Vous avez rêvé d'une huitième saison de Buffy ? Et bien la voici !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Alpha et l'Oméga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eve
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 856
Race : Vampire/Tueuse
Camp : Neutre
Date d'inscription : 08/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 240 ans (décédée à 19)
¤Pouvoirs¤: Une ancienne Tueuse devenue vampire et libérée d'une âme un peu trop lourde: ça vous évoque quoi, vous?
¤Relations¤:

MessageSujet: L'Alpha et l'Oméga   Sam 17 Mai - 13:26

[Puisqu'on en était dans les références bibliques! Razz]

Les freins de la voiture d’Adam crissèrent dans Crawford Street, le garçon plissa le regard pour mieux apercevoir la grande et sombre bâtisse qui se dressait au milieu d’un jardin sauvage :[/color]

-Woah ! C’est là que tu vis ?

Eve aux yeux de biche haussa des épaules :

-C’est une bicoque mais je m’y suis fait un petit nid douillet… _après un petit instant d’hésitation de convenance_ Tu veux visiter ?

Adam hocha de la tête et défit sa ceinture de sécurité pour sortir. Il n’en revenait pas. C’était officiel : il n’avait pas perdu sa soirée en fin de compte. Ils avaient discuté de tout de rien pendant de bonnes heures sur le canapé au Bronze, jusqu’à ce que le club se vide doucement et que finalement vers 3h du matin on commence à les diriger gentiment vers la sortie. Et maintenant qu’il l’avait ramené chez elle, c’était évident qu’il avait espéré y entrer pour boire un dernier verre.

Eve s'extirpa de la voiture à son tour. Elle n'attend pas moins que son consentement. Oui, ils avaient parlé, longtemps, trèèèès longtemps. Il avait parlé plutôt. De son ex petite-amie avec laquelle il avait compté renouer ce soir, de son job, de sa famille en Floride, de son chien, de son poisson rouge. Bref, Eve avait crû perdre patience plus de quatre fois, mais elle ne comptait pas sa peine. Cela faisait partie du plaisir de la chasse. Rien à voir avec mordre une petite fille au détour d’une rue, à la sauvette, Eve retrouvait dans cette approche tout son art et sa manière. Peu importe faire les choses lentement, s’il s’agissait de les faire bien, voilà les enseignements de son Sire.

Il n’était pas question de vider les veines d’Adam comme celles d’un cochon qu’on égorge, elle avait toujours un peu d’Amy pour retarder sa faim. Quelle sera la première chose à laquelle vous penseriez après 100 années de repentance, de souffrance intérieure et plus encore de solitude ? Etre mort ne signifie pas qu’il ne reste pas quelques envies profondes bien plus agréables encore que mutilation et destruction. Ce genre de désir avait connu une longue longue torpeur chez la vampire et maintenant que le mode « lecture » avait repris, plus question de traîner sa misère comme une âme en peine. Chose qu’elle n’avait de toute manière plus.
Après… Oui elle se nourrirait de lui, mais pas d’un seul coup. Elle le savourerait gorgée après gorgée, morsure après morsure.

A peine le jeune homme fut-il entré tout entier dans la demeure aussi obscure que les tréfonds de l’Enfer, qu’Eve laissa tomber les mièvreries d’étudiante. Adam vit le visage de son inconnue changer du tout au tout. C’était quoi cette lueur ? La lune ? Plus de sourire timide, d’hésitation dans la voix, ah ça non. C’est d’un air froid d’arrogance que la vampire le saisit par les épaules au point des les lui broyer pour lui planter un baiser bien peu farouche sur ses lèvres tremblantes. Eh bah… Elle savait bien cacher son jeu celle-là et allait vite en besogne! Il profita d’un instant où elle lui accorda un peu d’air pour souffler:


-Oh la ! Tu sais je… je crois que je vais y aller… Tu as un peu bu et…

-La ferme…

Ca n’était pas dit sur un ton méchant, impératif oui mais langoureux à l'extrême, Adam baissa un peu sa garde. Après tout, si elle voulait vraiment le revoir sa copine serait venue à leur rendez-vous ce soir… Son inconnue l’avait écouté et puis, elle était là, elle. Il commençait doucement à marcher dans la combine et de son plein gré en plus.

-Hey, mais je ne sais même pas comment tu t’appelles !

- La ferme !

Eve ne supportait pas vraiment que l’on aille contre ses directives d’où le haussement de ton. Elle resserra un peu plus son étreinte et devant la mine choquée de son futur-amant-pas-très-coopératif, elle se força à détendre son visage et à même se faire plus douce dans ses manoeuvres.
Inutile de le brusquer ce bonhomme, certains aiment ça, d’autres non. Elle ne voulait pas le voir s’affoler, paniquer et peut-être même hurler, ça gâcherait tout, elle serait obligée de lui briser le cou aussi sec. Et vraiment, il était parfait pour ce qu’elle souhaitait en faire. Hurler, il en aurait tout le temps… Elle lâcha finalement le garçon un peu soulagé qui grimaça en se massant ses épaules meurtries :


-Ben toi, on peut dire que tu es un peu sauvage sur les bords non ? Tu veux me bouffer ou quoi ?

Eve le regarda, avec son air à moitié ahuri et trouva sa réplique incroyablement drôle. Elle se mit à pouffer, les deux partirent d’un grand éclat de rire et échangèrent une nouvelle étreinte, consentante cette fois précisons-le, mais qui fut cette fois interrompue par la vampire. Les membres crispés, le corps tendu vers l'avant, la vue, l'ouïe et l'odorat mobilisés. Son instinct venait d’afficher le voyant rouge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 904
Race : Vampire
Date d'inscription : 07/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 279 ans
¤Pouvoirs¤: Extrêmement séducteur :P
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: L'Alpha et l'Oméga   Ven 23 Mai - 11:53

[On va nous prendre pour des folles tout droit sorties d'une secte si ça continue... Razz Bon, j'avais dit que j'arrivais, ok c'était Samedi mais bon, faut le temps de traverser la ville !]

Il avait presque l'impression de voler lorsqu'il se déplaçait ainsi, le vent dans les cheveux, le froid lui caressant le visage, quelques gouttes de pluie lui susurrant des mots doux à l'oreille. C'était une sensation si enivrante qu'il souhaitait la prolonger et l'intensifier encore et encore.

Logiquement, il se dirigea vers son ancien Home Sweet Home. Pour deux raisons bien simples. Cet endroit sordide lui avait toujours plu et aussi parce qu'il savait que celle qui y avait élu domicile attendait sûrement sagement que papa rentre au plus tôt.

Il ne savait rien de la métamorphose de la gentille Eve. Mais il la pressentait. C'était partout autour de lui. Il se passait un grand chambardement cosmique ou quelque chose du genre. Willow devait s'être sacrément plantée dans son rituel pour obtenir un résultat comme celui-ci. La petite sorcière rousse allait bientôt s'en mordre les doigts ! Et même si ce n'était pas de son fait, c'était très amusant que le changement se soit produit pile à l'instant où il devait obtenir l'absolution. Tu parles d'une délivrance toi !

Il s'arrêta quelques instants devant la grille qui ne tenait plus que par un gond et savoura cette succulente vision. Le Manoir se détachait sur le ciel noir marbré de gris et semblait le toiser de toute sa hauteur.


*Oui, c'est moi, je suis rentré à la Maison...*

Il huma l'air ambiant et fut ravi d'apprendre qu'Eve était à l'intérieur. Cependant, elle n'y était pas seule. De la viande fraîche et palpitante semblait avoir été attirée dans l'antre. Quelle agréable surprise.
Il ne fit pas durer le plaisir plus longtemps et s'avança dans l'allée, d'un pas long et affirmé, comme celui qui foule un sol qu'il connaît par cœur.

Il passa l'embrasure de la demeure tout en restant dans l'ombre. Si Eve savait que son Sire venait de faire son entrée, le garçon lui ne pouvait parvenir à distinguer qu'une vague silhouette.
Il dit d'une voix profonde :


- Je vois que tu n'as pas perdu la main petite...

Adam, déjà alerté par la brusque interruption du baiser tourna sa tête en direction de la voix et eut un léger frémissement. Il ne s'était pas attendu à un troisième larron. Il préféra interroger la jeune femme qui l'étreignait à l'étouffer quelques secondes plus tôt :

- C'est qui ?

Angelus fit quelques pas de plus et dévoila un visage des plus avenant, pourtant, dans ses yeux, il y avait toujours cette lueur dérangeante. Il répondit à la place de la vampire en se laissant tomber dans le fauteuil le plus proche. Il dit d'un air détendu :

- Oh moi ? Je suis son colocataire. Mais ne faites pas attention à ma présence, vous n'avez qu'à continuer ce que vous faisiez les enfants...

Il sourit un peu plus encore et s'adressant à Eve cette fois-ci :

- Moi, je vais faire l'inventaire de ce que tu nous as ramené pour le dîner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Eve
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 856
Race : Vampire/Tueuse
Camp : Neutre
Date d'inscription : 08/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 240 ans (décédée à 19)
¤Pouvoirs¤: Une ancienne Tueuse devenue vampire et libérée d'une âme un peu trop lourde: ça vous évoque quoi, vous?
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: L'Alpha et l'Oméga   Lun 2 Juin - 16:26

[Meuh non on va pas nous enfermer! Tiens Lau, j'ai la camisole qui me chatouille, tu veux bien me gratter le dos? Razz]

Les mouvements de sa silhouette, le bruit de ses pas et son odeur, ça n’était pas chose à oublier si aisément et plus encore qu’au début de cette soirée pourtant si prometteuse, Eve se sentit revenue des années et des années en arrière, à une époque où tout était si facile, si délicieux. Pendant une seconde elle avait maudit l’arrivée de celui qui, si vraiment ce qu’on avait dit à propos de son âme pouvait être vrai, s’imposerait en sérieux trouble-fête. Mais rien dans son attitude présente ne laissait transpirer de la présence inconfortable d’une âme dans son cœur froid, sa voix même, sombre et électrisante comme une caresse offrait à Eve d’apprécier toute l’étendue de la cruauté animale qui régnait en son Sire.

- Je vois que tu n'as pas perdu la main petite...

Eve se prit à esquisser un léger sourire comme une enfant à qui son père fait un compliment et exprime sa fierté. Pendant cet instant de grâce, elle avait oublié Adam et les projets charnels qu’elle avait pour lui jusqu’à ce que celui-ci se manifeste avec un sacré train de retard.
Elle allait répondre à sa question éberluée mais Angelus s’en chargea et laissa à la vampire tout le soin de savourer cet instant. Etait-ce lui qui avait commandé son retour dans le droit chemin du massacre et de l’horreur ? Elle ne comprenait toujours pas ce changement providentiel qui s’était opéré ce soir, mais qu’importe, elle souhait simplement que ce ne soit pas un doux rêve dont elle aurait à se réveiller cruellement.
Adam, lui, ne semblait pas trouver l’intervention du nouvel arrivant à son goût. Eve le sentait frémissant entre ses bras qui le serraient toujours et il se pencha à son oreille pour murmurer, pris de court :


-Hum… Tu ne préférerais pas qu’on aille chez moi plutôt. C'est-à-dire que c’est vraiment pas mon truc…

Il désigna, discrètement pensait-il, du menton Angelus qui les regardait ostensiblement depuis son fauteuil. La vampire leva des yeux amusés vers lui et le considéra un moment. Il était si adorable… oh non, il ne fallait pas le tuer tout de suite… Elle ne lui répondit pas et s’adressa plutôt à son Sire qui demeurait impassible. Elle haussa les épaules et répondit d’un ton condescendant, comme s’il s’agissait d’excuser le jeune homme, parlant de lui avec le même ton qu’on s’extasierait sur un bébé ou un chiot…

-Il est timide…

Puis à l’attention d’Adam, elle suggéra gentiement :

-Tu sais quoi… pourquoi tu n’irais pas dormir un petit peu et puis on envisagera ensuite ?

Le grand blond détacha son regard du ténébreux qui le mettait si mal à l’aise et acquiesça silencieusement. Il ne savait vraiment pas sur quel pied danser avec cette fille, elle savait lui dire les mots qu’il avait envie d’entendre et puis en même temps, elle avait cette lueur étrange sur son visage, la même que celle sur celui de l’inconnu qui venait de les interrompre. et rien que ça... c'était déjà vachement flippant... Eve lui sourit, rassurante, puis le saisit par la gorge en serrant si fort son cou qu’Adam crût qu’il allait être broyé. Il commença à se débattre comme un beau diable, mais rien y faisait, la main de son ex-future amante se refermait lentement et inexorablement. En plus de la douleur, l’air commença à manquer dans les poumons du jeune homme, au fur et à mesure sa vue devint floue et son cerveau se ramollit, puis au bout de quelques secondes qui semblèrent longues comme des minutes, il s’effondra sur le sol lorsque la vampire relâcha sa pression.
Evidemment, il n’était pas mort, on a bien compris qu’Eve n’était tout de même pas si bête. Mais il commençait à prendre peur et une victime qui a peur, c’est une victime qui crie et qui vrille les tympans. Il était bien mieux silencieux et mou comme une poupée de chiffon sur le pavé poussiéreux.


Eve fit volte-face et toisa Angel de toute sa hauteur (elle était plus à son avantage dans cette situation là que lorsqu’il était debout. C’était elle qui était obligée de lever la tête pour espérer capter un poil de nez) et déclara sans détour:

-Je savais que ça n’était que des foutaises tout ce qu’on disait sur toi, je l’ais toujours su… Ce n’est pas une âme qui peut dompter Angelus. Grâce à Dieu… Hum… Laissons Dieu où il est…Grâce à l’Enfer… j'ai l'impression de sortir d'un long et lugubre cauchemar... Il y a fort à faire pour chasser ces souvenirs, je peux compter sur mon papa, comme autrefois, pour me montrer comment faire?

L’excitation de toutes ces perspectives colorait sa voix et la faisait presque trépigner d’impatience. visiblement, elle n'avait touefois pas perdu trop de temps en interrogations pour trouver le point de départ de ce marathon sanguinolent. Dans une ville comme Sunnydale, parc d’attractions des créatures de la nuit, il y avait de quoi se payer un bon tour de Grand Huit jusqu’à en passer les tripes _des victimes_ par-dessus bord !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 904
Race : Vampire
Date d'inscription : 07/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 279 ans
¤Pouvoirs¤: Extrêmement séducteur :P
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: L'Alpha et l'Oméga   Jeu 5 Juin - 19:12

Ce qu'il y avait de si enivrant entre eux deux, c'est qu'il leur semblait possible d'anticiper leurs actions respectives. L'approbation était totale et silencieuse.
Lorsque le corps d'Adam s'affaissa sur le sol, Angelus ne fit qu'un léger hochement de tête, ses yeux amplis d'une grande fierté à l'égard de sa belle progéniture qui avait recouvré tous ses moyens d'antan. Voilà des instants dont il aimait se repaître...

Il la mangea du regard. C'était un fait, il était de plus en plus affamé, les deux étudiantes ne l'ayant pas satisfait. Puis il répliqua, sur le même ton :


- Ne me parle pas de ces racontars qui n'ont fait que me rejeter dans l'immonde rang des êtres inoffensifs... Tu vois bien ce qu'il en est. Toi comme moi, au fond, nous sommes - il plissa ses paupières - pareils.

Il se leva, afin qu'elle n'ait plus le loisir de le toiser ainsi. Après tout, elle se réclamait à nouveau de leur lien si pervers. Il tourna autour d'Eve et puis, une fois dans son dos, posa ses deux mains sur les minces (et pourtant si musclées) épaules de la vampire :

- Tu sais que tu peux toujours compter sur moi.

Il affirma sa prise puis la lâcha d'un seul coup et s'écarta afin de faire quelques pas jusqu'au corps du jeune homme, inconscient et sûrement tourmenté par de mauvaises impressions. Son visage était crispé. Il se crisperait bientôt plus encore.

- Avant de passer à des projets plus ambitieux et savoureux, je suppose que tu as une petite idée quant à ce garçon... J'imagine que nous n'allons pas le manger maintenant. Si on l'installait ailleurs, dans un endroit plus confortable et aussi, peut-être plus clos.

Ils allaient jouer. C'était merveilleux, lui aussi se laissait peu à peu gagner par l'excitation à la pensée du duo reformé.
Si Eve n'avait pas subi la même transformation que lui, il ne savait pas ce qu'il aurait fait d'elle. Il était venu ici pour la trouver, la trouver comme il la gardait dans son souvenir. Et elle était là, toujours aussi belle et cruelle. Quel appréciable don des puissances obscures... Il ne savait plus qui remercier, il doutait à présent que Willow ait déclenché tout ceci.
Il leva les yeux vers l'étage :


- Tu as besoin d'aide pour le porter ?

Il lui fit un clin d'œil et son sourire s'épanouit tout à fait. Sa maison et sa fille d'une seul coup, c'était sûrement trop pour un seul homme. Heureusement qu'il n'en était pas un...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Eve
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 856
Race : Vampire/Tueuse
Camp : Neutre
Date d'inscription : 08/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 240 ans (décédée à 19)
¤Pouvoirs¤: Une ancienne Tueuse devenue vampire et libérée d'une âme un peu trop lourde: ça vous évoque quoi, vous?
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: L'Alpha et l'Oméga   Mar 10 Juin - 18:14

Comme le souffle pétrifiant d’un soir d’hiver, Angelus glissa depuis son fauteuil jusque derrière elle presque sans qu’elle s’en rende compte. Son instant de gloriole n’avait pas fait long feu, ç’aurait été illusoire d’imaginer son Sire passer outre, pis encore s’en satisfaire. La pression de ses mains sur ses épaules la marquait de son empreinte aussi sûrement que l’avait fait son sang lorsqu’il l’avait engendré. Il était le maître, elle était l’élève. Toujours.
Surprise par un geste qu’elle n’avait su anticiper malgré son instinct de chasseur, un léger nœud d’angoisse se noua au fond de sa gorge alors qu’il demeurait dans son dos. La rébellion, la superbe, l’indépendance n’y pouvaient rien, elle aurait toujours à apprendre. Elle n’avait pas toujours été disciplinée autrefois, effrontée même, mais elle prenait bien conscience aujourd’hui de tout ce temps perdu à errer loin de soi, loin de sa véritable nature et elle était bien décidée à ne plus commettre les mêmes erreurs que du temps de l’insouciance. Savourer chaque goutte de sang humain versé après un siècle de sang de porc et de bœuf.
Et aussi sûrement qu’il lui avait autrefois ouvert la voie, son Sire l’aiderait de nouveau à redevenir celle qu’elle était avant que le Conseil et que la magie ne s’en mêle. Avait-elle peur de ne plus en être capable ? Ses yeux glissèrent sur Adam alors qu’Angelus s’en approchait. C’était le moment de vérité, s’était-elle ramollie au point de ne plus savoir ce que « torture » voulait véritablement dire ? Ca non alors ! Ce devait être comme ce que l’on disait à propos du vélo…

La fusion de leur esprit allait-elle si loin pour qu’il sache ce qu’elle comptait faire du pauvre garçon ? Evidemment… C’était lui qui lui avait appris. Eve songea intérieurement qu’elle se pensait plus originale que ça…
En guise de réponse à sa question, la vampire se saisit d’Adam pour le porter à la manière d’un tout jeune marié qui porte son épousée jusqu’à l’intérieur de sa demeure. Pas très fraîche la fiancée, sa tête ballotait de droite et de gauche tandis que les marches grinçaient sous les pas d’Eve et qu’il faisait presque deux fois sa taille. Qu’il dorme le pauvre bougre… Bientôt, il supplierait pour sombrer dans un sommeil éternel.
C’est un art de choisir sa victime, certains sont parfois décevants, mais elle était persuadée qu’Adam renfermait un grand potentiel. Elle comptait bien qu’il ne la laisse pas tomber. Elle aurait l’air de quoi aux yeux de son père s’il ne se montrait pas à la hauteur ? Elle n’était tout de même pas bonne à rien à ce point !

Dans la chambre qui était censée être la sienne, Eve déposa sa Belle au bois dormant sur le lit laissé en vrac. Dommage, elle aurait bien préféré s’y étendre d’une autre façon avec le grand blond mais enfin, s’il n’était pas amoché, ce serait peut-être pour plus tard, partie remise. On allait jouer à un autre jeu, peut-être moins agréable pour le pion mais cent fois plus satisfaisant pour les joueurs (qui sait… Razz je sais pas j’ai pas testé ! lol !).
Elle prit le drap avec lequel elle ligota ses poignets à la tête du lit. Elle serra d’ailleurs si fort qu’un rictus de douleur furtif contracta le visage d’Adam pas tout à fait prêt à faire son retour parmi eux. Reculant d’un pas pour admirer l’œuvre avant qu’elle ne soit toute chiffonnée, un petit sourire satisfait sur ses lèvres, elle se souvint avec une pointe de mélancolie :


-Ca me rappelle le Japon tu sais… Les geishas…


[Je m'arrête là, si ça t'amuse d'imaginer ce qui est arrivé aux pauvres geishas... Un petit sushis peut-être?! Razz Bon allez, la sortie c'est pas là...*hem* lol!]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 904
Race : Vampire
Date d'inscription : 07/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 279 ans
¤Pouvoirs¤: Extrêmement séducteur :P
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: L'Alpha et l'Oméga   Lun 16 Juin - 14:00

Qu'elle était belle alors chargée de ce jeune homme, le soulevant comme s'il eut pesé le poids d'un mannequin au bord du dernier stade de l'anorexie... Angel en eut un frisson de délice et il la suivit du regard lors de son ascension.
Puis, de quelques pas lestes, comme s'il flottait plus qu'il ne marchait, il la rejoint dans la chambre à coucher qui serait bientôt la chambre de torture.

Il lui sourit avec un air malsain lorsqu'elle évoqua l'épisode japonais. Cela avait été si délicieux. Le sang de Geisha avait quelque chose de fleuri et de sucré. Et leur peau était si douce...

Ils en avaient bien tué une petite dizaine avant de se lasser et de se tourner vers un autre centre d'intérêt. Ils en attiraient une par soir. Ce n'était pas bien difficile car Eve portait l'habit de Geisha parfaitement. Elles n'étaient donc pas sur leurs gardes. Puis, entre les tentures et les cloisons de paille de riz, ils en ficelaient une sur le lit, comme ce pauvre Adam ce soir.

Ensuite, c'était variable, soit ils s'amusaient, soit ils la dévoraient immédiatement. Un point d'honneur était mis à cette barbarie : Il fallait que la pauvre victime fût consciente. Une d'entre elle, la dernière, ils l'avaient gavée de poisson cru
[Razz On ira faire un bon pèlerinage à St Jacques après cette série de posts Evy] pendant une semaine entière, histoire qu'elle soit d'autant plus savoureuse. Et ils avaient pratiqué de petites incisions méthodiques, s'abreuvant du sang qui perlait par endroit, la dégustant petit à petit, jusqu'à ce qu'il ne lui en reste plus une seule goutte.

Ah ! C'était la belle vie ! La période qui s'ouvrait ce soir serait d'autant plus jouissive. Il leur était donné de réunir leurs esprits malades et de s'adonner à leurs jeux favoris. Il fallait en profiter le plus possible.
Angelus s'approcha d'Eve une nouvelle fois. Il avait sans cesse besoin de la toucher. Il lui caressa le bras et descendit jusqu'à la main, qu'il prit et regarda avec délectation :


- L'art de bien faire ne s'évanouit jamais n'est-ce pas ? Pas de ces doigts là...

Il embrassa cette main qui était devenu son centre d'attention, laissa échapper un rire et la délivra.
Il avait une grande admiration pour sa protégée. Il demanda, sur un ton aérien, comme s'il parlait de fleurs des champs :


- Il y a quelques outils tranchants par ici ? Ne me dis pas que ton âme t'a poussée à te débarrasser de tout ce que j'ai pu entreposer...

A moins qu'il s'en soit débarrassé lui-même. Rien que d'imaginer le rictus de sainte horreur sur le visage d'Angel découvrant des instruments de torture et il eut un rictus de dégoût. Faiblesse du sentiment humain...

De toute façon, rien ne pressait. Car ce par quoi préférait commencer Angelus, c'était la torture morale. Et il n'y avait besoin d'aucun instrument pour cela. Le garçon, au réveil, attaché ainsi sur le lit serait bien assez terrorisé pour que de simples paroles lui fassent pousser des cris angoissés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Eve
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 856
Race : Vampire/Tueuse
Camp : Neutre
Date d'inscription : 08/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 240 ans (décédée à 19)
¤Pouvoirs¤: Une ancienne Tueuse devenue vampire et libérée d'une âme un peu trop lourde: ça vous évoque quoi, vous?
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: L'Alpha et l'Oméga   Ven 20 Juin - 18:40

Oh oui comment les oublier ces poupées de porcelaine blanche aux lèvres carmin... Elles ne criaient jamais, même au paroxysme de la torture. La culture japonaise était remarquable à bien des égards. C'est avec un souvenir ému qu'Eve se souvint du geste honorifique à l'égard à l'une d'entre lorsqu'ils lui avaient fait seppuku, hara-kiri comme on disait aussi. Les deux esprits pervers du maître et de l'élève avaient beaux être complètement et irrémédiablement vicieux, ils n'en demeuraient pas moins courtois de temps à autres...

C'était un temps où la cruauté ne connaissait aucune limite, aucune censure. Se rendaient-ils compte de leur chance alors? Bien sûr que non! Mais après tant de privations et de faux-semblants, la redécouverte de cet âge d'or sonnait l'évolution vers un autre niveau dans l'horreur. Il leur faudrait expier toutes ces années d'humanité dégradante.

Alors qu'Adam commençait à grogner doucement et qu'Eve l'observait en silence, un petit sourire tendre, mais surtout complétement malade, ourlant sa bouche, Angelus s'impatientait. Ses caresses et son baiser glacés sur sa peau de marbre, ses flatteries comme l'artiste qui contemple sa création, tout cela fit mesurer à Eve le plaisir qu'il y avait là. Elle n'avait pas souvent, jadis, la satisfaction d'avoir son père pour elle toute seule. Il y avait la famille qui n'était jamais loin bien sûr, et surtout Darla, catin entre toutes, qui veillait au grain.
Dans une réaction toute Oedipienne, Eve mesura sa chance de pouvoir faire ses preuves de nouveau, et même mieux.


-Jamais. Je sais ce que je suis, mais surtout à qui je le dois. Je ne te décevrai plus...

Oh, elle l'avait déjà promis 100 fois, 1000 peut-être, ça n'avait plus guère de sens, toutes les fois elle avait semblé être sincère. Cette dernière trahison, celle d'avoir une âme, lui semblait pourtant la pire d'entre toutes. Il fallait qu'il sache qu'elle n'était pas comme cela...

- Il y a quelques outils tranchants par ici ? Ne me dis pas que ton âme t'a poussée à te débarrasser de tout ce que j'ai pu entreposer...

-Je ne savais pas que tu avais laissé des effets personnels ici... _plaisanterie passée, elle désigna du menton un large coffre dans un coin de la pièce_ Quoiqu'il en soit, je te prête mes jouets...

Adam fronça les sourcils et commença à gromeler un peu plus fort. Ravie de voir son pantin s'animer de nouveau, Eve lui caressa gentiement le front:

-Regarde, qui reviens parmi nous!

La vision brouillée d'Adam s'accomoda doucement au réveil et à la relative obscurité du lieu. Il apperçut dans des contours flous, Eve. Il la reconnut surtout à la voix. Son esprit mit encore un peu plus de temps avant de faire les connexions nécessaires. Mais en quelques minutes, il ressentit la douleur de ses poignets meurtris et la strangulation se rappella également à son bon souvenir.
La mine affolée de l'animal pris au piège se dessina sur son visage cireux. Inconsciemment, il regarda tout autour de lui s'il y avait une issue par laquelle il avait une chance de s'échapper.
Eve tendit une main avec ses doigts engourdis qui commençaient à se crisper.


-N'aie pas si peur, Adam! _puis se tournant vers Angel en gloussant_ Enfin, du moins pas tant que tu n'as pas vu les instruments!

Puis elle lui saisit un doigt qu'elle abaissa séchement dans un craquement sinistre.

[Je pense que tu seras d'accord si on glisse sur les passages les plus sanguinolents! Razz]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 904
Race : Vampire
Date d'inscription : 07/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 279 ans
¤Pouvoirs¤: Extrêmement séducteur :P
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: L'Alpha et l'Oméga   Sam 28 Juin - 16:12

[Oui, on va éviter le remake hard de la chambre des horreurs...]

Je ne te décevrai pas... Oui elle l'avait promis. Inlassablement. Au cours de leur âge d'or, ils avaient eu l'occasion d'entrer en conflit. Une progéniture pouvait se montrer parfois vindicative et ingrate. Cependant, il arrivait toujours à reprendre l'ascendant sur elle, à cause du lien si fort qu'il y avait entre eux. Il serait à jamais le Père et elle demeurerait la Fille.
Il sourit devant cette promesse. Il eut envie de la flatter de la paume de sa main en caressant ses cheveux mais retint son geste. Il se contenta d'acquiescer et jeta un coup d'œil au coffre des merveilles qu'elle lui indiquait.


- Tu es charmante...

Que c'était bon de recevoir un cadeau de son enfant. Même prêté, cela avait une saveur divine... ou plutôt infernale.
Il fit quelques pas en direction de la boîte et l'ouvrit. Les "outils" se composaient majoritairement de l'arsenal classique d'une Tueuse mais il y avait quelques délicieux objets comme des lames très effilées et des pointes acérées. En résumé, c'était parfait pour les festivités nocturnes.

Déjà, Adam se réveillait et Angel dut abandonner son intéressant inventaire pour un autre qui allait l'être tout autant. Il revint vers le lit et se pencha par dessus l'épaule d'Eve, ajoutant une touche finale à la vision d'horreur du pauvre jeune homme :


- Oh, mais regardez qui vient de s'échapper des bras de Morphée. Comment va notre invité ?

Angelus fit le tour du lit (il ne tenait jamais très longtemps en place lorsqu'il parlait) tandis que la vampire faisait hurler leur jouet du moment et vint se rendre à son chevet. Il se trouvait à présent en face de sa fille :

- Chhhhh... Il ne faut pas essayer de se débattre ainsi, regarde, tu entailles tes poignets tout seul, ce n'est pas poli de se resservir avant ses hôtes.

En effet, la créature, malgré la douleur, tentait de se désentraver mais sans succès. On ne déliait jamais ce qui avait été noué par les habiles mains d'Eve.
Le bruit de l'os brisé semblait encore résonner à travers toute la pièce.


- Mais enfin, vous êtes malades, qu'est-ce que vous voulez ? Qu'est-ce que vous allez me faire ?

Adam criait, presque inintelligible et pleurait en même temps. Angel secoua la tête et fit la moue, l'air apitoyé :

- Nous ? Mais nous ne cherchons qu'à célébrer les retrouvailles d'une famille, rien de plus. Dire que tu te plains d'être au centre du spectacle.

Un nouveau cri. Le vampire venait de saisir l'autre main et d'en briser d'un coup vif le majeur. Il s'adressa à Eve :

- Qu'est-ce qu'il a dit ? Je trouve que les jeunes d'aujourd'hui sont de moins en moins clairs lorsqu'ils s'expriment. Enfin...

Et d'un geste souple du bras, il l'invita à aller choisir l'instrument qu'elle préférait et à continuer la partie. Il aimait tellement la regarder s'amuser...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Eve
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 856
Race : Vampire/Tueuse
Camp : Neutre
Date d'inscription : 08/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 240 ans (décédée à 19)
¤Pouvoirs¤: Une ancienne Tueuse devenue vampire et libérée d'une âme un peu trop lourde: ça vous évoque quoi, vous?
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: L'Alpha et l'Oméga   Ven 4 Juil - 18:45

Les larmes commençaient à inonder les joues d'Adam et le second cri resonna plus fort encore que le premier dans le silence lugubre de la nuit. Eve ne crut pas pouvoir se retenir de l'égorger aussitôt. Quel fiasco! Jamais une séance de torture n'avait été avortée de la sorte, jamais! C'était bien dommage pour le jeune homme mais un vieil adage familial voulait qu'une bonne torture soit une torture longue... Et c'était bien tout ce qu'il fallait pour célébrer comme il se devait la réunion du père et de sa rejetone.
La vampire s'approcha du gentil visage d'Adam autrefois si tendre et qui se crispait à présent dans une série de spasmes.


-Ca sera mémorable, je te le promets!

Le garçon gémit de plus belle, peut-être avait-il compris tout l'étendue que le mot "mémorable" pouvait avoir pour les deux inconnus. Et encore... Sans doute pas complétement pour le pauvre bougre...
Eve rit doucement à son oreille et lécha, féline, le ruisseau salé qui creusait une joue du prisonnier.

A genoux sur le lit à côté de la geisha improvisée, elle ne crut d'abord pas bien comprendre le geste de son Sire qui lui désignait le coffre aux merveilles. Elle inclina la tête et plissa des yeux, sceptique. Puis voyant qu'Angelus restait immobile, elle saisit enfin l'invitation. Son visage s'éclaira d'un grand sourire embarassé et si elle avait encore pu aurait rougit comme une adolescente:


-Moi?

C'était un beau cadeau. Un privilêge auquel elle n'avait eu droit que rarement. Elle en déduit que son père devait être de bien bonne humeur et bien heureux de la retrouver pour lui laisser la primeure de la première entaille.
Elle n'entendit pas plus longtemps qu'il change d'avis et se rua sur le coffre qui avait été le sien, ou plutôt celui d'une autre, jettant par dessus bord tout ce qu'elle jugeait inutile:


-Promets moi de me tuer si jamais on m'infliges une âme de nouveau. Les Tueuses n'ont décidemment pas le sens de l'éclate- Aaah!

A la frustration, l'exclamation qui avait succédé exprimait un bien grand soulagement lorsqu'elle parvint enfin à mettre la main sur ce qu'elle espérait: une série de spirales de trois petites lames recourbées, tranchantes comme des lames de rasoir.
En s'approchant de son Sire, elle en fit gentiement rouler une à l'intérieur de la paume de sa grande main froide, sans le blesser toutefois et, reconnaissante, la lui laissa finalement. Il lui laissait le soin d'abîmer la victime d'abord, mais elle lui indiquait que le second coup était pour lui. On ne s'amuse jamais vraiment tout seul...


-Tu sais à quoi ça sert, chaton?

Elle se mit à agiter une des petites choses métalliques juste au nez et à la barbe d'Adam qui étouffa un nouveau cri de panique qui se transforma finalement en sanglot au fond de sa gorge.

Il ne tarda pas à sortir le nouveau hurlement, mais il n'y avait personne dans Crawford Street pour l'entendre en ce soir de décembre.



*****interlude champêtre de faons gambadant dans la verte prairie Razz******

Le souffle court, la vampire rejetta sa tête sur le couvre-lit. Il était maculé de sang, son visage l'était aussi: constellé de dizaines et de dizaines de petites goutelettes, un peu comme les mouches des précieuses d'antan.
Le regard fixe vers le plafond craquelé, elle soupira de bien-être. Ah ça non, elle n'avait pas perdu la main. Angelus non plus d'ailleurs. Peut-être même s'était-il bonifié avec le temps... Elle avait bien cru se faire distancer un moment et elle avait du redoubler d'effort pour maintenir le niveau.
Adam venait de sombrer dans l'inconscience, la douleur sans doute... Ce n'était plus marrant pour l'instant, il leur fallait prendre leur temps, laisser durer le plaisir.

Alors que son regard s'attardait une moulure, une étrange sensation vint voiler légéremment son état de béatitude. Ca avait vaguement le goût de la... culpabilité? Non... Non, ça n'était pas ça. Ca ne pouvait pas être ça. C'était même limite insultant de le penser seulement!

Elle tourna son visage à la recherche du regard de son paternel de sang et en le rencontrant balaya aussi ces sombres idées qui retombèrent dans le néant.


-Le soleil se lève. Quel dommage... Ce soir, tu m'amènes manger mexicain?

Puis un rire sonore et franc secoua ses épaules. Dans quelques minutes, elle tomberait dans un sommeil cauchemardesque qui aurait pour elle le goût du rêve.

[Peut-être qu'on va conclure pour ce pauvre Adam, enfin pour le moment... Razz]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 904
Race : Vampire
Date d'inscription : 07/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 279 ans
¤Pouvoirs¤: Extrêmement séducteur :P
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: L'Alpha et l'Oméga   Ven 18 Juil - 15:53

Il aurait aimé avoir encore plus d'ustensiles à utiliser sur le pauvre corps à moitié en vie d'Adam. Mais il fallait s'arrêter pour le moment. Sinon le garçon décèderait dans l'heure et la sensation de bonheur qui commençait à poindre au fond de son être vide serait incomplète. Et Angélus n'aimait pas le travail bâclé.

D'ailleurs, en parlant de labeur bien accompli, il devait reconnaître qu'Eve n'était pas restée sur la touche. Petite fille deviendra grande... Ah, c'était si gratifiant. Il lui avait pris la main lorsqu'elle faisait ses premiers pas dans la cruauté. A présent, elle pouvait marcher toute seule, même courir. Mais si elle vacillait, il serait toujours là pour la relever. Parce qu'elle était sa plus jolie création et que plus jamais il ne souffrirait de la perdre.
C'était pourquoi il s'était empressé d'acquiescer lorsqu'elle avait dit qu'il faudrait la tuer si elle récupérait son âme à nouveau. Il lui ferait cette faveur de bon cœur... Il ne supporterait pas de la voir gâcher un tel potentiel.

Il soupira, presque béa devant cette image diabolique. Lui, le père, son enfant le visage sanguinolent et leur victime inconsciente. Il s'était presque recueilli lorsqu'il avait donné le dernier coup de lame de la nuit.
Bien, comme Eve l'avait fait remarqué, le soleil se levait. Il était temps de prendre un repos bien mérité et aussi de méditer sur les prochaines festivités.


- Ce soir, tu m'amènes manger mexicain ?

Il lui lança un regard malveillant et dit de sa voix profonde :

- Oh, je suis certain que l'estomac de ma petite chérie est bien trop exigeant pour se satisfaire d'une seule saveur. Mais va pour le mexicain en entrée...

Angélus réajusta les liens d'Adam. Certes, il n'avait pas assez de force pour se sauver mais on ne savait jamais, l'instinct de survie pouvait parfois faire des miracles. Il tourna son regard de nouveau sur le visage de sa victime et quelque chose le piqua... Où ? Il n'aurait su le dire précisément. Mais toujours est-il que la scène le dégouta un millième de seconde. Puis, ce sentiment s'évanouit aussi rapidement qu'il était venu.
Le Vampire ne se laissa pas troubler. C'était sûrement la fatigue :


- Bien, je vais m'allonger. A tout à l'heure.

Le Manoir comportait plusieurs chambres à l'étage. Il en choisit une au hasard et se laissa tomber sur un lit plutôt défoncé, comme tout le mobilier de Crawford Street. Il ne fut pas long à plonger dans les méandres du sommeil.
Bizarrement, il plongea également dans des songes. Comme si son inconscient était toujours présent. Impossible se disait l'autre partie de son esprit. Toujours est-il que lorsqu'il rouvrit les yeux, il se sentit terrifié par ce qu'il avait vu. Il avait revécu la séance de torture d'Adam. Mais il avait été à la place de la victime et pire encore, il avait pensé qu'il le méritait bien.
Il fronça les sourcils et grogna de rage. Mais qu'est ce qui était en train de se passer ? Jamais la culpabilité n'était venue l'envahir en tant qu'Angélus. Quel était encore ce sort ? Il s'assit sur le lit et mit sa tête entre ses mains.

Au fond de lui, retentissait encore le cri qui avait habité son rêve. Un cri puissant et horrible. Un cri d'effroi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Alpha et l'Oméga   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Alpha et l'Oméga
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alpha Condé élut président de Guinée
» Bosco, ou "pourquoi ne faut-il jamais énerver un futur mâle Alpha"
» [S5-Alpha] D5 Unifiée
» Arrivés à Ruines Alpha
» Loge d'Alpha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BtVS : La Huitième Saison :: Le RP : Sunnydale :: ::Quartiers Délabrés : Aeden Square:: :: Le Manoir de Crawford Street-
Sauter vers: