Vous avez rêvé d'une huitième saison de Buffy ? Et bien la voici !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Midi...ou minuit?! (Marc)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eve
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 856
Race : Vampire/Tueuse
Camp : Neutre
Date d'inscription : 08/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 240 ans (décédée à 19)
¤Pouvoirs¤: Une ancienne Tueuse devenue vampire et libérée d'une âme un peu trop lourde: ça vous évoque quoi, vous?
¤Relations¤:

MessageSujet: Midi...ou minuit?! (Marc)   Lun 24 Mar - 18:26

[Prend ton temps! Wink]


La fond de l'air hivernal était frais, mais le soleil californien brillait haut dans le ciel d'un azur aveuglant.

Crawford Street était déserte. Bien plus fréquentée de nuit que de jour, et par une faune pas des plus recommendables, bref il fallait bien tout ce soleil pour qu'elle ait l'air juste un peu moins glauque que d'habitude.

Jolie batisse qui se dressait sur le côté, derrière deux ou trois arbres chétifs. Du moins aurait-elle pu l'être si les volets tenaient correctement par leurs gonds, si quelques cheminées ne s'étaient pas effondrées comme des châteaux de cartes et si le jardins fait de buissons fous et de ronciers ne grimpaiat pas jusque sur les murs.

La demeure de la Belle au Bois Dormant?

Ou presque... Il est vrai que derrière la seule paire de volets décemment clôs reposait une jeune femme. Pas grand chose à voir avec la Belle du conte, car au lieu d'une quenouille c'était sur des crocs de démons qu'elle était tombée et dans ses rêves point de Prince Charmant mais des créatures d'un tout autre genre...

Des créatures dont elle faisait partie mais que, pour une fois, elle ne cherchait plus à combattre. Devant ses yeux se jouait un massacre qu'elle prenait plaisir à regarder. L'odeur du sang montait jusqu'à ses narines et c'était agréable, enivrant, vivifiant...
Une main se posa sur sa poitrine et un halo de lumière l'envahit. Cordélia, vêtue d'un habit de lumière, lui insufflait cette même magie qui l'avait libéré du poid de ses fautes quelques jours auparavant.
Et comme ce jour de Noël, Eve se mettait à aimer, à s'aimer, il lui semblait entendre un faible pouls qui battait dans ses tempes.
Puis comme une gifle le sort s'arrêta brutalement. Cordelia avait relâché molemment sa main, étranglée par une autre qui ne voulait plus quitter son cou. Angelus, les traits déformées de monstruosité, la tenait ainsi et avec un rictus l'envoya dans les bras d'Eve.
Plus de paix intérieure, plus d'amour, que de la haine, de l'envie et de la soif. Elle planta ses crocs avides dans le cou de son amie et but avec une telle férocité qu'en quelques instants le corps fut entièrement vidé.
Eve se laissa retomber négligemment à terre, ce n'était plus Cordélia...

Venturi... Les paupières de la vampire s'ouvrirent aussi sec. Sa nuit diurne était avortée. Elle porta ses mains à sa bouche avec appréhension pour vérifier qu'aucun sang d'aucune sorte ne coulait de par là.
Un rêve dont elle se serait bien volontiers passé d’autant qu’allez avoir pourquoi mais depuis ce dernier jour de Noël et la visite de Cordélia, elle avait dormi comme rarement depuis un bon siècle : sans fantômes… Elle n’était d’ailleurs pas sortie en patrouille, de peur de briser le peu de bien-être qui restait encore de ce miracle qu’elle ne s’expliquait toujours pas.

Venturi? Comment le policier s’était-il permis une incursion dans son sommeil ? Son odeur flottait toujours aux narines d’Eve. N’était-ce tout simplement pas parce qu’il se promenait dans le coin ? L’inspecteur faisait plus que de flâner dans les rues, son odeur se rapprochait, il venait ici.
Tu parles d’une visite, s’il avait su les genres de rêves que faisait la propriétaire des lieux, il aurait sans doute bien vite déguerpi…

Eve se leva d’un bond, l'air encore vaguement grogui et une balafre de pli de drap courant sur tout le long de sa joue, jogging molletonné et débardeur sur le dos, elle attrapa au vol un gilet, c’était toujours mieux que sa tenue lors de la venue d’Angel : les gens ne peuvent-ils pas prévenir lorsqu’ils comptent lui rendre visite ?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc Venturi

avatar

Nombre de messages : 340
Race : Humain
Date d'inscription : 07/02/2006

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 27 ans
¤Pouvoirs¤: Les visions "offertes" par Cordélia.... Réussi magistralement les plats vietnamiens. Sait se servir d'un automatique beaucoup mieux que Lucky Luke !
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: Midi...ou minuit?! (Marc)   Jeu 27 Mar - 21:19

Oui, c'était bien Venturi qui s'amenait dans la rue inhabituellement ensoleillée ce qui lui donnait une nouvelle allure. Mais l'Inspecteur, de son pas quant à lui habituel suivait ses objectifs coutumiers. Aujourd'hui, il s'était donné comme but d'aller rendre visite à Eve. Heureusement, son haut grade dans la police de Sunnydale et aussi le fait que le Capitaine de la Criminelle se fasse plus ou moins tuer/bouffer/renvoyer (voire les trois à la fois) tous les 15 du mois aidait. Il n'avait pas trop à justifier ses déplacements. Et il arrivait, avec un plaisir non dissimulé, à fausser compagnie un nombre incalculable de fois à son coéquipier.

Il remonta la col de son manteau - un tout neuf que sa sœur lui avait acheté pour Noël. Noir, haute couture, tout ce qu'il aimait - car il avait oublié son écharpe et qu'il commençait sérieusement à s'enrhumer.
La soirée de Noël s'était faite simplement, en tête à tête avec Elodie. Le lendemain, comme prévu et avec force appréhension, ils s'étaient rendus chez Debret. Venturi s'était alors passionnée pour le contenu de son assiette et avait dû décrocher une dizaine de mot sur les 4 heures où ils étaient restés. Heureusement, sa sœur était loquace et elle avait bien entretenu la conversation.

De sa démarche un peu féline, comme s'il traquait en permanence une proie invisible, il poussa le portillon grinçant qui ouvrait sur le jardin en friche du manoir. Il fit quelques pas et arriva à l'entrée. Il ne sonna pas, absence de sonnette oblige. Il ne frappa pas, il n'y avait toujours que ces tentures de grosse toile en guise de porte. Comment Eve faisait-elle pour ne pas avoir froid ? Il repoussa cette question au fond de son esprit, comme il le faisait souvent dans tout ce qui concernait la tueuse de vampires.
Il souleva la tenture et se posta au milieu de ce qui pouvait être le salon. Elle devait être à l'étage. Il voulut signaler sa présence d'une phrase, mais cette dernière fut tronquée par un éternuement (puisqu'on vous dit qu'il s'enrhume !) :


- Atchhhhhhhhhh- z'êtes là Eve ?

C'était beau tiens comme salut. Distingué. Il se maudit une fois encore d'avoir bêtement oublié son écharpe. Il regarda un peu autour de lui. Aucune décoration de Noël. Ca ne l'étonnait pas. Tout était froid, la température et l'atmosphère.
La lumière du jour ne filtrait pas à l'intérieur. A croire qu'elle s'en cachait. Il mit ça sur le compte d'une humeur renfermée, forgée par son "métier".

Pourquoi venait-il la voir ? Simple visite de courtoisie... Et aussi pour venir aux nouvelles. Toujours la même chose : Angel.
Prévenir de son arrivée ne lui était pas venu à l'esprit. Il était comme ça Venturi. Cheveux sur la soupe était son deuxième prénom.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 856
Race : Vampire/Tueuse
Camp : Neutre
Date d'inscription : 08/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 240 ans (décédée à 19)
¤Pouvoirs¤: Une ancienne Tueuse devenue vampire et libérée d'une âme un peu trop lourde: ça vous évoque quoi, vous?
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: Midi...ou minuit?! (Marc)   Mar 1 Avr - 18:03

Venturi se fit annoncer dans la demeure par un éternuement bien peu conventionnel mais qui aurait pu, si la propriétaire des lieux dormait encore, la réveiller à coup sûr. Celle-là même justement qui déboulait depuis sa chambre sur l’étage qui ouvrait sur la grande salle en contrebas d’une volée d’escaliers.
Encore perturbée par le rêve qui venait d’agiter sa fin de « nuit », Eve n’avait plus de sang pour rougir mais assez d’âme pour se sentir affreusement mal à l’aise lorsqu’elle entendit la voix de l’Inspecteur déjà à l’intérieur de la maison et pis encore lorsqu’elle le vit, cherchant désespérément à se réchauffer dans son grand manteau sombre.
Le souvenir de son cauchemar lui fit remonter à la gorge un fait qu’elle s’était forcée à refouler depuis fort longtemps : le policier et elle avait combattu lors de moments franchement pas très drôles, ils partageaient un ennemi commun _et pas des moindres !_ un certaine complicité mi-amicale, mi-professionnelle s’était forgée entre eux et pourtant sur tout ceci planait l’ombre du mensonge. Depuis qu’il avait découvert _grâce à qui ? Grâce à bibi !_ l’existence des vampires, Venturi s’était pris d’une haine féroce à leur endroit, et plus encore depuis qu’il avait comprit que celui qu’il traquait était l’une de ces créatures. L’association d’idée avait été facile à faire… Comment l’en blâmer ?
Eve avait eu besoin de lui car elle le pensait utile pour l’aider à remonter jusqu’à Angel. Mais, le vampire étant ce qu’il est, il n’avait plus été question de cela, il avait su trouver celle qui le cherchait le premier. Seulement voilà une chose se rajoutant à une autre, comment dire à présent à celui qui se bat férocement contre les forces du Mal que se seule alliée du milieu en fait partie intégrante et qu’il y a quelques jours encore elle taillait une bavette avec l’ennemi juré ? Ok, pas une bavette très courtoise, mais enfin…
Tant de mensonges et de non-dits avaient facilement pu se réprimer mais la vision de son sommeil avait fit une brèche dans le mur. Eve sentait Marc fragile dans ce monde qui n’était pas le sien, il ne manquait pas de hargne et de volonté de bien faire mais elle ne pensait pas que ses ressources étaient à ce point illimité pour faire la part des choses entre un monstre assoiffé de sang humain et un autre assoiffé de sang de porc…

Enfin bref, toute à ces considérations qui ne manquaient pas de la perturber, Eve descendit les marches la cadence vive, l’esprit encore toujours un peu embrumé. Entre deux pans de rideaux épais, une coulée de soleil rappelait à la vampire que c’était vraiment la pleine journée.


-Bonjour, Marc. La forme ?


A voir son nez vaguement rougi et son col de manteau monté jusqu’à ce que la bouche soit presque invisible, elle trouva que sa question tombait à plat. D’autant plus lorsqu’elle baissa son regard vers le sol et qu’elle aperçut ses pieds nus sur la dalle qu’elle s’imaginait bien volontiers gelée…
Elle sauta alors jusqu’à la cheminée où le feu du petit matin était en train de se mourir et rajouta deux bûches qui le maintiendrait encore pour longtemps.
Vus l’heure et son état, Eve crut bon de justifier :


-Vous m’excusez, je piquais un petit somme en haut… _se frottant les mains pour se débarrasser des saletés du bois elle poursuivit en plissant les yeux_ Alors, je peux quoi pour vous aujourd’hui ?

L’entrée en matière était abrupte. Elle plaisanta :

-Il est trop tard pour Noël et trop tôt pour la nouvelle année... Vous venez pourquoi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc Venturi

avatar

Nombre de messages : 340
Race : Humain
Date d'inscription : 07/02/2006

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 27 ans
¤Pouvoirs¤: Les visions "offertes" par Cordélia.... Réussi magistralement les plats vietnamiens. Sait se servir d'un automatique beaucoup mieux que Lucky Luke !
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: Midi...ou minuit?! (Marc)   Mar 8 Avr - 21:12

Alors qu'elle descendait au petit trot l'escalier, Marc trouva un mouchoir au fond de sa poche et couronna son éternuement sonore par un bruit de cornemuse enrouée... Il était légèrement patraque ce qui ne le faisait pas trop regarder à la bienséance. Il aimait habituellement être un peu distingué, un peu en retenue. Mais bon, il s'agissait d'Eve et bizarrement, il devait avouer qu'il se sentait plutôt à l'aise en sa présence.
Ils avaient découpé des citrouilles ensemble comme on dit. Enfin comme on dirait d'ici que l'expression entre dans la langue.

Il n'avait bien sûr pas toutes les considérations d'Eve en tête. Il était tellement loin de se douter qu'elle représentait ce qu'il abhorrait presque le plus au monde. Qu'elle fût liée de si près à Angel, du même sang pourrait-on dire, rien que l'idée aurait pu le faire tomber raide mort sur cette dalle trop froide.
Mais non, l'inspecteur voyait en Eve un personnage mystérieux. Une personne qui n'avait qu'un seul prénom. Une tueuse de vampires, avec des pouvoirs qui servaient la justice. Peut-être pas la justice entendue par les hommes ordinaires mais par l'humanité. Elle luttait contre le Mal. Pour le Bien, c'est ce qu'il voulait croire...

La forme... Heu... Comment dire, ça se voyait quoi. Il marmonna juste un :


- Moui... Comme en période de fêtes.


Qui pouvait signifier l'un et son contraire mais bon. Il se doutait qu'elle le comprendrait.
Il hocha la tête lorsqu'elle se mit à rallumer le feu. Un peu de chaleur dans son état, ce n'était pas de refus. Il se frottait déjà les mains qui étaient devenues toutes blanches... Le sang ne suffisait plus à les réchauffer.


- Ce n'est rien.

Ajouta-t-il par convenance, à ses excuses qu'il ne demandait guère. Il ne s'était pas posé la question de savoir pourquoi elle dormait encore. Après tout, c'était plus ou moins l'époque des vacances. Les tueuses avaient bien le droit à un peu de repos. Surtout qu'elles devaient chasser la nuit. En fait, c'est plus son air un peu piteux qui éveilla d'infimes soupçons que la boutade de son interlocutrice repoussa rapidement dans un coin de son esprit :

- Oh et bien, vous devez vous en douter, je ne suis pas du genre à envoyer des cartes de vœux et j'oublie souvent de souhaiter la bonne année. Non, je viens savoir comment vous allez. Et puis si vous avez eu une piste pour Angel. Je piétine, je dois dire. Je n'ai pas encore eu le loisir d'interroger Mademoiselle Summers.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 856
Race : Vampire/Tueuse
Camp : Neutre
Date d'inscription : 08/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 240 ans (décédée à 19)
¤Pouvoirs¤: Une ancienne Tueuse devenue vampire et libérée d'une âme un peu trop lourde: ça vous évoque quoi, vous?
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: Midi...ou minuit?! (Marc)   Ven 11 Avr - 17:36

Eve hocha un sourcil ironique: Venturi n'était pas homme à se piquer de passion pour les fêtes et tout leur tralala, tiens donc, pourquoi est-ce que ça ne l'étonnait pas... En le regardant s'essuyer un peu piteusement un nez qui ne cessait de goutter comme un robinet mal fermé, elle n'arrivait décidément pas à l'imaginer se déguiser en père Noël pour les mômes du personnel du commissariat et pousser des "Ho ho ho!" gras et jovials...
Savoir comment elle allait... C'était poli, il fallait le reconnaître, si ça n'avait pas directement été suivi d'une requête détournée pour avoir des tuyaux sur Angel... C'était presque risible et vraiment Eve se serait esclaffée de bon coeur en toute amitié si elle n'avait pas été en face d'un sérieux dilemne.

Que dire? Que oui, elle avait quelques pistes sachant qu'elle avait croisé son Sire à deux reprises ces quelques derniers mois et même pas plus tard qu'en début de semaine? Cela appellait bien trop de questions auxquelles elle n'avait aucune envie de donner de réponses.
Ou bien mentir et rajouter un peu plus de poid dans la balance très chargée de la malhonnêteté? Cela ne la gênait pas guère au début de mentir par omission, mais plus en allait, plus elle savait qu'elle allait droit dans le mur.

Elle se mit une bonne gifle intérieure et s'entendit lâcher, détachée _mes fesses!_ en se laissant tomber dans le canapé semi-déglingué:


-Je l'ais vu. Angel... Je l'ais vu l'autre jour, alors que je faisais quelques courses.

Hey! Jusqu là rien de faux! Elle n'allait pas dire ce qu'il y avait dans ses paquets, mais elle ne mentait pas!
Devant les yeux de Venturi qui la scrutaient, elle crut y lire:


-Comment il était? Raide et arrogant, comme à son habitude... Mais il ne cherchait visiblement pas l'affrontement et il y avait du monde alors...

C'était bien Eve ça! Razz Il n'y avait pas de monde, à part une certaine autre vampire dont il valait mieux taire l'existence et les actes de ladite soirée, et Angel ne cherchait pas de noises et certes Eve n'avait pas essayé d'en causer, quoiqu'elle aurait bien voulu, mais elle se refusait à admettre qu'à chaque fois qu'il s'agissait d'Angel, elle était guidée par une trouille qui n'avait, vraiment, rien d'héroïque et de relax...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc Venturi

avatar

Nombre de messages : 340
Race : Humain
Date d'inscription : 07/02/2006

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 27 ans
¤Pouvoirs¤: Les visions "offertes" par Cordélia.... Réussi magistralement les plats vietnamiens. Sait se servir d'un automatique beaucoup mieux que Lucky Luke !
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: Midi...ou minuit?! (Marc)   Dim 13 Avr - 21:46

Venturi se tenait aux aguets. Il était le chasseur qui venait d'apercevoir sa proie. La phrase de Eve - qui se voulait dégagée mais qui était teintée de quelque chose en plus - l'avait tendu et il s'était arrêté de tripatouiller son paquet de mouchoirs.
Pendant de longues secondes, il était demeuré silencieux, son attention focalisée sur chaque mot qui franchissait les charmantes lèvres de la jeune femme. Ses yeux s'étaient plissés, lorsqu'elle avait entamé sa description de la scène. Il s'attendait à une chute miraculeuse et il fut somme toute déçu. Il demanda, surpris :


- Alors vous n'avez rien fait ?!

Ahhhh ! Impensable, impossible, inconcevable. Rien que de penser à la situation, Marc sentait ses doigts se crisper comme pour saisir son arme de service. Il recouvra son calme très rapidement. L'obsession n'avait pas eu le temps de vraiment reprendre le dessus. Il ajouta plus posément :

- Oui il y avait du monde... Dommage...

Cependant, l'inspecteur était tiraillé par un ultime espoir. Aussitôt, ses réflexes de flics prirent le pas sur l'homme et l'entrevue avec la tueuse revêtit une légère teinte d'interrogatoire :

- Quand était-ce ? Vous avez réussi à le filer ? Et vos courses, vous les faites où ?

Il n'avait pas encore sorti son classique petit bloc-note de poche, mais c'était imminent. Il se sentait trop loin d'elle physiquement pour mener à bien la conversation. Il se laissa à son tour tomber dans le fauteuil qui faisait face au canapé, fauteuil tout aussi en mauvais état. Les ressorts grincèrent lamentablement et Venturi pencha la tête, un petit sourire aux lèvres.

Angel... Enfin un début de piste. Surtout que pour le moment, il faisait aveuglément confiance à son informatrice, par la haine commune pour le vampire, qui les réunissait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 856
Race : Vampire/Tueuse
Camp : Neutre
Date d'inscription : 08/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 240 ans (décédée à 19)
¤Pouvoirs¤: Une ancienne Tueuse devenue vampire et libérée d'une âme un peu trop lourde: ça vous évoque quoi, vous?
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: Midi...ou minuit?! (Marc)   Mer 16 Avr - 20:05

-Alors vous n'avez rien fait ?!

Eve reporta son regard bien loin dans le vide, la mine embarassée, une main soutenant sa nuque. Touchée...

*Oui c'est à peu près ça, oui...*

Inutile de dire qu'elle n'en était pas fière d'ailleurs. Les images de ce soir là dans la ruelle, elles n'avait pas arrêté de se les repasser en boucle à se demander à quel moment elle aurait pu envoyer son poing l'abdomen d'Angel. Et elle en était arrivée à cette simple conclusion, dure pour l'ego: tout le temps qu'elle l'avait vu, en réalité. Au lieu de ça elle lui avait envoyé pique sur pique dans la figure, oui bon... si c'était capable de faire flamber son Sire sur place, elle le saurait.
Il y avait un mot exact pour cette soirée là: fiasco.

Venturi vit peut-être l'air pincé d'Eve, toujours est-il qu'il lui adressa malgré tout un mot gentil.

-Oui il y avait du monde... Dommage...

Bien tenté Marco! Razz Mais la tueuse ne s'en sentait pas moins frustrée et penaude pour autant. Elle regardait Venturi devenir tout fébrile comme s'il s'agissait de sa première affaire. En une fraction elle vit ses yeux à moitié remplis de microbes changer et ce n'était plus alors l'homme qu'elle avait devant elle mais le flic qui revenait à la charge, si toutefois l'un était autant dissociable de l'autre.

-Quand était-ce? Vous avez réussi à le filer? Et vos courses, vous les faites où?

Déjà qu'aborder le sujet n'était pas chose aisée pour Eve, d'une par ce qu'il ne s'agissait pas de n'importe qui dont on parlait là, et de deux parce qu'elle savait fort bien qu'il allait amener des questions de ce goût-là, alors avoir droit à une salve de mitraillette...
Autant Marc ne tenait plus en place autant Eve lui jetta un regard chargé de le refroidir un peu:

-Oh hey, doucement Columbo! Faut-il que j'appelle mon avocat, inspecteur?

Ouch, elle rigolait pas la madame... Bon... On laisse passer une bonne poignée de seconde pour lui apprendre la politesse à ce jeune blanc bec... Razz

-C'était avant le 25... Dans la rue principale et non je n'ai pas fais d'excès de zèle, je suis revenue ici juste après. Jusque là, ça n'est pas très excitant je vous l'accorde, mais voilà qu'arrive les nouvelles marrantes: je pense que quelque chose se prépare.

Jusque là rien de très neuf sous le soleil de la Bouche de l'Enfer... La suite devenait plus délicate:

-J'ai... euh... je connais quelqu'un qui a... des "connections" particulières et qui a vu _long soupir_ des morts, du sang, des démons, bref tout le decorum... Mais Angel n'avait pas l'air trop au courant, ou peut-être faisait-il celui qui ne l'était pas...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc Venturi

avatar

Nombre de messages : 340
Race : Humain
Date d'inscription : 07/02/2006

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 27 ans
¤Pouvoirs¤: Les visions "offertes" par Cordélia.... Réussi magistralement les plats vietnamiens. Sait se servir d'un automatique beaucoup mieux que Lucky Luke !
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: Midi...ou minuit?! (Marc)   Mar 22 Avr - 16:29

Le regard assorti de la remarque que lui fit Eve stoppa Venturi dans son élan fliquesque et il se raidit sur son fauteuil grinçouillant. Il avait oublié pendant quelques secondes qu'il ne s'adressait pas à n'importe quel quidam dans la rue. Et son interlocutrice, avec sa force et ses connaissances lui était plus que précieuse.

Tout guindé, il se calma et baissa les yeux, comme un écolier repris par la maîtresse. Il fit tourner son crayon de papier entre ses doigts, en attendant qu'elle veuille bien lui répondre, légèrement honteux.
Il nota toutes les informations qu'elle lui fournissait, tel un inspecteur bien discipliné lorsqu'il tiqua sur "quelque chose se prépare". Mais encore ?

Il releva subitement le regard et haussa un sourcil interrogateur tandis qu'Eve continuait. Il la coupa presque sur la fin de sa phrase et dit avec conviction comme si cela tombait sous le sens :


- Bien entendu qu'il jouait la comédie ! Vous le connaissez mieux que moi voyons...

Mais déjà son cerveau repartait au quart de tour. Angel, du sang et des monstres ! L'avenir n'était guère rose. Sunnydale continuait de forger sa réputation !
Il poursuivit :


- Heu... Votre quelqu'un... Il, hum comment dire... Ne se trompe jamais ? C'est certain ce paysage apocalyptique ?

Bah oui, Venturi était un policier, pas Ghostbuster, il ne courait pas après le fantastique en tout genre. Il y avait la télé et même le câble pour ça !
Il avait une mine encore plus décomposée. Il parla encore pour dissiper son malaise :


- Bon jusque là, ce que vous me décrivez, ça pourrait très bien être l'oeuvre d'un méchant vampire... Qu'est ce qui vous fait croire que ça a plus d'ampleur ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 856
Race : Vampire/Tueuse
Camp : Neutre
Date d'inscription : 08/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 240 ans (décédée à 19)
¤Pouvoirs¤: Une ancienne Tueuse devenue vampire et libérée d'une âme un peu trop lourde: ça vous évoque quoi, vous?
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: Midi...ou minuit?! (Marc)   Dim 27 Avr - 15:24

Le soleil perçait à travers une haute fenêtre étroite, une des rares, peut-être la seule à ne pas être occultée par un épais rideau. Un rayon de soleil traversait la pièce immense et froide de part en part. Cela rendait Eve bien loin d'être à son aise, mais tant qu'elle n'était pas en pleine trajectoire, ça ne sentirait pas le cochon grillé.

Soulagée que la conversation se détourne un peu de sa petite personne, Eve se rajusta dans le canapé défoncé. Y avait-il seulement un ressort qui ne soit pas décidé à lui rentrer dans le dos? En embrayant la conversation sur les visions de Drusilla, elle ne se mettait certes pas dans une situation facile, mais ce n'était pas comme si elle n'avait pas l'habitude! Elle en avait déjà dit bien trop pour s'arrêter là et laisser Venturi se dépatouiller, et se satisfaire, de vagues informations jetées au vent.


-Elle. Dans mes souvenirs, elle se trompe rarement, et même en réalité, je pense, jamais. Mais effectivement, si l'on veut voir un massacre on en voit un, et si l'on veut un massacre, on le crée. "Jamais mieux servi que par soi-même", c'est un dicton qui se vérifie à chaque fois.

Brrrr, c'est qu'elle devenait un peu flippante. Elle parlait mieux de massacre et d'apocalypse
que de la météo du jour. Normal, elle avait moins à dire sur le dernier sujet que sur l'autre. Il lui faudrait bien penser à arrêter de parler aux gens un jour...
Avant qu'Eve ne se lance dans une tentative, probablement désastreuse de toute façon, d'éclaircissement de ce qu'elle venait de dire, la voix de Drusilla ou plutôt son souvenir fit subitement irruption dans son esprit.

"Mais toi, tu ne sauras rien non plus maintenant. Non, tu seras au courant en temps voulu. Ainsi vont les choses... Autres temps, autres actes..."

Non, elle ne pouvait rien dire de plus pour le moment. Comment se faisait-il qu'elle n'ait pas relevé ceci lorsqu'elle avait quitté Drusilla? La vampire attendait l'événement comme le Messie, ou plutôt le Diable. Eve savait bien que lorsque celle-ci était excitée à ce point, et bien qu'elle se défende de vouloir dire mot, il n'était pas bien difficile de lui faire éventer ce secret qui la transportait. Elle se reprochait sa sottise et de se trouver du coup bien désarmée. Peut-être faudrait-il qu'elle se mette en quête de Drusilla pour lui tirer les vers du nez...

Elle écouta Venturi. Il n'avait pas tort, c'était effectivement bien maigre et ça appelait de nombreuses interprétations. Malgré tout, cette histoire la turlipinait et elle ne put retenir son sentiment le plus profond:


-Croyez moi, si nous pensons juste et qu'Angelus a quelque chose à voir dans cette affaire. Qu'il soit seul ou pas, elle a forcément de l'ampleur.

Le rayon de soleil se déplaçait doucement et commençait à rogner l'accoudoir du canapé où Eve avait sa main posée. Elle la fit glisser lentement sur ses cuisses et changea de position.
Il allait pas falloir traîner, monsieur Venturi... lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc Venturi

avatar

Nombre de messages : 340
Race : Humain
Date d'inscription : 07/02/2006

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 27 ans
¤Pouvoirs¤: Les visions "offertes" par Cordélia.... Réussi magistralement les plats vietnamiens. Sait se servir d'un automatique beaucoup mieux que Lucky Luke !
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: Midi...ou minuit?! (Marc)   Mar 29 Avr - 21:58

Venturi frissonnait... Il ne savait pas si c'était dû à son rhume ou aux informations délivrées par Eve. Il y avait vraiment de quoi avoir froid dans le dos et il se sentait plus que mal à l'aise sur son fauteuil inconfortable.

Il se leva, comme pour se décrisper, un peu trop précipitamment pour que ça paraisse naturel et il essaya de prendre tout ceci d'un air détaché :


- Bien, de toute façon nous sommes un peu au point mort...

C'était le cas de le dire ! Il s'en voulu aussitôt, ayant l'idée saugrenue que ça pourrait attirer sur eux le mauvais sort. L'air semblait lourd et malgré le mince filet de soleil qui pénétrait cette ancienne demeure, l'Inspecteur avait l'impression d'être plongé dans une intense nuit brumeuse.

Il était temps de partir. Son instinct le lui disait. Il amorça quelques pas en arrière, rangea son petit carnet de note dans la poche intérieure de sa veste et fit un signe de tête à celle qui l'observait depuis son canapé.

Il ne sut pas vraiment pourquoi de telles pensées dérangeaient son esprit mais Eve revêtait quelque chose de malsain dans la pénombre. Il regarda ailleurs. Lorsqu'il reposa ses yeux sur elle, elle était de nouveau celle qu'il connaissait. Il se demanda si son sixième sens ne s'ouvrait pas même sans l'accabler d'une migraine... Il n'arriverait plus jamais à trancher son jugement de flic des signaux envoyés par les visions de Cordélia, c'était peine perdue à dorénavant.

Il était à présent presque en train de sortir. Il stoppa et se retourna :


- Tenez-moi au courant si vous en apprenez plus, j'aimerais pouvoir vous aider.

C'était sincère. Il lui sourit et s'effaça vers l'extérieur. L'impression qu'il avait eu quelques minutes plus tôt ne le quittait pas. Il la portait comme un manteau trop lourd pour ses épaules. Il releva son col et s'engagea dans la rue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 856
Race : Vampire/Tueuse
Camp : Neutre
Date d'inscription : 08/12/2005

¤Fache cachée¤
¤Age du personnage¤: 240 ans (décédée à 19)
¤Pouvoirs¤: Une ancienne Tueuse devenue vampire et libérée d'une âme un peu trop lourde: ça vous évoque quoi, vous?
¤Relations¤:

MessageSujet: Re: Midi...ou minuit?! (Marc)   Dim 4 Mai - 1:00

Eve ne sut pas vraiment quelle mouche venait de piquer Venturi. Il se leva comme si un ressort avait percé son pantalon pour de bon. Lui qui semblait si pressé d'avoir de quoi serrer Angelus, voilà qu'il prenait la poudre d'escampette lorsqu'on venait au coeur du sujet.
Peut-être avait-il peur. La vampire n'oubliait pas que l'Inspecteur avait ouvert les yeux sur la nuit et sur ses démons, seulement quelques mois auparavant. C'était certainement déroutant et terrifiant. Elle avait oublié.
Le soir d'Haloween, il tuait ses premiers vampires et ses premières... citrouilles mangeuses de chair, bon. C'était une chose. Mais une catastrophe annoncée, un massacre sur le planning, c'était autre chose.

En le voyant ranger son meilleur ami et calepin, Eve dévisagea le policier et se demanda quelle part l'imprévu ou le hasard tenaient dans sa vie.
Machine à café: déca' ou expresso?
Mine du jour: expression placide ou impavide?
Ouaip... Du chemin à faire encore pour saisir la subtilité morbide des calculs d'une prophétie...
Elle ne doutait pas que le métier de flic incluait une propension à la maitrise de ses nerfs et au sang froid, mais qui était vraiment préparé à imaginer un scénario apocalyptique? Même Bruce Willis et sa "coolitude" auraient jetté l'éponge!

Venturi avait raison ceci dit: ils n'en savaient pas plus et à moins d'attendre que la sympathique vision de Drusilla ne leur tombe sur le coin du nez, il allait falloir s'employer à creuser un peu le sujet. Du sang, des morts, des démons, ça méritait qu'on s'y attarde un peu non?

Depuis son canapé et alors que Venturi prenait congé, Eve sourit également:


-J'y tâcherai. Oh, et Marc... Bonne fin d'année...

Il sortait déjà. La tueuse ne put s'empêcher de penser qu'elle n'avait pas fait assez attention et qu'elle y était allée peut-être un peu trop fort. La dernière phrase était censée rattraper un peu le coup. Comme à chaque fois qu'Eve essayait de rattraper quelque chose... ça tombait à plat.
Eve fit la moue et leva les yeux vers les aiguilles de l'horloge. Il lui restait 3 bonnes heures à roupiller encore, si elle le voulait. Vu son dernier rêve cauchemar, elle n'avait aucune envie de refermer les paupières de sitôt.

Sans faire attention, sa main froide avait glissé sur le vieux molleton usé du canapé et vint se caler sous le rayon timide, et pourtant mortel, qui commençait à chauffer le tissu. La vampire se retira aussitôt et poussa une exclamation de douleur.
Voyant qu'il s'agissait là d'un combat perdu d'avance, elle recula et s'en fut dans les ombres qui, elles, ne lui voulaient aucun mal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Midi...ou minuit?! (Marc)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Midi...ou minuit?! (Marc)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blog de Marc Bazin: Combien d'argent pour «sauver» Haïti ?
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» marc, mon ami, tu as commis une erreur:::

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BtVS : La Huitième Saison :: Le RP : Sunnydale :: ::Quartiers Délabrés : Aeden Square:: :: Le Manoir de Crawford Street-
Sauter vers: