette méditation au sujet de la direction qu'elle souhaitait prendre avec Angel, Venturi, Eve, et tous les autres. Pour l'heure, c'était avec tous les autres qu'elle avait envie d'être, car elle avait réalisé qu'elle s'était beaucoup trop renfermée sur elle-même depuis son retour, elle ne voyait pas assez d'humains.

Elle s'arrêta devant la porte d'entrée et frappa vigoureusement. Elle trépignait d'impatience à l'idée de revoir ses anciens amis. Bien sûr, même quand elle vivait à Los Angeles, elle avait toujours eu des nouvelles, ce n'était pas comme si elle ne leur avait pas parlé depuis cinq ans, cependant pour la plupart cela faisait effectivement cinq ans qu'elle ne les avait pas vus. Elle se demandait comment elle allait les trouver...
La porte s'ouvrit soudainement et Willow apparut à l'entrebâillement.


" Ah c'est toi Cordelia, ça me fait plaisir de te voir."

Willow ouvrit la porte en grand et laissa entrer Cordy qui la serra dans ses bras et lui fit la bise. Elle était toute contente de remettre les pieds dans cette maison, même si par le passé elle n'était pas venue ici très souvent.

" Chapeau bas pour la déco, c'est très réussi!", s'exclama-t-elle en souriant. Son ton était décontracté, enjoué, elle était à l'aise et se sentait bien.

- Alors comment ça s'est passé?
- Très bien, j'ai trouvé ce que je cherchais. Mais on en parlera plus tard, pour l'instant je veux savourer ces instants de retrouvailles."

Elle posa sa veste sur le porte-manteau, laissant ainsi apparaître le décolleté plongeant de sa robe, et aperçut Buffy et une autre jeune femme qui sortaient de la cuisine.

" Buffy comment tu vas?" dit-elle tout en allant la prendre dans ses bras.

Même s'il n'avait jamais été question de grande amitié entre la Tueuse et Cordelia, cela lui faisait sincèrement plaisir de la retrouver. Qui plus est, avec les années passées et l'évolution qu'elle avait connue, Cordelia se sentait plus que jamais auparavant proche de la Tueuse. Peut-être à cause d'un certain vampire qu'elles avaient en commun...Elle se tourna vers la jolie jeune femme qu'elle n'avait jamais vu jusqu'à présent.


" Tu dois être Kennedy je présume? Willow m'a beaucoup parlé de toi! Je te fais un calin à toi aussi, y'a pas de raisons, tu fais aussi partie de la famille après tout."

Elle rit jovialement et prit à son tour Kennedy dans ses bras. Cordy rayonnait ce soir et sentait qu'elle allait bien s'entendre avec tout le monde, renouer une amitié sincère avec certains et créer de nouveaux liens avec d'autres. Elle ignorait si c'était Noël, le fait d'avoir trouvé ce qu'elle cherchait pendant son voyage ou de revoir des vieilles amies qui la rendait aussi ivre de bonheur, mais ce qu'elle savait, c'est qu'elle était bien là où elle était, et pour rien au monde elle n'aurait voulu être ailleurs. Du moins pour l'instant.

Regardant chacune à leur tour les personnes présentes dans le couloir d'entrée en souriant, elle se frotta les mains et reprit :


" Alors les filles j'espère que vous n'avez pas prévu d'éliminer un vilain démon ce soir? Je vous préviens je suis pas venue pour ça!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/jonathanmays
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Lun 21 Jan - 11:08

Ce que je pense de tout ça ? Ce Sorcier me fait penser au prêtre qui a aidé la Force pour l'Apocalypse... Il me semble tout aussi dangereux et ça ne me rassure pas trop... Je pense que le mieux serait qu'on patrouille en ville et qu'on regarde attentivement ce qui se passe en ville. Si cet homme est aussi mauvais, il va sans doute faire des dégâts... Peut être aussi que Willow pourrait faire des recherches supplémentaires pour voir dans les journaux si il e s'est rien passé d'étrange en ville...

Buffy opina. Kennedy voyait les choses avec une grande clareté. Même si depuis le départ, la Tueuse blonde avait une idée de plan, elle avait voulu savoir ce qu'aurait fait la belle. Malgré son jeune âge, Buffy était une "vieille" Tueuse et elle n'écartait jamais la perspective de mourir une éniéme fois. Elle avait trés bien pourquoi on l'avait réssusitée. Elle avait manqué à ses amis sans doutes mais aussi, elle était la seule Tueuse de service et la nouvelle qui prendrait sa suite mettrait du temps à murir. Maintenant qu'elle pouvait le faire Buffy voulait préparer sa succession.Et pour cela elle devait se retirer du "métier" en douceur, au fur et à mesure. le temps que les autres tueuses deviennent complétement indépendantes et que Buffy ne soit plus indispensable. Kennedy en prenait la route. Que de chemin parcouru depuis leur premére rencontre! Mais elle n'afficha rien de ses pensées. Pour le moment, elle souhaitait les garder pour elle.

- mmm c'est vrai qu'il y a quelques similitudes entre Kaleb et lui...(petit sourire)quoique notre nouvel ennemi semble être beaucoup moins austére et plus original...tu avais déjà vu des citrouilles volantes toi ? Si ça se trouve c'est quelqu'un qui a de l'humour et de trés agréable!

Une image de splus étranges se matérialisa dans l'esprit de Buffy. Celle de Merlin l'Enchanteur faisant voler tous les meubles de la maison avec sa baguette magique. Arf, cétait n'importe quoi! Leur sorcier ne devait pas du tout ressember à cela. Quelle idée!

- Je crois que tu as raison, il faut patrouiller. Quant aux recherches j'ai ma petite idée. Je vais demander à Willow de pirater les fichiers clients des psychiatres de Sunnydale et de me ressortir ceux qui souffrent de ce que peut entraîner une intelligence supérieure à la moyenne. Je vais également fouiller dans les archives du lycée...avec les mêmes critéres de recherches. Marc Venturi m'a demandée de passer au poste de police et je vais le faire...peut être que j'en retirerais des renseignements qui sait ? J'ai fait connaissance d'une autre Tueuse : Eve...je pense qu'il faudrait lui dire ce que nous savons. Tout comme à Angel et Lorne. Et surtout patrouiller et tenter d'anticiper les actions de ce sorcier...

Puis Buffy se détendit. Il était temps de penser à autre chose. Noël était là et la cuisine en sentait vraiment bon!!

- Mais pour le moment c'est la fête!! On ne va quand même pas se priver de Noël à cause d'un empêcheur de tourner en rond!

Ceci dit Buffy s'approcha d'un plat avec curiosité et s'apprêtait à en soulever le couvercle, lorsqu'elle entendit une voix familiére mais qui n'avait pas du se faufiler chez Summers depuis...quelques années.Les deux jeunes femmes poussérent la porte de la cuisine et Buffy reçut dans ses bras Mademoiselle Cordelia tel un rayon de soleil. Buffy lui rendit affectueusement son étreinte ravie de son apparition.

- Cordélia!! Mais je vais trés bien et toi tu es...époustouflante!!

C'est vrai que Cordalia semblait avoir changé. Cinq ans étaient passés...Buffy était radieuse. Cette année, Noël serait vraiment exceptionnel

" Alors les filles j'espère que vous n'avez pas prévu d'éliminer un vilain démon ce soir? Je vous préviens je suis pas venue pour ça!"

- Oh non !! Ce soir c'est Noël! Le seul démon que j'espére à avoir à éliminer est celui d'une indigestion causée par un repas de fête!! Tu restes avec nous ? Ca serait bien.

Ce serait magnifique en effet. Mais Buffy avait bien noté que Cordélia venait pour quelque chose de particulier. Pour feter Noël seulement ? Il y a quelques années, la blonde aurait volontiers pencher pour cette explication. Mais Cordélia n'était plus la même et Buffy ne pensait pas qu'elle avait choisi ce moment là par hasard. N'importe...elle était là et c'était bien. Cordélia, reconnut immédiatement Kenndy et elles se présentérent elles même.
Revenir en haut Aller en bas
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 29
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Mar 22 Jan - 0:59

Buffy avait l'air d'accord avec Kennedy; Cependant elle parlait d'un très plutôt véritable de la personnalité du sorcier

Citation :
mmm c'est vrai qu'il y a quelques similitudes entre Kaleb et lui...quoique notre nouvel ennemi semble être beaucoup moins austère et plus original...tu avais déjà vu des citrouilles volantes toi ? Si ça se trouve c'est quelqu'un qui a de l'humour et de très agréable!

Kennedy fit elle aussi un petit sourire. Buffy n’avait pas tort du tout. Il avait un certain sens de l'humour, et sans doute un sacré tour dans son sac.

C'est vrai que j’ai jamais vu de citrouilles volantes de ma vie... C’était plutôt original et surtout très flippant. Je veux bief combattre les pires choses démoniaque mais ça c'était assez stressant et effrayant au bout du compte.... J'ai failli y passer. J'y serais passée si Willow n'était pas arrivé en recevant mon message téléphonique. Vive la technologie quand même quelque part

Elle sourit à cette phrase. elle n'aurait rien eu sur elle, ça en serait finit de l'ex potentielle brune.
Elle changea vite d'état d'esprit, elle était là ce soir de Noël, c'était l'essentiel !


Citation :
- Je crois que tu as raison, il faut patrouiller. Quant aux recherches j'ai ma petite idée. Je vais demander à Willow de pirater les fichiers clients des psychiatres de Sunnyvale et de me ressortir ceux qui souffrent de ce que peut entraîner une intelligence supérieure à la moyenne. Je vais également fouiller dans les archives du lycée...avec les mêmes critères de recherches. Marc Venturi m'a demandée de passer au poste de police et je vais le faire...peut être que j'en retirerais des renseignements qui sait ? J'ai fait connaissance d'une autre Tueuse : Eve...je pense qu'il faudrait lui dire ce que nous savons. Tout comme à Angel et Lorne. Et surtout patrouiller et tenter d'anticiper les actions de ce sorcier...

J'acquiesçais au plan de Buffy : patrouilles, recherches, fouilles des archives du lycée, aller à la rencontre de Marc Venturi, le flic qui nous avait réveillé de bon matin un jour, puis Eve, une autre tueuse, ainsi que Angel et Lorne

Je suis d'accord pour tout ça. Et c'est vrai que dire ce qu'on sait de notre coté à l'équipe d'Angel est très bien aussi. On va avoir besoin d'aide avec ce Sorcier...

puis la tueuse blonde changea de sujet et pensait à la bonne soirée de Noel qu'on allait avoir, si la chance est de notre coté.

Ah oui pensons à noël maintenant, qu’on n’ait pas organisé tout ça avec Willow pour rien...

Kennedy sourit à son ainée blonde; Elle la regarda se diriger vers un plat préparé. On dirait que il y'en avait une qui avait faim ! Mais elle fut arrêtée par la sonnerie provenant de la porte d'entrée. Un nouvel invité tiens donc. Buffy et elle sortirent de la cuisine et une magnifique femme était dans le hall. Enfin magnifique sur le coup pour Kennedy .Apparemment c'était une connaissance des filles et sans doute du Scobey. Son prénom lui rappelait quelqu'un. Elle avait sans doute entendu parler d'elle par Willow. La nouvelle venue prit rapidement la tueuse brune dans es bras, après lui avoir fait comprendre qu'elle la connaissait déjà, à cause de Willow. Kennedy regarda Willow du coin de l'œil et lui fit un léger sourire. La rousse n'était pas trop en forme, en tout cas c'était l'impression qu'elle donnait. D'ailleurs plus de trace de Tara. Est ce que ça voulait dire ce que ça voulait dire ? Elle aura peut être tout ça dans pas longtemps.

Bon bah si tu me connais Cordélia grâce à Willow, alors tu dois connaitre l'essentiel à mon sujet...

Elle lui sourit amicalement. En tout cas, l'arrivée de Cordélia avait déstabilisé la brunette un tout petit peu. Elle la détailla de haut en bas légèrement puis se reprit

*Faut peut être que je me calme moi..*

Elle inspira profondément et aussi discrètement que possible. Si son attitude était perçue par les filles présentes dans la pièce, alors c'était mal barrer pour elle. Elle aimait Willow, pas la nouvelle jeune femme fraichement arrivée de l'extérieur.
Buffy proposait à Cordélia de rester diner. En effet ça pouvait être une bonne idée. Kennedy elle préférait regardait comment allait Willow. La tueuse brune ne disait pas un mot, mais veillait au moindre comportement de la sorcière qui montrait que ça n'allait pas.


Dernière édition par le Ven 25 Jan - 19:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cordy
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 971
Age : 28
Race : Mi-humaine/Mi-démone
Date d'inscription : 19/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 24 ans
¤Pouvoirs¤: Combat, Visions et Pouvoir de l'Amour
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Ven 25 Jan - 16:51

La bonne humeur née des retrouvailles faisait régner dans la maison une chaleur humaine qui réchauffait les coeurs, tel un feu de cheminée dont on observerait les flammes vaciller devant soi, assis sur des coussins posés au sol avec des amis à ses côtés sur lesquels s'appuyer. C'était cette image que Cordy voyait intérieurement, et elle lui procurait un doux sentiment de quiétude et de plénitude enchanteuresses.

La jeune femme fut d'autant plus comblée par la réaction de Buffy qui semblait sincèrement contente de la revoir, bien qu'elles n'aient jamais partagé une vraie relation amicale. Revoir la Tueuse faisait ressurgir en elle de vieux souvenirs de lycée qu'elle pensait enterrés depuis longtemps, des souvenirs heureux, certes, mais qui ne lui plaisaient pas tant que cela, car elle n'appréciait pas tellement la fille qu'elle était alors, égoïste, égocentrique, idiote. Heureusement que le destin l'avait menée vers Angel et qu'elle avait pu devenir une autre femme grâce à lui, une femme bien meilleure, une femme capable de se défendre et de raisonner par elle-même, une femme dôtée de visions qui lui permettaient de sauver des innocents en danger, une femme à moitié démone qui s'assumait, une femme qu'elle n'aurait jamais pensé pouvoir devenir. C'était tout simplement en femme accomplie et épanouie qu'elle était entrée dans la Maison Summers ce soir, à des années lumières de la Cordelia du passé, celle-là même qui avait laissé un démon à base de vers pénétrer dans ce lieu en se laissant aveugler par les produits de beauté qu'il prétendait vendre. Par chance, ce temps était révolu dorénavant, et Cordelia ne représentait plus ce boulet qui ralentissait le Scooby et mettait ses membres en danger par son inconscience et sa bêtise.

Cordy faillit pouffer de rire en remarquant la façon dont Kennedy l'avait regardée, ou reluquée plus exactement. Elle qui regrettait de ne pas avoir croisé de mâles afin de vérifier son pouvoir de séduction (indubitablement redoublé par sa tenue très sensuelle) avait finalement eu sa réponse par l'intermédiaire de Kennedy, ce qui était plutôt original. Quoiqu'il en soit, elle était flattée, car il était certain que Kennedy, en tant que femme, avait plus de goût que bon nombre d'hommes, alors si Cordelia lui faisait tant d'effet, elle n'avait pas de soucis à se faire quant à l'impact qu'elle aurait sur la gent masculine. Même si celui qui l'intéressait en priorité ne se distingait pas souvent par des réactions dignes d'un homme normal envers les femmes, n'ayant pas le droit d'y goûter, Cordy avait mis toutes les chances de son côté pour qu'il ne puisse pas lui résister lorsqu'il se retrouverait en face d'elle. Elle se rappela la fois où toute l'équipe d'Angel Investigations était sortie à l'opéra pour assister à un spectacle de ballet. Cette fois-là, Angel avait eu bien du mal à cacher l'attirance qu'il avait ressentie pour elle. Et ils avaient presque fait l'amour, mais ça c'était à cause d'une loge ensorcelée qui leur avait fait jouer les rôles de deux amants, ça n'avait rien à voir, même si au fond d'elle, Cordelia avait toujours pensé qu'une part d'elle-même avait eu conscience de ses actes et qu'elle avait obéi à la femme qui la possédait avec un certain plaisir, étant pour une fois libérée de toutes ses inhibitions. A la fin de la soirée, Angel avait même failli lui avouer la nature de ses sentiments, mais un imprévu l'en avait malheureusement empêché. Ils avaient perdu tellement de temps...

Cordy revint sur terre avec Kennedy et les autres et fit semblant de ne pas avoir remarqué que cette dernière l'avait dévoré du regard de haut en bas. Elle se contenta de lui adresser un sourire amusé. Puis elle répondit à l'invitation de Buffy :


" Ah si le démon de l'indigestion est au menu de ce soir, je suis partante! Je serai ravie de partager ce réveillon avec vous, et je dois avouer que de toute façon je comptais bien m'incruster si personne ne m'avait proposé de rester. Certaines choses ne changent pas! "

En effet, malgré la transformation qu'elle avait vécue depuis le lycée, elle n'avait jamais perdu sa facilité déconcertante à aller vers les gens et son absence quasi totale de gêne. Par contre, elle avait entre temps développé un sixième sens très aiguisé qui consistait à percevoir les sentiments des personnes qui l'entouraient. Elle ignorait si c'était lié à ses pouvoirs ou à son intuition féminine, peut-être un mélange des deux. En tout cas, elle sentait que Kennedy envoyait des signaux discrets à l'attention de Willow, comme si elle attendait des réponses de la part de la Sorcière. Celle-ci restant visiblement aveugle aux appels de Kennedy, Cordelia jugea bon de faire quelque chose.

" Hum qu'est-ce que c'est que cette divine odeur de nourriture?! Buffy tu viens bien m'accompagner pour me montrer les délicieux plats dont nous n'allons pas tarder à ne faire qu'une bouchée? Je meurs de faim. "

Le sourire aux lèvres, elle prit Buffy par le bras en le croisant avec le sien et l'attira dans la cuisine, sans attendre qu'elle lui réponde. Ainsi, Willow et Kennedy se retrouvèrent en tête à tête, et Cordy espérait que ces conditions plus intimistes leur permettraient de se dire ce qu'elles avaient à se dire, afin que la soirée soit encore plus réussie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/jonathanmays
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 29
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Ven 25 Jan - 19:39

Cordélia avait accepté l'invitation à diner pour le réveillon de Noël. Kennedy était contente de cette nouvelle, malgré le fait qu'elle n'était plus trop attentive à la conversation. Son attention éait beaucoup plus centrée sur Willow. willow qui semblait à 100 000 lieux d'ici. Elle était pourtant plus heureuse avant que tout ce monde arrive chez Buffy, avant que tara refasse apparition ici. Il n'y a pas de raisons, ça doit être le retour d la sorcière blonde qui rendait Willow aussi absente et préoccupée
Kennedy avait tellement besoin d'avoir une conversation avec son amie rousse, savoir ce qu'il la rends aussi mal en point moralement. puis elle entendit Cordélia demander à Buffy de l'accompagner dans la cuisine pour lui montrer les plats du diner. Elle allait se régaler ça c'est sur ! Kennedy en regardant cordélia et Buffy sortir de la pièce pour rejoindre la cuisine, se demandait si leur fuite des lieux était faite exprès pour que elle même et la sorcière puisse discuter tranquillement. l'ex-potentielle était-elle autnt transparente ? En tout cas elle ne put pas réléchir très longtemps sur cette question car les deux ex-copines se retrouvaient maintenant seules dans le hall d'entrée... Il fallait que la tueuse engage la conversation sinon un gros blanc allait se faire sentir. Elle avançait doucement vers la rousse et s'arrêta à 1 mètre d'elle environ, un peu moins peut être.


Will... ça va aller pour toi ? Tu n m'a pas l'air bien dans ton asiette... ça s'est bien passé au moins tes retrouvailles avec Tara ?

Kennedy avait prononcé ses paroles calmement. Elle avait peur de sa réponse, de sa réaction face à ces questions. Pourtant il fallait poser ces questions. Il le fallait pour que rien de mauvais s'installe entre elles. Il fallait éclaircir es choses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willow

avatar

Nombre de messages : 21
Race : Puissante Sorcière
Camp : Bien
Date d'inscription : 28/11/2007

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 24 ans
¤Pouvoirs¤: Magie Blanche et Noire
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Sam 26 Jan - 15:21

Depuis le départ précipité de Tara quelques minutes plus tôt, Willow prenait part à la suite des évènements avec une passivité certaine. Lorsqu'elle était allée accueillir Cordelia à l'entrée, elle avait cru pendant une poignée de secondes qu'il s'agissait de la sorcière blonde, mais elle avait eu tort. Tara ne repasserait vraisemblablement pas la porte des Summers de sitôt, pas après le mal que Will venait de lui infliger. Pour autant, celle-ci ne regrettait rien, au contraire, elle était soulagée d'être parvenue à lui avouer la vérité sur la nouvelle nature de ses sentiments. Elle n'aurait rien pu faire de plus pour rendre les choses plus faciles. Elle avait résisté à la tentation de retomber dans les bras de Kennedy et avait patiemment attendu le retour de Tara pour clarifier la situation avec elle avant de se permettre de passer à autre chose. Willow n'était plus amoureuse de la sorcière blonde, c'était ainsi, et même si cette vérité était source de souffrance pour cette dernière, il était impossible de lutter contre, et inutile de l'occulter. Will avait levé le voile sur ce qu'elle ressentait, elle en éprouvait un allègement et une satisfaction intenses, car elle savait à présent qu'elle pouvait aller de l'avant, que plus rien ne la retenait.

La Sorcière observait Cordelia qu'elle n'avait jamais vue aussi belle et sexy. Elle la regardait, mais ne l'écoutait pas vraiment. Elle était ailleurs, pensive. Et l'objet de ses pensées n'était pas très difficile à deviner. La preuve, même Cordy qui ne savait rien de la situation actuelle, avait dû flairer quelque chose, car la voilà qui sans crier garde s'éclipsait dans la cuisine avec Buffy, laissant Willow et Kennedy seules à seules. C'est à ce moment précis que la Sorcière reprit ses esprits, cessa de penser à ce qu'elle allait faire ou dire, et décida d'agir, tout simplement, sans se poser de question. Elle n'accorda pas d'importance aux questions de Kennedy et posa délicatement son index sur ses lèvres pour lui signifier de se taire. C'était à elle seule de parler.


" Tout va parfaitement bien Kennedy, pour la première fois depuis longtemps. J'ai enfin pris conscience de ce que je désirais vraiment, de la personne avec qui je voulais être. Tout est allé beaucoup trop vite avec le retour de Tara, j'étais tellement heureuse qu'elle soit vivante que j'ai cru que le mieux pour moi était de retrouver ma vie passée, celle que je partageais avec elle, mais ne plus l'avoir à mes côtés pendant ces dernières semaines m'a fait réaliser que cette vie n'était plus la mienne et qu'elle ne correspondait plus à mes véritables attentes. Ce que je veux, c'est aller de l'avant, et je suis convaincue que c'est toi qui représente mon avenir. C'est toi que j'aime Kennedy. "

Willow n'en finissait plus d'être émerveillée en disant la vérité, c'était tellement bon d'être honnête envers les autres et surtout avec elle-même. Elle regardait fixement Kennedy dans les yeux, son index posé sur sa bouche ayant finalement laissé place à sa main entière qui venait carresser la joue de l'ex-Potentielle. Elle s'avança plus près, sentant son souffle chaud sur son visage et leurs deux corps prêts à s'unir dans une étreinte éperdue. Elle savait que cette fois, rien ne pourrait perturber ce moment; tout avait été dit, il ne restait plus qu'une seule chose à faire pour que les mots prennent vie. Willow passa son bras libre autour de la taille de Kennedy pour l'attirer au plus près d'elle, et elle l'embrassa passionnément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kennedy

avatar

Nombre de messages : 649
Age : 29
Date d'inscription : 25/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤:
¤Pouvoirs¤:
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Dim 27 Jan - 3:23

Kennedy s'est immédiatement arrêter de parler à l'instant même où Willow déposait son index sur ses lèvres pour la faire taire. Elle ne bougeait même pas d'un cil; la regardant seulement dans les yeux; Elle l'écoutait faire son discours, qui était en fait au bout du compte une déclaration. D’aileurs la fin de sa déclaration réchauffa le cœur de la tueuse, et chassa les peurs de cette dernière ressenties précédemment avant qu'elle n'aborde la sorcière. Alors c'était elle que Willow aimait et non tara ? A ce moment là Kennedy était la jeune femme la plus heureuse de la ville, voire de plus loin. Elle ne pouvait avoir meilleur cadeau de noël que la nouvelle annoncée par la rousse. Sa patience, qui n'était pas une de ses qualités premières, la récompensait finalement; elle qui avait attendu depuis tant de temps... ça n'avait pas été facile, loin de là : Elle a dit les pires atrocités à la figure de la sorcière lorsqu'elle est retournée auprès de la sorcière blonde. Elle est aussi allée voir ailleurs pour tenter d'oublier... Mais tout ça c'était du passé, rien que du passé. Kennedy et Willow étaient elles, dans le présent, un présent fabuleux pour la tueuse.
Kennedy avait donc ébouté ce que Willow avait à lui annoncer. Son cœur battait à cent à l'heure lorsque le petit discours de Willow fut terminé. La tueuse ne bougeait toujours pas d'un petit doigt. Seul ses lèvres, lorsque Willow déplaçais sa main sur sa joue, dessinèrent un sourire, petit mais bien présent. D'ailleurs tout en souriant, la brune ferma les yeux sous la duce caresse sur la joue faite par la sorcière. Elle était aux anges. Elle savait que son cauchemar des mois précédent prenait fin.
Elle sentit alors la sorcière se rapprocher doucement d'elle. Elle sentait son souffle près de son visage et surtout son parfum qu'elle reconnaitrait parmi plusieurs autres.
puis un bras entoura ses hanches, bras qui la poussa beaucoup plus près de Willow, lui faisant enfin rencontrer les lèvres de Willow..Elle ne se fît pas prier et répondait tout de suite aux baisers passionnés de Willow...Depuis le temps que l'ex-potentielle attendait ce moment. Les deux jeunes femmes lassaient libre court à leur sentiments respectifs, depuis le temps où elles les avaient refoulés pour faire les choses dans les règles, pour ne pas trahir Tara en quoi que ce soit; Kennedy serra Willow dans ses bras, réduisant encore plus l'espace la séparant de sa moitié. Elle ne voulait en rien cesser ces baisers effrénés. ; Mais après une ou deux minutes, elle sépara ces lèvres de celle de Willow, tout en gardant son front en contact avec le sien, ses bras toujours enlacés à elle


Tu m'as manqué...tellement manqué...

Kennedy déplaça une de ses mais sur le visage de Willow et caressa doucement la joue gauche de la sorcière avec le dos de sa main

Je ne serais pas contre pour continuer nos retrouvailles mais je pense qu'on devrait rejoindre les filles dans la cuisine... Tout à l'heure, avec Buffy, on devait te parler de certaines choses au sujet de ce Sorcier. Tu sais ? Celui qui nous a fait courir dan tout Sunnydale en faisant apparaitre des citrouilles volantes...

La tueuse observait attentivement le visage de Willow. Dire que maintenant elle était de nouveau ave elle ! Cette pensée fit sourire la brunette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Dim 27 Jan - 19:30

Cordélia faisait son show. Il y avait effectivement des choses qui ne changeaient pas et Buffy ça l'amusait. Comme si elle avait retrouvé quelque chose de perdu depuis longtemps et que cela lui avait manqué. Ce qui la surprit agréablement fut la réaction de l'ex Miss Pimbéche. Elle venait de s'appercevoir du malaise Willow-Kennedy et tentait de façon détournée d'entraîner Buffy ailleurs pour les laisser seules. Il y a quelques années de cela elle n'aurait jamais eu ce genre de réaction. Mais plutôt une action embarassante pour tout le monde.

" Hum qu'est-ce que c'est que cette divine odeur de nourriture?! Buffy tu viens bien m'accompagner pour me montrer les délicieux plats dont nous n'allons pas tarder à ne faire qu'une bouchée? Je meurs de faim. "

-Mais aprés toi, Cordélia!!! Je meurs de faim aussi et tu n'as pas vu la nouvelle décoration de la cuisine c'est trés...culinaire.

Et apparament Cordélia avait décidé que Buffy ne saurait pas où se trouve sa propre cuisine ou peut être que la blonde ne savait plus marcher puisqu'elle prit sont bras pour la guider à travers les méandres des couloirs jusqu'à la ...CUISINE. Mais Buffy ne chercha pas le moins du monde à s'opposer à ce qu'elle préférait assimiler à un geste d'amitié qu'un geste d'autorité inutile. Et puis cétait Cordélia aprés tout...du coup cela aussi l'amusait...Elle proposa à Cordélia de s'asseoir le sourire aux lévres

- Je t'en prie, prends place...fais comme chez moi.

Puis la blonde farfouilla dans le frigo à la recherche d'une boisson. C'est avec plaisir qu'elle vit des bouteilles de champagne. Mais il valait mieux laisser cela pour le réveillon et puis rien ne valait pour "goûter"...un bon jus de fruits bio. Elle en sortit la bouteille etdeux verres ainsi que des petits gâteaux q'elle mit au milieu de la table plus s'assit en face de Cordy

- Si tu veux boire ou manger autre chose sers toi. Mais comme tout à l'air d'être réservé pour le repas de ce soir...j'ai préféré en rester...aux valeurs sures

Petit sourire éloquant aux fameux cookies et jus de fruit. Elle observa la jeune femme belle comme le jour et surtout...prête à séduire semble t il. Probléme : il n'y avait que des filles dans cette maison et aux derniéres nouvelles Cordélia n'avait pas changé de bord. Alors ? La miss n'était pas venu chez les Summers par hasard. Pour des retrouvailles ? Peut être mais Buffy avait du mal à penser qu'elle ne soit ici que dans ce but.Elle fit un clin d'oeil à Cordelia

- Trés jolie ta robe...il va en tomber à la renverse.

Et puis elle réalisa que peut être c'était pour Angel tout cela. Eh bien évidemment à cette pensée, Buffy en eut le coeur...en miettes. Elle avait apprit à quel point les relations entre ces deux là avaient évolué...et quoi ? N'était ce pas naturel aprés tout ? Angel était le passé...oui mais quand même...Bon Angel était le passé et il n'y avait pas à revenir là dessus. D'ailleurs si il sortait avec Cordélia, peut être qu'elle arriverait à faire définitivement une croix sur sur lui. Aprés tout c'était bel et bien finit tout ça. La blonde en était convaincue. Son entretien avec Spike l'avait confirmé

- Je suis contente que tu sois là. Si Giles et Alex passaient le pas de cette porte je crois que mon bonnheur serait complet. Alors dis moi, maintenant que nous sommes en tête à tête, qu'est ce qui a guidé tes pas vers le monde merveilleux de Sunnydale ?

Elle sourit

- Tu te rends compte ? Cinq ans depuis nous ne nous sommes plus vues...
Revenir en haut Aller en bas
Rupert Giles

avatar

Nombre de messages : 14
Race : Humain
Camp : Bien
Date d'inscription : 27/12/2007

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 48 ans
¤Pouvoirs¤: Connaissances occultes avancées; maîtrise de 5 langues
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   Mer 30 Jan - 20:57

[Tonton Rupert arrive les enfants! Razz]


Non, Rupert et sa Tueuse n'avait a priori aucune faculté de télépathie, pourtant on aurait pu le croire à entendre les freins de sa voiture grincer devant l'allée qui menait au 1630, Revello Drive à cet instant précis.

-C'est ici? Mais c'est minuscule!

-Et hors de question que je redorme une seule nuit dans ce motel crasseux! Non mais vous avez bien vu l'état de leurs douches?


Marjorie frémit en repensant au scorpion minuscule, mais scorpion tout de même!, sur lequelle elle avait faillit poser le pied en voulant entrer dans le bac le matin même.
Giles, qui entendait la même histoire pour la neuv---, non, dixième fois de la journée avait son attention happée par quelque chose d'autre. Une silhouette blonde... familière, qui se mouvait lentement plus loin sur le trottoir.


-Coffre!

L'appel le fit sursauter et jetant un coup d'oeil rapide à ses protégées déjà sorties de la voiture et attendant à l'arrière de pouvoir récupérer leurs bagages, comprit ce qu'on attendait de lui et tira le loquet près du volant qui permettait au coffre de s'ouvrir à distance.

Les trois jeunes filles furent aussi promptes que des ouragans pour se saisir de leurs effets personnels laissant à Giles son sac de voyage et... un autre sac de voyage...


-Qu'est ce que...

-Déjà chargée monsieur Giles! Ca ne vous ennuie pas? lui répondit une voix derrière une pile de toile

Les demoiselles se dirigeaient déjà vers la maison toute éclairée et Rupert se mit à attrapper le lourd fardeau en même temps que le sien propre en soufflant comme s'il avait à soulever un taureau:

-A quoi cela servait-il donc de leur donner à toutes les pleins pouvoirs si c'est toujours aux Observateurs de faire le travail...

Les trois nouvelles tueuses, portant elles, leurs valises comme s'il elles étaient remplies de plumes s'arrêtèrent devant la résidence Summers.

-Je trouve que ça craint de se pointer comme ça, un soir de réveillon...

-C'est eux qui ont fait leur planning, pas nous... Si ça tombe mal, ça tombe mal, tant pis pour eux... et pour leur dinde! J'ai une faim de loup!_Veronica plissa le nez_ Il y a des expressions que je devrai abandonner sur la Bouche de l'Enfer non?!

Bien que la sonnette se trouve à portée de doigt, la blonde Riley qui supportait déjà mal d'avoir à se retrouver ici un soir de Noël, avec des inconnus, ou presque, et avec des pouvoirs qui l'irritaient, faisant fi de toutes conventions de politesse, poussa la porte d'un geste vif et s'engoufra à l'intérieur accompagnée des exclamations choquée de ses deux compagnes, qui finirent pourtant par céder à l'appel de la chaleur douce de la maison coquette.

Giles arriva quelques poignées de secondes plus tard et, un pied à peine posé sur le tapis de l'entrée, lâcha avec un profond soupir de satisfaction le poid qui pesait sur ses pauvres épaules d'Anglais à peine renforcées de tweed.
Il releva la tête, quelques gouttes de sueurs perlant sur son front, les lunettes légèremment de travers sur son nez et s'exclama au bord de la syncope:


-Joyeux Noël!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Maison Summers] Noël chez les Summers   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Maison Summers] Noël chez les Summers
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aiyana Summers [Gryffy]
» Alexander Summers • Institut [ LIBRE ]
» Victoria Summers et Neal Stevens
» Angel Summers [Validée]
» Convocation chez son directeur de maison à 18h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BtVS : La Huitième Saison :: ::Les Episodes:: :: Episode 10-
Sauter vers: