Vous avez rêvé d'une huitième saison de Buffy ? Et bien la voici !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Lun 7 Jan - 12:54

21 décembre, le soir.

Bientôt Noël. Les lumières et la musique de la ville avaient tant ennivré la petite frenchie qu'elle avait éprouvé le besoin de se ressourcer, de se retrouver au calme. Et quoi de mieux que le parc pour ça ? Elle aurait pu retourner au Motel, mais elle en avait plus qu'assez de cette chambre qui sentait le renfermé même lorsqu'elle laissait la fenêtre ouverte toute la journée. Elle en avait marre aussi du couple de la chambre à côté de la sienne, ce couple qui faisait grincer le lit à n'importe quelle heure de la nuit. Alice voulait de la tranquilité. De la tranquilité et du silence.

Après avoir promené un moment entre les arbres et les jeux pour enfants, elle s'assit sur un banc en soupirant de bien être. Que c'était bon, cette nature autour d'elle...
Elle leva la tête et vit les étoiles scintiller. Que c'était beau, un spectacle reposant, assurément. La lune était réellement plus grosse vue d'Amérique, ce n'était pas un mythe. Alice s'en rendait compte ce soir.

A force de garder la tête penchée en arrière, elle commença à avoir mal aux cervicales. Aussi, elle décida de s'allonger sur le banc, les jambes ballantes, et continua son observation des astres. Là ! La Grande Ourse... Et ici ! Cassiopée ! Elle connaissait peu de constellations, mais elle savait reconnaître celles qu'elle connaissait. Voilà donc à quoi elle passa les dix minutes suivantes : repérer les contellations et donner un nom à celle qu'elle inventait. Le Chameau à Trois Bosses, le Triangle des Bermudas, la Ceinture d'Alice... Une véritable enfant. Après tout, elle était encore jeune, et puis... Ca la détendait.

Alors qu'elle s'appretait à se relever, une ombre survint devant son visage. Quelqu'un se penchait sur elle...


[HJ : A toi, Oz !]


Dernière édition par le Mar 8 Jan - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Lun 7 Jan - 13:59

Il avait la tête penchée sur le coté et l'observait. Ca c'était sûrement l'impression qu'il donnait mais Oz n'était ni vraiment un homme, ni vraiment un loup il était les deux. Et ce lien qui unissait ses deux natures lui permettait d'entrevoir le monde comme nul autre ne le pouvait.

Les odeurs, des plus fortes aux plus subliminales, les couleurs qui ne se limitaient plus aux simple spectre de la lumière. Le toucher qui possédait beaucoup plus de sensibilité, il ressentait une brise légère lui parvenir alors qu'un humain ne l'aurait jamais perçue. Aussi lorsqu'il se pencha vers elle, il la sentait, l'écoutait, et la regardait avec infiniment plus de détails.

Ce qui était intriguant c'est qu'il pouvait emmagasiner un nombre incalculable d'informations, d'indications sur l'inconnue sans pour autant lui avoir posée une seule question. Oui, c'était grisant d'être lui, pourtant, ses sens aiguisés étaient bien mis a mal dans une jungle bétonnée, couverte d'arbre de métal et de verre. Le parc était encore le seul lieu reposant à défaut d'être fréquentable. Mais quel lieu était vraiment sécurisé ici a SunnyDale?

Oz se tenait donc penché au dessus d'elle, le rouquin avait les traits bien dessinés, très marqués. Il portait une simple chemise a carreaux, rouge et noire, un vieux jeans troué au genoux et une barbe de trois jours encadrait un bouc légèrement désordonné mais qui collait bien au portrait animal qu'il pouvait évoqué. Oui, ses yeux étaient sombres et perçants, d'un calme surnaturel, et pourtant il y avait une lueur au fond de son regard. Une lueur de folie teintée de sang. Il n'avait toujours pas prononcé un seul mot.


[HJ : Soit compréhensive :p ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Lun 7 Jan - 14:44

Quelle fille n'a jamais rêvé d'un beau garçon se penchant au-dessus d'elle au moment où elle s'y attendait le moins ? S'il y en avait, Alice n'en faisait pas partie. Cependant, l'arrivée un peu brusque du rouquin la fit sursauter. Il l'observait comme l'aurait fait un animal, la tête légèrement penchée sur le côté, l'air interrogatif.
Pas un mot ne sortait de sa bouche, aussi Alice comprit qu'il fallait que ce soit elle qui engage la conversation. Aussi, elle se redressa alors qu'il lui en laissait l'opportunité et planta son regard gris bleu dans celui du jeune homme.


"Ca te prend souvent d'observer les filles de cette manière ?"

Hum... Française, vu son accent. Une petite nouvelle à Sunnydale. Et son odeur devait en dire long à Oz, il avait déjà sûrement compris qu'elle était une Tueuse, comme Buffy, comme Faith, comme les autres Potentielles...
Sauf qu'Alice était différente. Plus "nature", malgré ses tenues gothiques, une jeune femme qui respirait la simplicité, loin de tout ce blabla et ces chichis que faisaient les jeunes américaines. On pouvait reconnaître en elle la classe française.

Cependant, elle semblait intriguée par Oz, par le regard du jeune homme. Elle avait remarqué la lueur étrange qui y brillait mais ne parvenait pas à l'identifier. Comme... Oui, comme une envie de sang... Vampire ? Non, elle ne le pensait pas. Il n'avait pas la peau pâle comme les vampires. Alors quoi ? Elle le découvrirait bien assez tôt...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Lun 7 Jan - 15:32

La voix de l'inconnue sortit Oz de sa torpeur. Sa tête ne sera plus inclinée et son visage arborera un sourire en coin. Il était peu visible vu ses traits un peu sauvage, mais il était bel et bien là. Un signe discret de sociabilité, et oui, il en était capable. Pourtant ça ne lui venait plus par nature. Quand il y repensait, l'avait il seulement été?

"- Disons que j'ai toujours voulu faire une arrivée mystérieuse, et tous les autres bancs étaient vides, alors j'ai essayé ma chance ici."

Malgré son sourire qui s'effaçait déjà, le ton employé n'était pas celui de la plaisanterie. Ce n'était pas non plus du cynisme le plus noir, c'était quelque part entre les deux. Elle pourra cependant voir que sa remarque n'était pas hostile. Il se redressera à présent.

Il regardait autour de lui un moment, il n'en avait pas besoin, mais peut être voulait il la mettre plus a l'aise en lui montrant qu'il ne ferait pas que la fixer comme un animal étrange. Et surtout il voulait éviter de regarder sa gorge. Les soirs de pleine lune exacerbaient beaucoup de choses. Il voyait très bien la pulsation de la veine qui traversait la fine peau. Il ne voyait qu'elle. Celà et des machoires qui se referment. Chassant ces pensées, ces pulsions, il ne voulait pas non plus ressembler a un vulgaire vampire. Accepter sa nature ne voulait pas dire céder a tout ses caprices.

L'odeur qu'il avait perçu ne laissait aucun doute quand à la nature de la jeune femme. Il tairait pour le moment ce qu'il avait perçu. Il ne devait pas être commun de se faire surprendre durant ses rêveries par un inconnu, surtout si cet inconnu commence a vous sortir en plein visage votre plus secrète activité.

Oz n'avait rien ajouté d'autre, il se faisait économe de mots en général, et il ne savait pas bien comment allait réagir l'inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Lun 7 Jan - 15:56

La réponse de l'inconnu brisa le froid entre les deux jeunes gens. Si Alice avait été un brin moqueuse dans sa question, la réponse de son interlocuteur, bien que dite sur un ton assez sérieux, dénota un humour que la française apprécia aussitôt. Elle sembla se détendre après ça, et constata avec plaisir qu'il ne se contentait pas de la fixer, son regard se portant maintenant sur les alentours.

Il avait l'air étrange, mais Alice s'était toujours bien entendue avec les personnes bizarres. Elle lui sourit et enchaîna :


"Heureusement pour toi, je suis dans un bon jour... Il m'arrive parfois d'être un peu excesive dans mes réactions."

Un clin d'oeil signifia qu'elle était à moitié sérieuse. Disons qu'il lui était déjà arrivé de faire mal à son ex petit copain parce qu'il lui avait fait peur. A bien y réfléchir, ça avait été un réflexe plus qu'une réelle envie de le blesser. Enfin, c'était si loin, maintenant. Elle avait appris à retenir ses coups et à être moins effrayable.

Bon, c'était pas tout, mais et la politesse, là-dedans ? Elle tendit sa main gantée de noir jusqu'au coude au jeune homme.


"Alice."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Lun 7 Jan - 16:28

Elle avait l'air de se détendre, c'était une bonne chose parce qu'il aurait été incapable d'ajouter un mot pour la rassurer si il avait dû le faire. Oz était conscient que son humour, bien que décalé, lui sauvait souvent la mise.

Il la regardait un peu plus en détail, ou plutôt, plus en général. L'habitude de voir le monde avec ses sens, bridait parfois la vue globale des choses. Par exemple il ne voyait pas toujours la forme d'une voiture, il en percevait juste les rouages du moteur, les crissements des pneus, l'odeur de l'essence et des pots.

Il devait souvent se forcer a capter les choses dans leur ensemble. Le temps de faire ce petit effort mental, il l'entendit lui répondre en le "menaçant" gentiment. Il savait ce dont était capable une Tueuse, il ne doutait pas de ses paroles. Il se disait également, que lui même pouvait être assez excessif dans ses réactions par moment. Il se contenta de la regarder, car il ne voulait pas qu'elle se sente parler dans le vide.

Ce n'était pas qu'il ne l'écoutait pas, mais son esprit était toujours a l'affût de son environnement, ses sens ne cessait de mettre son cerveau a contribution. C'était difficile de se concentrer longtemps.

Lunatique...quel joli mot qui lui allait si bien, surtout en cette soirée de pleine phase. Il se mit enfin a lui répondre.


"C'est la nuit de pleine lune, plein de gens font des trucs étranges et risqués. Moi j'me ballade juste dans un parc, en m'attendant a tombé sur des tarés. J'aurais eu a te classé dans la partie schizo."

Il haussera les épaules. Les mots sortaient de sa bouche comme ça, il ne les retenaient pas. Il se demandait parfois si ils avaient vraiment un sens. Oz ne cherchait pas a être drôle car il ne cherchait rien du tout, il se contentait d'Etre. Et cela lui prenait assez de temps et d'énergie sans avoir besoin d'en rajouter.

Il vit la main se tendre, de longs gants qui remontaient la peau. La jeune femme était française, elle avait une certaine profondeur apparente. Non du fait de son origine, mais de ce qu'il pouvait en percevoir. Ses intuitions le trahissait rarement. Il serra donc la main tendue.


"Oz..."


Sa voix était un murmure, qui devenait pour une obscure raison, un peu plus rauque et un brin cassée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Lun 7 Jan - 16:57

Oz. Simple, rapide, net et concis. Les gens ne devaient avoir aucun mal à se souvenir de son prénom. Alice songea que les américains avaient de bien drôles prénoms, au final. Non qu'elle se soit attendue en venant ici à ne rencontrer que des "Mitch" et des "Brenda", mais quand même...

La phrase d'Oz sonna étrangement dans l'oreille peu exercée de la française. Sans doute ce qu'il venait de dire avait-il un sens en anglais, mais lorsqu'elle la traduisit dans sa langue maternelle, elle ne comprit pas ce qu'il avait voulu dire.
Elle avait remarqué qu'il tentait de se concentrer sur elle, comme s'il était constament perturbé par quelque chose. Etait-ce une habitude, chez lui ? Bah, peut-être avait-il fumé quelque chose d'illicite... Quoiqu'à l'odeur, elle ne sentait rien.

Alice lui sourit et retira sa main après qu'Oz la lui eut serrée. Il avait une bonne poigne, mais elle-même n'était pas en reste. Elle avait toujours détesté les poignées de main molles et sans consistance, comme si la personne à qui l'on serrait la main était un simple mollusque. Oz, lui, avait une poignée de main franche, un peu forte. Pour Alice, une poignée de main pouvait en dire long sur une personne. Et ce qu'elle avait appris d'Oz comme ça, c'était qu'il n'était pas une chochotte... Tant mieux. Un nouveau sourire.


"Ravie de faire ta connaissance, Oz."

Elle le détailla un peu plus, à la lueur des réverbères non loin. Il était vraiment mignon. Ca lui changeait de cet affreux agent de police croisé quelques jours plus tôt, qui lui avait fait du gringue après avoir tenté de l'arrêter. En y repensant, elle eut un petit rire qui dû être incompréhensible aux yeux du jeune homme face à elle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Lun 7 Jan - 17:22

Oz capta une légère incompréhension dans le regard d'Alice. Non pas qu'il lui en voulait, il ne se comprenait pas toujours lui même. Elle avait une sacrée poigne pour une jeune femme.

Il n'en attendait pas moins d'une Tueuse, mais on ne se rendait compte de leur capacités que quand on les voyaient en action. Rien de la frêle apparence d'Alice ne laissait deviner sa vraie nature.

Le monde fonctionnait il comme cela pour chaque chose? Les humains spéciaux devaient ils toujours gardés apparence humaine, comme pour ne pas oublier qu'ils sont nés ainsi. Et qu'ils devaient de ce fait, traiter leur pairs en conséquence?


"Ravie de faire ta connaissance, Oz."

Il eut un petit sourire intérieur, un sourire amer. Il se disait qu'il voudrait bien enregistrer ses paroles, pour les lui ressortir plus tard, si ils se revoyaient. Il n'était pas sûr qu'elle pense toujours la même chose si la Tueuse le croisait en Lycan. Bien sûr toutes n'étaient pas des va t'en guerre. Mais un secret gardé ne peut être découvert.

"Tu t'avances peut être un peu, mais, je suis content de voir que je ne suis pas le seul à profiter du parc."

Oui, les gens n'osaient plus sortir en temps normal avec tous les évènements étranges qui avaient frappés la ville. Alors ce sentiment d'insécurité était encore pire lorsque la lune était pleine. Il leva les yeux au ciel, regardant la lune. Il avait bien envie de crier, comme dans les contes.

La lueur blafarde éclairait le visage d'Oz, le colorait légèrement de bleu. Les reflets mordorés créaient un contraste saisissant entre la pureté de sa peau, et la cruauté des ombres qu'elles créaient. Ses yeux, scintillaient de la même lueur qu'elle avait pu apercevoir tout a l'heure. Ces étranges sensations disparaîtront alors qu'il reposait son visage sur elle. Le visage était redevenu serein.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Mar 8 Jan - 1:36

Bon, qu'est-ce qui clochait, chez ce mec ? Mignon, un sens de l'humour plus fin que chez la plupart des autres gars du même âge, une poigne du tonnerre... Et cette expression indéfinissable, presque cruelle, malsaine, lorsqu'il fixait le ciel étoilé. Expression qui disparaissait aussitôt son regard revenu sur Alice. Au fond d'elle, elle avait bien une petite idée, mais son cerveau refusait d'y croire.

**Tu vois des créatures bizarres partout, Alice...**

Oui, elle doutait de son humanité. Oui, elle hésitait à le dire lycantrope. Et après ? Où était le mal ? En ce qui la concernait, les créatures non humaines exerçaient une si grande fascination sur elle qu'elle ne pouvait se résoudre à les tuer. Enfin... Elle ne les tuait jamais volontairement. C'était principalement parce qu'elle se faisait attaquer. La légitime défense, vous ne connaissez pas ?

Enfin, l'heure n'était pas aux pensées mais à la découverte du jeune homme. Dire qu'Oz était mystérieux eut été un euphémisme. Et Alice adorait découvrir ce qui se cachait sous la carapace des hommes-mystères. Aussi Oz était-il un véritable challenge pour elle. Elle lui sourit de nouveau et entama la conversation.


"Alors, Oz, que viens-tu faire dans le parc à une heure aussi tardive ?"

Elle ne savait pas s'il allait lui répondre ou bien l'envoyer bouler. Après tout, ça ne la regardait pas. Bien entendu. Elle le savait. Mais ça ne l'avait jamais empêchée de poser des questions. La curiosité était un bien vilain défaut, et c'était l'un de ses plus grands défauts, d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Mar 8 Jan - 11:09

Oz nota un changement chez la jeune femme. Très subtil, mais lorsqu'il avait fixé la lune et qu'il avait ensuite reposé ses yeux sur Alice, elle le regardait un peu différemment. L'avait elle démasqué? Possible, mais le fait qu'elle ne tente pas de le trucider pour vérifier ce qu'il avait pu laisser transparaître était également encourageant.

Oz ne savait plus très bien s'il devait se cacher dans une sorte de mutisme, le coté loup sauvage et solitaire qui n'avait besoin de rien ni de personne, juste qu'on le laisse tranquille. Ou s'il devait au contraire essayer de s'ouvrir un peu aux autres. Cette française avait un charme fou, et il pouvait sentir qu'elle était un cran au dessus des ados fous d'mtv, de télé réalité et de toutes ces choses sans intérêts.

Il gardera longtemps le silence, essayant de voir s'il pouvait vraiment laisser entrer quelqu'un dans son cercle privé. Bien sûr il y avait le Scooby gang, mais ils le connaissait depuis longtemps. Il n'était d'ailleurs pas sûr qu'ils le comprenaient vraiment à présent. En fait il n'était même pas sûr qu'ils l'ait jamais compris auparavent, à l'exception de Willow bien entendu. Il se forcera à ne pas aller plus loin dans son raisonnement. Même si Willow était une page bel et bien tourné, il essayait de garder des distances avec cette époque révolue.


"Je fais la même chose que toi, je pense..."

Oz opta pour une réponse qui ne tranchait ni dans un sens ni dans l'autre.
Bien sûr, il se doutait bien que son vocabulaire était toujours réduit au minimum, ça coupait souvent les discussions rapidement, et en général ça ne le dérangeait pas. Plus vite il finissait de parler, plus vite il pouvait rester seul de nouveau. Pourtant, quelque chose en Alice, l'intriguait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Mar 8 Jan - 19:11

A chaque fois qu'Alice posait une question à Oz, celui-ci répondait par une phrase qui ne laissait pas vraiment d'occasion de rebondir. Ce genre de réaction aurait pu irriter n'importe quelle américaine siliconée, mais Alice n'était pas comme ça. Il l'intriguait, et loin de se douter que c'était bien réciproque, elle avait décidé de poursuivre la conversation. Certes, elle était venue dans le parc pour être tranquille, mais l'arrivée impromptue du jeune homme l'avait arrachée à sa rêverie. Loin de lui en vouloir, elle en avait profité pour essayer de lier connaissance avec ce gars plutôt mignon et mystérieux. Elle n'était pas timide, et c'était tout à son avantage...

Bien. Son nom, elle le savait. Ce qu'il venait faire ici, elle s'en doutait. Il lui avait dit être venu pour les mêmes raisons qu'elle. Elle en déduisait donc qu'il était là pour se détendre, s'éclipser loin des bruits de la ville. Maintenant, il lui restait quelques petites choses à savoir sur lui... Notamment...


"Et tu fais quoi dans la vie ? je suppose que tu ne passes pas tes journées à traîner au parc, à moins d'être milliardaire..."

Elle rit toute seule à sa plaisanterie. Elle-même attendait un entretien avec le maire de la ville afin de travailler pour lui en tant que secrétaire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Mar 8 Jan - 21:58

Cela faisait plus de cinq minutes qu'ils discutaient. Oz se disait que c'était déjà en soit un record. Il discutait rarement plus longtemps avec des inconnus.

Enfin, si on pouvait appeler ça discuter, il n'était pas bien bavard. Toujours est il qu'elle n'avait pas dit au revoir et n'avait pas tourner les talons. Il se disait qu'il pouvait faire un petit effort pour saluer cela.

Il semblait chercher ses mots comme si il hésitait sur les choix de ses paroles. Plusieurs fois il ouvrira la bouche avant de la refermer. Cela devait le rendre encore plus fou qu'a l'habitude. Ou peut être llait elle le croire victime d'un T.O.C.

En fait il ne cherchait pas vraiment ses mots, c'était juste que parfois, le langage se mélait aux sons. L'homme voulait parler, le loup voulait hurler. Il faisait quelques petits exercices mentaux qu'il avait appris durant des mois au sommet d'une montagne avec un vieux bouddhiste qu'il avait d'abord pris pour un paysan.

Puis il entendra sa question, Alice n'était pas dépourvue d'humour, ça lui plaisait. Ça semblait même l'aider a retrouver enfin ses mots.


"Je ne fais rien...enfin, rien de grandiose. Je joue de la guitare dans un bar, le soir. Enfin, c'est là que je couperais mon discours si je voulais me la jouer. Parce que j'y fait aussi et surtout la plonge."

Il avait de nouveau son sourire en coin qui faisait naître sa fossette. Puis il la regardera.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Mer 9 Jan - 2:06

Plusieurs fois il avait semblé sur le point de dire quelque chose, et à chaque fois il semblait s'être ravisé. Soit il ne trouvait pas ses mots, soit il ne savait pas quoi dire. dans les deux cas, la question d'Alice semblait avoir sauvé la situation. Il lui sourit et répondit le plus sérieusement du monde :

"Je ne fais rien...enfin,
rien de grandiose. Je joue de la guitare dans un bar, le soir. Enfin,
c'est là que je couperais mon discours si je voulais me la jouer. Parce
que j'y fait aussi et surtout la plonge.
"

Honnête, assurément. Ca lui plaisait, à la petite française. Elle décida de lui dévoiler elle aussi ce qu'elle faisait.

"Moi j'ai postulé pour un emploi de secrétaire au bureau du maire, j'attends l'entretien d'embauche..."

Elle rajouta, du tac au tac :

"Et je vais à la chasse aux monstres à mes heures perdues..."

N'importe qui l'aurait prise pour la pire des folles furieuses, pourtant le ton sur lequel elle avait dit la chose, mi-sérieux, mi-rieur, laissait planer le doute quand à la véracité des faits. Oz, cependant, avait très bien compris, non ? ce qu'il ignorait, pourtant, c'était qu'elle détestait tuer les vampires et autres démons. Elle ne les tuait que par légitime défense. pourquoi prendre son pied à tuer les créatures qu'elle vénérait le plus au monde ? Les êtres des ténèbres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Mer 9 Jan - 13:49

Il regardait Alice en croisant ses bras a présent. Il se sentait un peu plus détendu, aussi voulait il adopté une posture plus confortable. Plus besoin d'être sur ses gardes pour le moment. C'était une petite victoire pour elle, il n'était pas simple d'arriver à celà avec lui.

"Moi j'ai postulé pour un emploi de secrétaire au bureau du maire, j'attends l'entretien d'embauche..."

Il s'étonna un peu, le Maire privilégiait en général les gens de la ville, pour les embauches. Des gens d'ici, c'était toujours bien vu pour les élections municipales. Elle avait soit de bonnes relations, soit c'était un coup tordu des politiques. Un coup de pub par exemple, car Oz pensait que tout était tojours calculé chez les politiciens. Oz n'était pas vraiment un grand fan des administrations non plus, même s'il savait qu'elles étaient necessaires pour la vie d'une ville. Ceci dit, il ne pensait jamais à la ville, lui il préférait les fuir. Il espérait juste une chose, qu'Alice ne soit pas broyée par les jeux politiques. Même si une secrétaire n'était pas en rapport direct avec les intrigues, il avait appris que les intrigues venaient à vous et pas l'inverse. Et ce, qui que l'on soit.

"Et je vais à la chasse aux monstres à mes heures perdues..."

Oz haussa les sourcils. Plus surpris qu'elle lui avoue ça, que le fait qu'elle était une Tueuse. Après tout il était un parfait inconnu pour elle. Il la regardait comme si il voyait pour la première fois. essayant de percer l'énigme qu'était la jeune femme. Il sentait qu'elle ne disait pas le mot "monstre" avec dégout. Il y avait même quelquechose de plus profond, plus subtil...de l'intérêt? Ca semblait un peu plus poussé encore. Il n'allait pas faire le type qui découvre que les monstres existaient bel et bien. Il la regardait donc et ajouta.

"Tu es une Tueuse c'est ça?"

Aucune animosité, aucun sous entendu, et surtout aucune peur dans son ton.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Jeu 10 Jan - 2:11

Mais pourquoi n'était-elle donc pas surprise ? Il connaissait l'existence des Tueuses, et il avait l'air de plus en savoir qu'elle, sur le sujet. Bon, et bien. Alice supposait qu'elle pourrait en apprendre pas mal sur ses dons avec le jeune homme. Mais, au lieu de lui répondre immédiatement, elle lui posa à son tour une question.

"Tu es un loup-garou, non ?"

Rien de grave, à son sens. Au contraire... Elle répondit ensuite à la question d'Oz.

"Je crois qu'on appelle ça comme ça, oui. Une Tueuse. J'avoue ne pas savoir réellement l'étendue de mes pouvoirs. Ni pourquoi je les ai. mais c'est comme ça, j'y peux rien. Je suis spéciale..."

Elle sourit au jeune homme. Elle espérait ne pas l'avoir froissé en lui demandant s'il était bien un lycan. Pour elle, il n'y avait aucun mal à être de cette nature...

[HJ : Pardon, c'est un peu court...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Jeu 10 Jan - 12:28

La question d'Alice le fusillait comme une balle, il ne l'avait pas vue venir, même si cela confirmait bien qu'elle avait découvert sa vraie nature. Ca ne dérangeait pas Oz, puisqu'en lui avouant qu'elle était une Tueuse, il serait certainement amené a la présenter aux autres et tôt ou tard elle aurait eu confirmation de ses doutes. C'est pourquoi il comptait le lui dire lui même lors de la discussion. Elle lui avait juste couper l'herbe sous le pied.

"Je suis un lycanthrope oui, loup garou, homme loup, changeur de forme, lycan...enfin tu as saisi l'idée oui..."

Il ne semblait pas si surpris de voir qu'elle l'avait découvert, il avait plutôt l'air décontenancé qu'elle le lui lance comme ça en pleine discussion, alors qu'il parlaient d'autre chose.

"Mais je suis du coté des gentils, enfin, si on peut dire qu'un monstre est gentil..."

Aucun misérabilisme dans sa phrase, en fait il disait monstre comme s'il avait dit humain. Il assumait pleinement ce qu'il était à présent. Peu lui importait comment on l'appelait et comment on le percevait pour ça. Il entendait Alice parler de sa condition, elle lui rappelait lui quelques temps auparavant, même si lui, devait refréner ses envies meurtrières à l'époque. Elle avait moins de choses a gérer. Cela dit elle était encore jeune et découvrir du jour au lendemain qu'on est là pour sauver le monde était peut être plus terrifiant que d'essayer de se cacher des humains. Il la regarda en lui offrant un sourire un peu plus chaleureux.

"Spéciale oui, mais...tu aimes ça non? Je peux le sentir... C'est mon coté loup qui dévore les gens mais ressent leur sentiments avant de le faire, qui me l'a dit..."

Toujours le même ton assez sérieux et pourtant pas tant que ça. Il lui parlerait des Tueuses et de Buffy, mais il ne devait d'abord voir comment elle appréhendait son pouvoir, et son nouveau monde.

[ HJ : Pas de problème ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Jeu 10 Jan - 13:30

Ainsi donc elle avait vu juste. Plus rien ne l'étonnait, maintenant. Elle avait principalement vu des vampires lorsqu'elle était en France, ainsi qu'un ou deux démons, mais c'était la première fois qu'elle rencontrait un lycantrope, et elle avait au moins un milliard de questions à lui poser. Tout ça l'intriguait...

Spéciale ? Oui, elle le savait. Et oui, elle aimait ça. Ca lui avait permis de survivre à de nombreuses attaques vampiriques. Ces créatures n'étaient hélas pas aussi intelligentes qu'elle le pensait. Ils dragouillaient parfois avant de tuer leur proie. Rien de plus. Et même lorsqu'elle leur disait ne pas vouloir les tuer, le simple fait qu'elle leur résiste semblait augmenter leurs envies de meurtre...

Enfin, pour l'heure elle en revenait à Oz. Un "gentil" lycan ? Oui, c'était logique. En tant qu'humain, elle se doutait bien qu'il n'était pas un monstre sanguinaire. Mais ce qui l'étonnait, c'était qu'on était un soir de pleine lune et il restait sous forme humaine. Pas commun. Elle décida de lui poser quelques questions, celles qui lui semblaient les plus importantes.


"Je vais sans doute te paraître indiscrète, à ce stade de notre connaissance mutuelle, mais je pourrais te poser quelques questions sur ta "condition" de lycan ? Ca m'intrigue, pour tout t'avouer..."

Sans même attendre une réponse, positive ou négative, de sa part, elle poursuivit :

"Ca fait mal quand tu te transforme ? Et puis, comment ça se fait que ce soir tu ne sois pas transformé ? On est pourtant à la pleine lune..."

Ses questions n'étaient pas méchantes, Oz pouvait lire un réel intérêt pour la lycantropie, et aussi pour lui-même, dans le regard de la jeune française.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Jeu 10 Jan - 18:51

Il l'entendit lui poser une foule de question. Ca devait bien résumer ce qui se passait dans sa tête. Oz ne lui en voulait pas, la curiosité était la première forme de l'intérêt. Ne s'était il pas lui même poser ces mêmes questions? Si, mais il n'avait eu personne pour lui répondre. Il avait dû voyager très loin, et longtemps. Même maintenant il n'était pas sûr d'avoir toutes les réponses.

"-Ca me faisait mal au début...parceque j'essayais de combattre ma nature. Je pensais qu'il y avait une partie humaine, qui était là la plupart du temps, et qu'il y avait la partie lupine qui était là les soirs de pleine lune. J'ai passé de long mois avant de comprendre que je ne devais plus me combattre moi même. Je ne suis ni homme ni loup, je suis les deux. A présent je peux donc me transformer quand je le veux, et ça ne fait plus mal. Pas besoin de pleine lune..."

Et puis pourquoi ne pas répondre a sa curiosité une fois pour toute, elle ne devait penser qu'à ça, le voir en forme de Lycan. Il allait donc lui montrer qui il était, non pas pour épater la galerie, mais pour que cette question muette qui existait entre eux deux, ait une réponse.

Il lèvera les yeux vers la lune et il commencera a hurler. Ses yeux devenaient noirs alors que des veines lui couraient sur le visage. A mesure que les veines s'agitaient ses poils poussaient. D'abord drus, les poils devenaient de plus en plus long, créant une fourrure brune et rousse. Ses yeux recélaient une parcelle de folie. Les sourcils d'abord, qui se rejoignaient pour ne former plus qu'un. Puis les poils lui envahiront le reste du visage qui s'allongeait. Le nez poussait devant son visage, formant un museau au bout duquel il se trouvait une truffe. Les dents poussaient de même que ses ongles, le dotant alors de crocs et de griffes redoutables. Il avait bien triplé de taille, et le physique était athlétique. Plus proche du chasseur que du paresseux chien de garde. D'ailleurs en parlant de chasseurs, voilà qu'il la regardait avec intensité, avant de tourner brusquement la tête semblant flairer une odeur qui l'interpella.


[ HJ : Puis je faire passer deux trois vampires hostiles dans le coin histoire qu'on se défoule un peu? ^^.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Ven 11 Jan - 3:39

[HJ : Avec plaisir !]

Elle écouta attentivement lorsqu'il lui explica comment ça se passait pour lui. Et ce fut mi horrifiée, mi épatée qu'elle vit son visage devenir museau, ses griffes pointer et ses dents devenir des crocs acérés. Elle n'avait qu'une crainte : que la bête prenne le pas sur l'homme...

Lorsqu'il releva le museau et renifla l'air ambiant, elle comprit. Elle-même avait ressenti des picotements dans la nuque, signe qu'on l'observait à la dérobée. Une chose dont elle avait horreur. Pourtant, un sourire apparut sur son visage. Elle ne voulait pas spécialement casser du monstre, ce soir. Mais un petit défoulement ne serait pas de refus. Pour Oz aussi, vu son état...

Elle s'adressa au joup garou.

"Tu penses comme moi ?"

Inutile même de préciser ses pensées. Elle se doutait bien qu'Oz avait envie d'action, lui aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Ven 11 Jan - 15:38

Oz avait repéré quatres odeurs de morts vivants, quelquechose qui était assez désagréable a sentir, mais qui permettait de n'avoir aucun doute a leur sujet. Ils étaient encore assez loin et vu leur direction, ils n'avaient pas encore dû le voir se transformer. Ils semblaient plutot se disputer, et son ouie le confirmera. Apparement ils n'étaient pas d'accord sur qui aurait le premier sang. Ils devaient surement penser qu'il s'agissait de deux adolescents en train de flirter. Une proie des plus faciles, et leur appétit devait être assez intense, vu la période de vache maigre causée par une Tueuse des plus efficaces, du nom de Buffy.

Oz en entendant les paroles d'Alice ne répondra pas. Il ne pouvait parler sous cette forme, et le chasseur qui était en lui s'était réveillé. Il avait fait un bond prodigieux sans élan, pour se cacher à l'abris d'un talus de feuilles. Sa fourrure l'aidait a bien se fondre dans ce camouflage improvisé. Alice pouvait voir les grands yeux du prédateur si elle se concentrait suffisament sur sa position. Elle aurait probablement eu plus du mal a le répéré si elle n'avait pas vu par où il était parti.

Le petit groupe de vampires approchait a présent du parc, vers la jeune femme qui se retrouvait a présent seule, du moins le croyaient ils. Ils portaient des vêtements dont les couleurs étaient passées depuis longtemps et qui tombaient en lambeau. Celui qui semblait diriger le groupe était un massif vampire de près de deux mètres. Ce dernier s'avançait vers Alice alors que les autres riaient.

" C'est la pleine lune chérie...les monstres sont de sortie!"

Dira le chef, alors que leurs visages laissaient à présent apparaitre leur traits vampiriques. Des monstres aux crocs très développés. Le leader sera le seul a s'avancer vers elle, alors que les trois autres commencaient a former un cercle autour de ce couple improvisé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Sam 12 Jan - 5:20

Oz avait filé. il s'était caché dans un buisson, sans doute à l'affût, tandis que les vampires s'approchaient d'elle. Elle n'avait pas peur, non. Elle ressentait une certaine forme... D'exitation. Pas au sens sexuel de la chose. C'était plutôt comme une bouffée d'adrénaline pure. Quatre vampires et un lycan. Décidément, c'était une nuit parfaite !

Ils se disputaient, mais de là où elle était, Alice ne pouvait rien entendre. Puis ils finirent par arriver à sa hauteur, et celui qui semblait être le chef de la bande s'approcha d'elle tandis que les quatre se transformaient. Leurs griffes s'allongeaient, leurs crocs poussaient et leur visage... Il avait pris sa forme démoniaque, l'air mauvais et un museau de chacal...

" C'est la pleine lune chérie...les monstres sont de sortie!"

Vulgaire. Elle adorait les vampires, mais elle les avait toujours imaginés pleins de classe, de délicatesse, de romantisme... La déception, à chaque fois. Ah, pourquoi n'avait-elle donc jamais rencontré Dracula, ou Lestat ? Ces deux vampires de fiction resteraient ses favoris, ses modèles...
Pour l'heure, elle remarqua que les quatres vampires s'approchaient dangereusement d'elle... Avec ironie, elle lança à celui qui lui avait adressé la parole :

"Dommage pour vous, j'ai déjà vu monstre plus convainquant..."

Cette phrase, elle l'avait prononcée en français. D'abord pour voir s'il y avait au moins un vampire érudit dans cette bande - cruelle déception - et puis également afin de les destabiliser au cas où la première possibilité s'avérait sans résultat convenable...

L'un des vampires grogna - le plus laid, nota Alice - et ils s'avancèrent tous d'un pas en direction de la Tueuse, qui cherchait des yeux un pieu improvisé. Elle n'avait rien pris, ne pensant sans doute pas tomber sur des buveurs de sang cette nuit-là. Rien, pas un morceau de bois mis à part le...


**Mais oui, c'est bien sûr !**


Le banc ! Elle n'avait qu'à le briser... Oui, c'était bien beau, mais elle n'avait pas assez de force pour le déloger du sol en béton...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Sam 12 Jan - 11:58

Oz entendait Alice parler en étranger, sûrement du français. Il avait reconnu la langue, mais il n'avait pas idée de ce qu'elle avait pu leur dire. Cela n'avait pas grande importance sur le moment car il était concentré sur ses proies. L'instinct du chasseur devenait de plus en plus aiguisé et la soif de sang ne l'étaient pas moins.

C'était l'une des rare fois où il pouvait se permettre de se laisser aller. De ne plus réprimer ses instincts primaires et de laisser la formidable mécanique de prédation qu'il était, se mettre en branle. Il devrait ceci dit faire attention a ne pas attaquer Alice dans son élan.

Les vampires se rapprochaient de plus en plus près de la jeune femme, et il la vit jeter un regard discret vers le banc. Il finit par comprendre que c'était pour avoir un pieu improvisé et commençait a regarder si il ne pouvait pas l'aider a l'atteindre.

Les vampires formaient a présent un cercle autour d'elle, les griffes apparentes et avec la forte volonté d'avoir leur repas. Oz remarqua que comme dans tout troupeau il fallait commencer par frapper celui le plus éloigné. Il le repéra sans peine et vit que c'était celui qui lui bloquait l'accès au banc de bois.

Il n'attendit pas plus longtemps pour sauter sur le vampire qui lui barrait la route. Un saut d'une maîtrise parfaite, signe d'une pratique ou d'un exercice qu'il connaissait parfaitement. Et c'est dans un hurlement déchirant qu'il commença a donner de grand coup de griffes à la créature deux fois née, qui allait devenir la créature deux fois morte. La force de l'impact avait désarçonné le vampire et il se retrouvait au sol essayant de lutter de griffes a griffes.

Les autres vampires restaient saisis un petit instant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Sam 12 Jan - 13:25

Alors que la jeune femme se demandait comment atteindre le banc, Oz attaqua l'un des vampires, précisément celui qui lui bloquait l'accès au banc. Alors qu'elle commençait à courire vers lui, l'un des vampires l'attrapa par les épaules et la projeta du côté opposé. Elle atterrit sur le sol avec fracas mais n'aurait que quelques contusions le lendemain. Il en fallait plus pour vaincre une Tueuse. Hélas pour les vampires, ils ne savaient pas à qui ils avaient affaire...

La jeune femme se releva sous les yeux étonnés des vampires et sourit. Un léger filet de sang coulait de sa lèvre inférieure entrouverte. Elle aurait sans problème pu passer pour une psychopathe, ainsi habillée de noir et du sang sur la bouche.
Elle bondit près du vampire le plus proche et lui lança, ironique :


"Tu veux m'embrasser ?"

Avant même qu'il ne réponde, elle l'avait propulsé vers le banc, où il alla s'écraser lourdement. Le banc vola en éclats, et la chance voulut que l'un de ces éclats aille directement dans le coeur de celui qui avait brisé ce banc.
Il vola en poussière. Décidément, jamais elle ne s'y ferait. Alors qu'elle leur tournait le dos, les deux autres vampires libres approchaient en silence, faisant honneur à leur statut de prédateur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Sam 12 Jan - 14:02

Hurler un soir de pleine lune au centre d' un parc entouré d' arbres hauts, le vent froid du soir qui sifflait a ses oreilles, qui remontait le long du dos par un frisson apaisant. Et sentir ses sens a fleur de peau et se mettre à hurler de plaisir de se sentir libre en communion avec Gaïa dame nature et accepter la bête qui est en lui, car l'homme comme le loup est animal mais celà lui faisait tellement de bien de sentir qu'il ne faisait qu'un tout avec la Terre, et tous les élément qui la compose. Affirmer sa liberté d' animal dans ce monde de limites, de chaînes et de contraintes.

Passé cette euphorie des sens, la réalité semblait plus crue pour un regard extérieur. Oz recevait des coups de griffes sur son large torse, du sang coulait de ses blessures. Il n'y faisait pas attention, il savait que les plaies se refermeraient et elles n'étaient pas assez profondes pour être dangereuses.
Oz n'était pas en reste, il bloqua ensuite les deux bras du vampire qu'il avait pris pour cible, et il referma sa mâchoire sur la gorge de l'ennemi. Ce dernier n'avait aucune chance alors que les crocs venaient lui lacéré la peau et les os, venant alors décapité le non mort qui disparu en cendres.

Relevant la gueule qui perlait de sang, il pencha la tête vers le coté, en voyant les vampires qui avançaient vers Alice en silence, dans son dos. Il commença alors a courir a quattres pattes à la manière des loups pour gagner de la vitesse, fonçant droit sur Alice. La scène pouvait prêter a confusion, car le Lycan dont le regard était fou et dont la gueule dégoulinait de sang, fonçait a toute vitesse sur elle, et elle aurait pu croire qu'il avait perdu la raison et venait l'attaquer. Ce n'est que quand il arriva à son niveau, qu'il prit un morceau de sa robe en bouche pour l'écarter doucement mais fermement de l'assaut des deux vampires qui se retrouvaient a griffer dans le vide. C'est avec un grognement de dépis et de colère qu'ils attaqueront les deux êtres qui semblaient a présent, bien moins ordinaires. Chacun eu droit à sa proie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   Lun 14 Jan - 14:52

Alice avait écarquillé les yeux avec étonnement lorsque le loup-garou avait foncé sur elle, du sang plein la gueule. Elle avait d'abord pensé, il fallait bien l'avouer, qu'il allait l'attaquer dans l'action. Mais loin de faire claquer ses crocs sur le joli cou d'Alice, il se contenta de croquer sa robe pour l'écarter fermement. La robe se déchira et Alice râla intérieurement, lorsqu'elle comprit pourquoi Oz l'avait poussée ainsi : les deux vampires restant approchaient, ils avaient été dans son dos jusqu'à ce que le lycan arrive. Maintenant, ils avaient un vampire chacun. La proie redevenait prédateur. Sans même un regard pour le loup garou à ses côtés, elle murmura de manière à ce qu'il soit le seul à entendre :

"Je prends celui de droite."

Elle savait qu'il avait compris, même s'il ne pouvait répondre. Aussi, lorsque le vampire fut assez près, elle s'élança vers lui. Dents-longues voulut l'attrapper à bras-le-corps, mais elle esquiva et lui envoya son poing en plein plexus. Mince... Elle avait oublié que ça ne lui couperait pas la respiration vu que les vampires ne respiraient plus. Pas grave. Ca dut quand même lui faire mal parce qu'il se plia en deux avant de se relever, encore plus furieux. La belle lui sourit.

"Attrappe-moi !"

Elle fila vers le banc en morceaux et arracha un bout de bois pointu dont elle comptait se servir pour improviser un pieu. Le vampire lui sauta dessus et l'envoya rouler un peu plus loin. il l'écrasait tant qu'elle avait du mal à respirer. Dans la chute, son pieu avait volé un peu plus loin, elle était sans défense contre le vampire, qui la frappait violemment au lieu de la mordre.

Elle avait à présent le visage en sang, les cheveux maculés de terre et la robe déchirée en divers endroits, des écorchures nombreuses un peu partout et quelques autres contusions. Elle était légèrement groggie, mais lorsque le vampire approcha ses crocs de son cou, elle eut la force d'hurler le prénom du lycan.


"OZ !"

Un ultime appel au secours. Elle était bein trop mal en point pour s'en sortir seule.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Le Parc] Promenade dans le parc par un soir de pleine lune
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dans un parc
» Un marsmallow perdu dans un parc d'attraction[Pv Lise]
» Une promenade dans le parc [ Taker + Orton]
» Promenade dans l'Oise.
» Pêche dans le parc de la Mauricie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BtVS : La Huitième Saison :: ::Les Episodes:: :: Episode 10-
Sauter vers: