Vous avez rêvé d'une huitième saison de Buffy ? Et bien la voici !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Jeu 31 Jan - 14:30

Elle revenait de la chambre d'Oz. Elle avait pleuré mais c'était maintenant terminé. Son esprit était confus, embrouillé, et elle ne savait plus trop comment réagir face à cette situation.
D'abord, elle avait rencontré le jeune homme au parc, au détour d'un banc. Puis ils avaient sympathisé. Jusque là, tout allait bien. Puis des vampires les avaient attaqués, et Alice avait été blessée. Elle s'était évanouie, était revenue à elle à demi vêtue dans le lit du lycan, et puis...

Et puis il y avait eu cette erreur, elle l'avait embrassé. Il n'avait pas semblé réticent, lui. Non, c'était simplement le loup en lui qui s'était mis en rogne. Et elle était partie. Peut-être pour toujours. Qui sait s'il accepterait encore de la revoir après ça ?

Elle le connaissait à peine, alors dans ce cas pourquoi était-elle si affectée par la situation ? Elle ne pouvait pas être tombée amoureuse en une seule soirée, tout de même ! pourtant, une petite voix au fond d'elle lui murmurait qu'elle pourrait bien l'être, au moins un petit peu.

Alice ne voulait pas perdre Oz à cause de sa sottise. Mais elle ne voyait pas comment faire pour convaincre le loup qu'elle ne constituait pas une menace pour lui. La seule possibilité qui lui venait à l'esprit était qu'elle devait elle aussi devenir loup garou. Une idée stupide de plus...

Loup garou, oui, mais comment faisait-on ? D'après la croyance populaire, il suffisait d'être mordu ou griffé par un lycan. Mais comment convaincre Oz de le faire ? Elle ne voyait qu'une solution, assez risqué : elle devait faire sortir le loup en lui pour qu'il veuille la tuer. puis elle se laisserait blesser et s'enfuierait. Facile à dire, comme ça, mais très risqué. Tant pis. La tête encore trop remplie, incapable de réfléchir correctement à ce qu'elle faisait, Alice prit un papier, griffona quelques mots et sortit le déposer sous la porte d'Oz...


[Hj : Arrow Chez Oz]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Sam 9 Fév - 2:31

[HJ : Revient de chez Oz.]

De retour dans sa chambre miteuse, Alice tourna en rond. Elle faisait les cent pas sur la moquette délavée, réfléchissant à ce qu'elle avait écrit, à ce qu'elle avait prévu de faire. Comptait-elle vraiment devenir lycanne ? Elle hésitait. Pourtant, une petite voix au fond d'elle lui criait qu'elle devait tout tenter pour le garder. D'un autre côté, sa raison parlait. Elle le connaissait à peine, méritait-il vraiment qu'elle se sacrifie pour lui ?

La réponse était claire, évidente. Il lui avait sauvé la vie, il l'avait secourue alors qu'elle était en danger, au péril de sa propre vie. Cela, aux yeux de notre petite française, valait tous les sacrifices du monde.

Lorsque quelques coups furent frappés à la porte, Alice sursauta tout d'abord. Elle n'attendait pas de visite à cette heure-ci. Un pressentiment monta en elle. C'était sûrement lui... Elle ouvrit la porte...

Face à elle, Oz. Il était là, sans doute à attendre patiemment qu'elle lui ouvre. La première réaction d'Alice fut de lui sauter dans les bras. Pourtant, elle se retint. Un sourire avait effacé tout souvenir de ses larmes et elle invita le jeune homme à entrer. Pour elle, c'était certain. il revenait vers elle parce que le loup avait changé d'avis. Point.


"Entre, ne reste pas sur le pallier..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Sam 9 Fév - 13:25

"I drove for miles and miles
And wound up at your door
I've had you so many times but somehow
I want more

I don't mind spending everyday
Out on your corner in the pouring rain
Look for the girl with the broken smile
Ask her if she wants to stay awhile
And she will be loved
She will be loved"


Il attendait avec un mélange d'impatience et d'anxiété. il pouvait toujours repartir...mais ses pieds ne voulaient pas bouger. Il se mit a penser à son enfance : Loup y es tu? Aucune réponse, le vide. Puis elle vint lui ouvrir.

Elle avait un joli sourire, du genre de ceux qui éclaire un visage, et qui illumine une pièce. Dans le sens que tel un courant, elle dessinait les sourires comme autant de vague sur les visages. Il était prêt a parier que le plus blasé des hommes, ne pourrait pas s'empêcher de répondre a ce trait qui traçait un quartier de lune sur son joli minois.

Les cheveux noirs encadrait un visage doux et fin, et ils tombaient en cascade comme autant de chevaux cabrés. Ses yeux ne pouvaient ignorer les lèvres fines qui décoraient son sourire comme autant d'invitation a la tendresse. Une douceur qui se retrouvait dans tout ses traits.


- J'ai presque l'impression d'être un vampire qu'on invite là, promis je vais essayer de ne pas te manger.


Il entra dans la chambre, parcourant la pièce du regard. Elle lui avait laissé une lettre, et le Loup semblait s'accommoder des explications qui y étaient écrites. Ami ne voulait pas dire amant, et la solitude qu'il pouvait voir chez Oz l'avait poussé a reconsidérer la question qu'était Alice. Mais le Loup observait, tapis dans l'ombre.

Le rouquin examina un des coins de la chambre, et plongé dans les ombres, Alice crut percevoir des yeux de loups et non plus des yeux humains, chez Oz. Ceux ci disparurent brusquement, était ce une hallucination?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Dim 10 Fév - 4:12

Etait-ce son côté romantique ? Sa sensibilité exacerbée ? Son esprit mélodramatique ? Qui sait. Toujours était-il qu'Alice ne put que rougir en pensant au fait qu'Oz venait pour elle, parce qu'elle lui plaisait. Il n'y avait qu'à regarder la manière qu'il avait de l'observer.

Il entra après avoir lancé cette petite blague sur le fait de ressembler à un vampire, ainsi. Elle sourit mais ne dit rien. Il se rendit dans un coin sombre de la pièce, et Alice crut appercevoir deux yeux rougeoyants. Le loup. Puis ils disparurent aussi furtivement qu'ils étaient apparus. Avait-elle rêvé ? Elle ne le pensait pas. Il était évident à ses yeux que le loup la surveillait, il ne voulait pas qu'elle outrepasse ce qu'il lui avait déjà accordé.

Autrement dit, le loup, encore une fois, préférait la bannir de la vie d'Oz plutôt que de voir le jeune homme avec une petite amie. Bien, soit. Elle allait donc mettre son plan à exécution.
Priant pour ne pas mourir étripée, elle s'approcha du jeune homme, assez près, et vint lui murmurer à l'oreille :


"Oz, je veux plus que de l'amitié. Et je sais que toi aussi. Pourquoi lutter ? Tu es plus fort que le loup..."

Elle disait celà pour influencer le loup en Oz, pour que celui-ci montre sa puissance et rompe les chaînes mentales, se libère et la griffe ou la morde, sans la tuer. Elle voulait devenir lycanne, c'était décidé. Non pas pour elle, mais pour Oz. pour être avec lui. Dans sa tête, tout était clair, certain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Dim 10 Fév - 18:21

"Someone tell me why I do the things
That I don't wanna do
When you're around me I'm somebody else
Someone tell me why I act like a fool
When things don't go my way
When you're around me I'm somebody else"


Oz cru percevoir le rouge qui montait aux joues d'Alice et il commença a sourire, mais s'arrêta dans son geste. Il savait à ce moment précis que cette situation serait impossible, il ne pourrait cacher au Loup ces sentiments, car il devait se l'avouer, il en ressentait pour elle. Il essaya de rassembler ses pensées et poursuivit sa visite.

Il regarda l'appartement. Ils avaient beau être voisins, la configuration des espaces n'étaient pas du tout les même. Les pièces étaient plus grande ici, et donnaient vers le parc, une jolie vue au printemps, et même en cette période hivernale. Il devait se contenter pour sa part, d'une vue sur le parking, ce qui était bien moins bucolique. Au moins ne risquait il pas de voir son vieux van se faire dérober. Mince consolation.

Puis Alice vint vers lui et lui murmura à l'oreille des paroles qu'il voulait entendre et qu'il refusait en même temps. C'est un peu comme le roulis d'un bateau, il ne savait plus trop sur quel pied danser. Il n'avait plus lutter contre le Loup, il l'avait accepté et maintenant, s'il faisait de même, il n'était pas sûr que ce soit bon pour la santé d'Alice. Bizarrement, alors qu'il sentit le loup tirer sur les chaines de son esprit, pour faire plier les maillon de sa volonté, il pensa à Buffy.

Elle semblait comme habitée et c'était le cas des gens qui vivait pour une seule chose, un seul but. Il enviait presque ce genre de personnes. Elles pouvaient filer droit vers leur but, malgré les difficulté car il est plus facile de foncer quand on voit la ligne d'arrivée devant soi. La vie était bien plus morne et difficile lorsqu'on devait se débattre sans fin et sans fondement. S'ébrouer n'avait jamais eu rien de bon que de se sentir un peu plus au sec, mais n'empêchait pas la pluie de vous retomber dessus, et chaque fois les intempéries devenaient un peu plus dure et âpre.

D'habitude il n'avait pas de but, pas d'aspiration, en fait il les avaient perdus en laissant le Loup prendre le contrôle. Il serra alors les dents, sur ces dernière pensées car ses yeux devinrent noir puis rouges, mais ce n'était plus une lueur de folie qu'il y avait dans ses yeux, la folie avait couvert tout son regard. Ses vêtements commencèrent à se déchirer et des poils commencèrent à lui pousser, lui dessinant une épaisse fourrure brune/rousse, alors que ses ongles poussaient en des griffes acérées, le processus semblait pourtant se bloquer là. Alice l'avait déjà vu se transformer, elle savait donc que c'était Oz qui essayait de lutter.


-F...Fuis!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Lun 11 Fév - 2:53

Oz commença à sourire en la voyant aussi radieuse, puis il s'arrêta; Il la voulait, mais en même temps il la rejetait à cause du loup en lui. C'était bien triste, en vérité. Puis, après qu'elle lui ait sussuré ces quelques mots à l'oreille, il y eut un temps de silence avant que la métamorphose ne reprenne. Il luttait pour sortir, pour venir l'étriper. Le loup.

"F... Fuis !"

Elle secoua la tête en signe de refus.

"Non, je reste. S'il veut m'affronter, alors je suis prête."

Etait-elle folle ? Elle jouait les vaillantes, mais en réalité, elle mourait de peur. Etait-elle donc stupide au point de croire qu'elle pourait survivre à l'attaque d'un loup garou ? Elle n'en savait rien, et à dire vrai elle s'en moquait. Elle était prête à tout, même à se faire mettre en pièces par lui, si ça pouvait lui permettre de rester près d'Oz.

Le loup n'allait sans doute pas tarder à bondir sur elle, à moins que le jeune homme le maîtrise. Elle savait que maintenant, elle ne pouvait plus reculer. C'était maintenant ou jamais. Mentalement, elle se préparait au combat qui allait suivre. Elle ne ferait pas de mal à Oz, ni même au loup. Tout ce qu'elle voulait, c'était qu'il la morde ou qu'il la griffe. Ainsi, elle deviendrait comme lui, une lycanne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Lun 11 Fév - 16:38

Oz était dans un état second, un peu comme cette impression qu'on à parfois quand on se fixe trop longtemps son reflet dans une glace, on finit par avoir l'impression que quelqu'un d'autre nous regarde en retour, on ne reconnait plus son propre reflet. Dans le cas du Lycan c'était quelquepart la même vérité. Lui et pourtant Autre. Non, en fait il était les deux, comme les deux faces d'une pièce de monnaie, comme le Docteur Jekyll et Mr Hyde.

Il regardait Alice qui ne bougeait pas, elle semblait même attendre que le Loup vienne, avait elle perdue l'esprit? Voulait elle vraiment finir dévorée ou voulait elle que ce soit lui qui combatte la bête pour éviter que ce sort funest ne lui arrive.

Oz avait appris une chose, le Loup ne se maîtrise pas, plus on le tient en laisse plus il tire. Il se souvint alors de ses débuts, de sa condition. Il avait eut peur de ce qu'il était, lui même, et il s'était demandé si ce n'était pas en partie à cause d'elle, qu'il ne contrôlait rien, quand la bête s'emparait de lui, rien qu'à cette idée, il était effrayé de la voir surgir. Les premières fois, le passage à la forme animale avait été douloureux, en partie car il avait peur, et qu'il ne se laissait pas faire par le Loup. Et là il avait commis une erreur, qu'il mit du temps à rectifier par la suite.

En effet, il avait enfoui, bridé, le Loup, mais cela avait été une très mauvaise idée, car la rage et la haine cumulée par le Loup prisonnier de sa volonté, était devenu de plus en plus mauvais au fil du temps... S'opposer au Loup voulait dire le rendre incontrôlable, ne pas l'arrêter voulait dire perdre Alice.

Oz avait à présent pris sa forme complète de Lycan et s'avanciat, menaçant, vers elle, les griffes tendues. Dans les méandres sinueuses de son esprit, il la regarda à travers le voile de la folie. Elle était si belle, et là il comprit ce qu'elle voulait faire, elle voulait devenir Lycanne à son tour. Pouvait il vraiment être responsable de ça. Le Loup en lui sembla hésiter quand il se rendit compte des vraies intentions d'Alice, il retint ses griffes qui cherchaient le sang. Pendant un temps qui semblait interminable le Loup resta immobile, qu'attendait il?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Mer 13 Fév - 1:27

Devant les yeux de la Tueuse, Oz se métamorphosait à présent complètement. Maintenant, c'était le loup qui tenait les rênes, elle le savait pertinament. Alors qu'il s'avançait vers elle, toutes griffes dehors, elle n'avait pas peur. Son sort était tout tracé. Elle ne bougeait pas, et les deux parties du jeune homme avaient bien dû comprendre ce qui se tramait dans l'esprit de la jolie française. Si tel était le cas, deux fins s'offraient à Alice. La première était de finir abîmée en partie mais sauve, auquel cas elle ne tarderait pas à rejoindre Oz parmis les fils de la Lune, et la seconde option, nettement moins réjouissante, était de mourir entre les griffes et les crocs de la créature.

Voyant l'air menaçant du loup-garou alors qu'il s'approchait, elle se préparait mentalement à la seconde solution lorsque contre toute attente le loup stoppa à quelques mètres d'elle. Il la regardait avec une expression étrange dans les yeux, comme s'il avait compris ce qu'elle voulait faire mais ne savait pas comment réagir.


**Sans doute hésite-t-il entre la mort rapide, la mort lente, et la pitié...**

Telles étaient les pensées d'Alice. Pourtant, loin de se démonter la belle regarda le loup-garou avec intensité et détermination. Elle portait toujours le simple peignoir d'Oz, n'ayant pas pris le temps de l'ôter. Ceci est à noter pour une simple raison : afin d'arrêter toute hésitation de la part du lycan, Alice laissa volontairement le peignoir glisser au sol, dévoilant son superbe corps nu aux yeux du loup, qui l'avait déjà vu à travers les yeux d'Oz lorsque celui-ci l'avait changée. Elle le regardait toujours. Elle tendit les bras vers lui tout en l'invitant à venir à elle.

"Viens, je t'attends..."

C'était le signal. Elle était prête à ne faire qu'un avec le loup, à son tour. Pourquoi se mettre ainsi nue ? Sans doute par amour du théâtral... Ou bien pour laisser plus de choix à la bête quant à l'endroit où la griffer - ou la mordre - ou encore afin qu'il essaye de trouver un endroit où la blesser sans trop l'abîmer... Loin d'avoir peur, elle lui sourit et écarta un peu plus les bras.

"N'hésite pas, laisse-moi te rejoindre dans la nuit..."

[HJ : N'hésite pas à faire d'elle un lycan. Ca peut être marrant. ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Jeu 14 Fév - 19:55

"Walk the dark path
Sleep with angels
Call the past for help
Touch me with your love
And reveal to me my true name

Oh how I wish
For soothing rain
All I wish is to dream again
My loving heart
Lost in the dark
For hope I'd give my everything"


Le Loup vit la robe tomber, sentit l'émoi perceptible d'Oz, la tuer serait se mutiler lui même. Il n'était pas l'ennemi du rouquin, il suivait juste les lois de la nature, les lois de Gaïa.

Il n'y avait qu'un seul moyen pour qu'Alice soit sienne, il devait devenir le chef de la Meute. Et le Loup fouilla profondément dans les souvenirs et les émotions du jeune musicien. Il finit par accepter le fait qu'il n'y avait pas vraiment de Meute, qu'il était le seul Loup de toute la ville, il avait donc le droit de devenir le mâle dominant, il pouvait créer sa Meute à lui. Oz ne voulait pas qu'elle devienne comme lui, ça le Loup le sentait. Ce n'était pas qu'il la rejetait, c'était qu'il ne voulait pas lui imposer cela.

Il y eut une lueur d'amusement dans les yeux du Lycan, qu'Oz le veuille ou non, il aurait besoin d'une Reine pour créer une meute. Le Loup sembla hocher la tête, comme pour montrer qu'il avait bien compris la requête et qu'il allait y pourvoir. Il se contenta juste de lui prendre la main , avec une poigne ferme mais suffisamment experte pour ne pas la mutilée, il traça alors une petite ligne de sang sur le dessus de la main d'Alice.

Si un Loup pouvait rire, c'est ce qui s'entendrait en ce moment. Non pas un rire moqueur, mais un rire de joie. Il ne pouvait que se réjouir de voir une autre consoeur venir les rejoindre. Oz commencça alors à se changer de nouveau en humain. Alors qu'il se tordait en deux en regardant Alice. Les Tueuses n'étaient elles pas immunisées aux morsures de Loup-Garou? N'allait -elle pas changer d'avis et lui en vouloir de l'avoir laisser agir sur un coup de tête? Il arrivera juste à balbutier:


- Alice...tu te sens comment?

[HJ : Oki ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Ven 15 Fév - 9:56

Les Tueuses étaient aussi sensibles au "infections lycanes" que n'importe quel humain. Simplement, la durée entre la morsure et la première transformation était parfois un peu plus longue. Sans doute faudrait-il pour Alice attendre la prochaine pleine lune.

Lorsqu'il s'était approché, les babines retroussées en un sourire étrange, elle n'avait pas reculé. Pas même lorsqu'il lui avait pris la main dans l'une de ses pattes velues et griffues, et qu'il lui avait entaillé le dessus de la main pour faire d'elle sa Reine. La Louve.

Puis Oz avait commencé à reprendre le dessus, redevenant lui-même petit à petit avant de lui demander comment elle allait. Dans un sourire, elle lui répondit que tout allait très bien. Elle se tenait la main, des fourmillements commençant à lui parcourir le corps. Elle n'avait jamais ressenti ça.

Etrangement, alors que la plupart des autres Tueuses auraient mis du temps à changer, un mois au moins, Alice sentit son corps s'allonger, ses muscles se durcir, sa peau se couvrir d'un pelage rugueux et ses ongles devenir des griffes acérées. Là, elle commença à avoir peur. Avant qu'elle ne puisse plus parler, elle lança un regard effrayé au musicien et lui demanda, inquiète :


"Que m'arrive-t-il ?"

Déjà son museau s'allongeait, ses babines se retroussaient, et elle n'était plus elle-même. La Louve était pressée de sortir, pour sa première nuit. Un long hurlement sortit de sa gorge. Elle avait faim.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Dim 17 Fév - 12:46

Oz recula plus par surprise que par peur. Comment la transformation avait elle pu être si rapide? Le métabolisme des tueuses était peut être directement lié à ce phénomène. Mais il n'avait pas vraiment le temps de s'interroger sur ces considérations. Alice allait bientôt être transformée complètement et elle ne réussirait pas à retenir sa faim.

Sachant très bien qu'il n'aurait pas une chance contre elle sans se transformer, il ne pouvait pas non plus tenter de la convaincre si il se changeait en Loup. Il pesa le pour et le contre. Se changer en Lycan et tenter de l'attirer dans la forêt pour y chasser un gibier plus classique, ou tenter de la raisonner, essayer d'atteindre Alice.

Il ne la connaissait pas assez pour pouvoir affirmer qu'il aurait pu percer les défenses de la Louve et le Loup qui était en lui semblait amusé, en tout cas il garda le silence. Oz réfléchit à toute vitesse. Il allait tout de même commencer par tenter de la raisonner. Le jour ne tarderait pas à poindre après tout, il devait juste gagner du temps.


- Ce qu'il t'arrive est que tu as faim, une faim comme tu n'a jamais connue jusqu'à présent, une faim qui va te faire oublier toute autre considération...Je ne sais pas si tu peux m'entendre à travers ta transformation, mais je t'en prie écoute moi avant de faire une bêtise.
La faim est un besoin primaire, et s'il est impossible de la refouler, il y a possibilité de la juguler, de vouloir chasser du gibier qui ne soit pas humain. Il faut que tu sois forte, il faut que tu trouves cette force en toi...et en moi...

Oz se présenta alors devant elle pour la regarder dans les yeux. Il était nu lui aussi et montrait qu'il n'avait pas l'intention de la piéger, il écarta les bras en signe de paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Dim 17 Fév - 15:54

A travers sa métamorphose, Alice entendait les paroles d'Oz. Mais elle n'arrivait déjà plus à contrôler ses gestes, et seul un hurlement s'échappa de sa gorge. Douleur dûe à la transformation ? Libération de la bête en elle ? Elle-même ne le savait pas vraiment.

Le jeune homme se tenait debout devant elle, les bras écartés et nu comme un ver. Si la Louve n'en avait cure, Alice quant à elle était surprise et inquiète. Elle tentait de toutes ses forces de brider la louve, mais celle-ci lui rit au nez - mentalement parlant, bien sûr.

**Ma pauvre petite carcasse humaine... Tu t'es amourachée de ce lycan ? Vraiment ? Et que me ferais-tu si je lui faisait du mal ?**

Ainsi la louve avait-elle parlé à Alice. Tels avaient été ses tous premiers mots. Alice, au fin fond de son esprit, hurlait et se débattait, elle voulait reprendre le dessus, éviter à Oz de finir en pâtée pour Lycanthrope.

Alors que la Louve levait la patte pour frapper Oz, Alice reprit au prix d'un effort considérable le contrôle d'elle-même. Elle regarda son ami avec surprise malgré ses yeux de loup-garou, mais rapidement la bête reprit le dessus et asséna au jeune homme un violent coup de griffes à l'abdomen. Reléguée au placard de son esprit, Alice hurla en voyant le sang du jeune homme couler. Il n'y avait qu'un seul moyen d'arrêter la bête : Oz devait se métamorphoser à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Mar 19 Fév - 17:29

Oz la sentait se débattre intérieurement, mais il savait déjà que c'était un combat perdu d'avance. On ne pouvait gagner contre la volonté du Loup, car sa volonté devenait sienne. Il fallait un apprentissage qu'elle n'avait pas encore reçu. Son front se barra d'un pli soucieux, il allait devoir combattre, mais il ne savait pas trop comment celà allait finir. Ces considérations finirent bien vite par disparaitre quand le rouquin reçu un coup de griffe en plein abdomen.

Il recula sous le coup et manqua de tomber, mais déjà il se transformait. Si Oz répugnait à vouloir combattre, le Loup e le voyait pas ainsi. Le Lycan était maintenant recouvert de sa fourrure rousse et brune, et on pouvait voir du sang couler de sa blessure, à travers les poils. Le loup Garou n'émit aucun avertissement et dans un cri primaire, fonça vers la Louve pour se présenter à elle, toutes griffes dehors.

Dans un saut prodigieux il passa par dessus la Lycanne, se baissa presqu'aussitot et ses griffes visèrent les mollets de la nouvelle Alice. Cette attaque aurait rendu estropié n'importe quel humain, mais celà ne serait qu'handicapant, le temps de la guérison qui serait comme de coutume, rapide. Il se retourna alors, écartant ses bras de son corps, et hurla, en signe de défi. Le regard était noir, et il montrait les crocs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Mar 19 Fév - 22:20

Alice savait que l'affrontement était inévitable. La louve en elle hurlait sa soif de sang, et ce fut d'ailleurs avec plaisir qu'elle vit le gringalet se transformer.

**Enfin un peu d'action.**

Si la louve se délectait de cette situation, ce n'était pas le cas de notre jeune française, qui implorait sa nouvelle partie d'elle-même de ne rien faire de grave.

**Ne t'en fais pas, gamine...**

La louve n'eut guère le temps de faire quoi que ce soit d'autre, car le temps de se retourner le lycan avait déjà sauté par-dessus elle et l'avait lacérée aux mollets. Alors qu'Alice hurlait intérieurement, la louve quant à elle jubilait. Un mâle vaillant, à ne pas en douter. Il sentait l'envie et la colère mêlée, et cette odeur l'exitait. Mais elle ne se laisserait jamais avoir facilement. Un puissant coup de griffes alors qu'il écartait les bras en guise de défi, et son torse fut de nouveau barré de quatre longues griffures. Elle recula d'un bond, prête aux représailles.


**Pitié, ne lui fais pas de mal...**

**Vraiment pathétique**

Telles étaient les pensées de la louve à cet instant. La jeune humaine se battait pour empêcher la bête de prendre le dessus, et la louve en riait. Comment une créature aussi faible qu'un humain pouvait espérer avoir le dessus sur l'esprit du loup ? C'était risible.

Pour l'heure, la louve attendait patiemment que son adversaire vienne à elle. Alors, peut-être, elle se soumettrait et s'offrirait à lui. Peut-être... Encore fallait-il qu'il le mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Mer 20 Fév - 22:41

Oz n'était plus vraiment là, il était avec le Loup, ils se connaissaient bien à présent tout deux, et il savait que dans l'état où était Alice, il ne pouvait plus rien arrété. Le combat était inévitable et il fallait le gagner. Les motivations d'Oz et du Loup n'étaient pas les mêmes mais leur but était semblable, gagner. Le loup voulait montrer qui était le mâle et Oz voulait juste qu'elle redevienne elle même.

Le loup faisait des cercles autour de la Lycanne, elle avait été estropiée légèrement, c'était suffisant pour l'handicapé dans ses mouvements. Le loup-garou faisait des petits pas, avançait, reculait, montrait les crocs, il était patients. Il attendait l'erreur qui serait une ouverture pour placer son prochain coup.

L'oeil exercé remarqua alors une faille, elle avait reculé un peu trop brusquement sous l'un de ses coups de griffes et elle manqua de tomber.
Le loup n'en demandait pas tant et lui griffa de ses deux mains dans le dos, une blessure qui alla du creux de ses reins, au haut de ses épaules.

Il poussait un cri d'excitation, et sa gueule laissait échapper un peu de bave. Cela faisait si longtemps que le loup n'avait pas vu une de ses semblables, ça lui rapellait les jeux qu'avaient les jeunes loups, mais il n'était plus si jeune lui, et le jeu pouvait très bien tourner au massacre. Il se recula d'un bond, essayant de voir ce qu'allait faire son vis à vis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Jeu 21 Fév - 0:52

Pendant un long moment les deux créatures s'étaient tournées autour, cherchant les failles dans leur défense respective. Puis la louve avait commis une erreur, celle de reculer un peu trop suite à un coup de griffe lancé dans le vide par son congénère. Ce dernier en avait d'ailleurs profité pour la frapper au dos, lui entaillant largement la peau des omoplates jusqu'aux hanches.

La louve avait hurlé et avait, de rage, envoyé bouler une table en teck d'un violent coup de griffes, droit vers son adversaire. Elle détestait perdre, et il semblait bien qu'elle n'ait pas le dessus sur le loup. D'un côté, sa fierté en prenait un coup, et de l'autre, elle admirait cet être qui osait la défier.

Le combat dura encore quelques temps, sans qu'elle puisse mettre un seul coup à Oz, et au bout d'un moment elle finit par se coucher sur le ventre, à la manière des loups qui se soumettent. Un faible grognement attira l'attention du loup face à elle. Il pouvait faire d'elle ce qu'il voulait. Mais Alice n'était toujours pas réapparue...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Lun 25 Fév - 11:14

Alice n'était plus là, mais Oz non plus, il y avait là un instinct naturel qui les dépassait tout deux, et si le rouquin pouvait se retenir même difficilement, à ses instinct naturel , les Loups eux, n'avaient que faire des contraintes.

Le restant de la nuit ne fut qu'agitation et fureur, ce qui devait probablement interpelé les voisins sur les grognements et les cris étranges qui provinrent de la chambre d'Alice. Le Loup était heureux d'avoir trouvé compagne et le fit bien savoir. A son réveil, Oz était nu, et le corps tout égratigné de griffures et il ne restait plus grand chose du mobilier de la pièce. Il regardait Alice qui était dans ses bras, couverte elle aussi de griffures.

Il avait déjà connu ça dans le passé, c'était juste trop ancien pour qu'il ne s'interroge. Et maintenant? Qu'allait il advenir d'Alice, de la Louve en elle, vivrait il avec cette idée qu'il devrait peut être la tuer si elle , n'arrivait pas à contenir les pulsions meurtrières en elle? Oz restait un moment silencieux, réfléchissants à ce qu'il avait fait, essayant d'imbriquer les pièces d'un puzzle impossible à finir, celui du futur.

Mais Alice n'aurait pas à partir au Tibet ou en Amazonie pour avoir des réponses et pour essayer de vivre en harmonie avec la Bête, il était là, et il ne comptait pas l'abandonner. Il lui caressait doucement ses sombres cheveux, écoutant sa respiration régulière et lente, elle était belle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Lun 25 Fév - 14:24

La nuit entière ne fut que hurlements et grognements, les deux loups s'étaient bien trouvés et se moquaient que les voisins ne puissent pas dormir de la nuit. La louve en Alice s'était soumise, et le loup en avait profité toute la nuit. Au matin, Alice dormait dans les bras d'Oz, tous les deux couverts d'égratignures qui disparaitraient rapidement. Ils étaient tous les deux nus au sol, et la jeune femme dormait paisiblement. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas été aussi épuisée.

Elle dormit jusqu'à onze heure du matin, puis finit par ouvrir les yeux, encore ensommeillée. Lorsqu'elle découvrit le jeune homme à ses côtés, les bras de celui-ci autour de son corps, elle sursauta, puis ce qu'elle avait fait la veille lui revint à l'esprit. Tout lui revint, excepté ce qu'elle avait fait pendant que la louve avait pris les rênes... Un regard interrogatif vers Oz. Avait-elle tué quelqu'un ? Non. Si ça avait été le cas, il ne l'aurait sans doute pas laissée en vie...

Sa pudeur reprit le dessus et elle se leva précipitament.


"Je... Je vais à la douche."

Sans un mot de plus, elle s'enferma dans la salle de bain et en ressortit une dizaine de minutes plus tard, rafraîchie et plus disposée à discuter de ce qui s'était passé la nuit précédente. Elle avait passé un t-shirt moulant et un jean taille basse et ses cheveux lavés et encore mouillés tombaient librement sur ses épaules. Elle sentait bon le shampoing et le déodorant à la fleur de lotus.

Elle lança un sourire au jeune homme, qui avait fini par se rhabiller aussi, et s'assit sur le lit, en tailleur. Son visage redevint grave alors qu'elle posa la question qui lui brûlait tant les lèvres.

"Qu'avons-nous fait cette nuit,Oz ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Mer 27 Fév - 13:52

Il se contenta d'hocher la tête lorsqu'elle lui dit vouloir aller dans la douche. Après tout ce n'est pas comme si ils avaient décidés sciemment de passer la nuit dans des ébats torrides. Les Loups en eux avaient pris ce droit et ils ne pouvaient rien y redire. Oz pouvait sentir l'amusement du Loup en lui. Que cherchait il a faire, ces temps ci il était si souvent présent. En fait, cela avait commencé depuis qu'il connaissait Alice. Que fallait il y voir? Il n'en savait rien du tout.

S'il avait déjà croisé d'autre loup garous, ceux ci ne vivaient jamais en meute. Il est vrai qu'il n'avait pas beaucoup de connaissance de ses pairs. Il n'avait croisé que des excentrique et des vagabonds, comme lui même.

Oz releva la tête, sortit de ses pensées par Alice. il haussa un sourcil et la regarda dans les yeux:


- Tu veux dire avant ou après que tu ai essayé de me couper en rondelles?

Il n'y avait aucune animosité, juste son ton habituel qui était entre l'humour et l'ironie.

Elle sentait très bon, et l'odeur de la fleur de lotus venait papillonner dans ses narines. Une senteur douce, qui voletait sans l'agresser. Il la regarda un moment, elle était habillée d'une façon qui la mettait en valeur. il aimait sa tenue. Oz comprenait que les gens repnaient soin de leur apparence, surtout les femmes, mais lui ne le faisait jamais. Jeans troués aux genoux, chemises larges, ou baggy, il privilégiait le pratique et le confortable. Peut etre devait il faire un effort pour elle? Hum, non, Oz resterait Oz, comme il était. S'il se refusait d'être lui, le Loup n'avait plus qu'a prendre la place 24 heures sur 24 se disait il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Jeu 28 Fév - 3:36

La réponse du jeune homme la fit pâlir. Avait-elle réellement tenté de...

**Oh mon Dieu, quelle horreur, non...**

Et que s'était-il passé par la suite ? Dans le miroir de la salle de bain elle avait pu remarquer de fines griffures dans son dos, comme des cicatrices récentes, mais sur le point de disparaître. Et elles n'étaient pas dues aux vampires croisés deux nuits plus tôt.

Alice ne bougea pas, mais elle murmura dans un souffle la question qui lui brûlait les lèvres. Oh, elle avait compris qu'Oz et elle ne s'étaient finalement pas fait grand mal. Mais pourquoi s'était-elle réveillée nue dans ses bras ? Voilà ce qu'elle voulait savoir. Son instinct lui disait qu'elle savait, la louve en elle lui chuchotait une réponse qu'elle ne voulait pas accepter... Aussi demanda-t-elle directement à l'intéressé.


"Et... Après ? je veux dire... Enfin, est-ce qu'on a..."

La question était si explicite qu'elle ne prenait pas le soin de la terminer. Après tout, Oz était un grand garçon. C'était juste qu'elle n'avait jamais fait l'amour auparavant. Et elle aurait quand même aimé le faire en étant consciente de ses actes. Mais cela, le lycan l'ignorait, bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Sam 1 Mar - 14:09

[ on va cloturer l'épisode ^^ ]

Oz la vit totalement désorientée, perdue. Il connaissait ce sentiment de total chute libre. Celle de perdre pied de la réalité pour chuter dans les méandres de l'oubli et de la déraison. Il écouta sa question, et lui fit une mince sourire qui disparut vite.

- Je ne dirais pas "on a" mais plutôt "ils ont", même si techniquement...


Il ne finit pas sa phrase, qu'est ce qui lui prenait de raconter ce genre de choses? Ils décrivait ça comme si ça ne leutr était pas vraiment arrivé.


- Alice...je suis désolé d'avoir fait ce que tu voulais sur le moment, j'ai été faible...je n'aurais pas dû accepté...

Il vint vers elle, la regarda droit dans les yeux, la tenant par les bras. Elle avait une beauté d'albatre. Sa peau laiteuse évoquait une pureté irréelle. Il ressentait tour a tour, la coupable déraison de l'envie, l'acariâtre avidité de ses désirs, l'éphémère mais salutaire passion. Tous ses sens travaillaient en même temps, et s'acharnaient à venir lui piquer l'esprit. Il rouvrit les yeux et sa beauté diaphane le saisit un moment. Les doutes agitaient la jeune femme, comme un fort courant traverse les flots et provoque une mer démontée, furieuse dans sa folie, magnifique dans sa fougue, inarétable et indomptable.


- Je ne sais pas si on peux vraiment attribuer cette nuit, à nous, mais...on peut s'attribuer ce baiser...


Il vint alors l'embrasser, tendrement, la gardant contre lui. Un baiser qui semblait s'éterniser, le temps se suspendant un instant.


[ Hj: Jolie sig ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   Dim 2 Mar - 0:50

[HJ : Merci pour le compliment sur la sign. Et oui, on va clôturer l'épisode. Je m'en occupe si tu veux bien.]

"Je ne dirais pas "on a" mais plutôt "ils ont", même si techniquement..."

Il avait raison. Ce n'était pas elle, mais la louve qui avait pris possession d'elle cette nuit-là. Sinon elle s'en serait souvenu. Du moins l'espérait-elle... Mais ça ne résolvait pas le problème pour autant. Elle avait perdu sa virginité sans même s'en rendre compte, par l'intermédiaire d'une créature même pas humaine. Il pouvait y avoir matière à piquer une crise, non ? Pourtant elle ne fit rien. Gênée, choquée, outrée ? Non, rien de tout ça. Elle ne revenait toujours pas de ce qui s'était passé cette nuit-là avec Oz, tout simplement.

Puis il s'excusa de ce qu'il avait fait d'elle. A ces mots, elle secoua la tête, et une mèche de cheveux mouillés vint se coller sur sa joue. Elle la fit retomber et lui répondit, l'air grave :


"Ne te tortures pas, Oz. Tu as juste voulu me faire plaisir, nous réunir... Et maintenant c'est fait..."

Elle rougit et baissa le regard. Qu'est-ce qui lui prenait ? Elle n'avait jamais été comme ça avec un autre homme... Avant même qu'elle puisse parler de nouveau, il était venu près d'elle.

"Je ne sais pas si on peux vraiment attribuer cette nuit, à nous, mais...on peut s'attribuer ce baiser..."

Et là... Il l'embrassa. C'était le baiser le plus doux, le plus tendre qu'elle ait jamais reçu. Le temps semblait s'être arrêté, suspendu pour faire durer ce moment indéfiniment. Il la tenait dans ses bras, et elle se serra un peu plus contre lui tout en donnant plus de profondeur au baiser. Un véritable baiser d'amour, comme dans les contes de fées. Etait-ce ça, l'amour ? Elle n'en savait rien, et il était trop tôt pour le dire...

Quand leurs lèvres se quittèrent, à regrets, elle le regardait dans les yeux, tous ses doutes balayés. Elle était avec lui, c'était tout ce qui comptait.


FIN DE L'EPISODE.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Le Motel] Chambre 112 : Chez Alice
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Croisé Caniche ou Lhassa Apso 2 ans (IDF et 61) ADOPTE
» Le RCL Lunery
» FILOU CANICHE MALE NOIR 12 ANS (REVES DE CHIENS)
» Chambre de Tatsuki, Alice, Akiyura & Sphinix
» [Loup-Garou] Chez Chloé, Alice et Guillaume - Samedi 25 janvier - 14h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BtVS : La Huitième Saison :: ::Les Episodes:: :: Episode 10-
Sauter vers: